Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Ambiance torride derrière un mur de vapeur ~ [Ethanou ♥]

 
♦ Rose ou chou ? : Lipatacorne.
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 131

Feuille de personnage
Niveau:
5/30  (5/30)
Expériences :
580/1000  (580/1000)
Votre domaine: L'Eau
avatar
Horlogère
Horlogère
Voir le profil de l'utilisateur
Ambiance torride derrière un mur de vapeur ~ [Ethanou ♥] - Lun 11 Aoû 2014 - 1:43
Une nuit, ou plutôt, une soirée. Une simple soirée, Kiara frissonnait à l'extérieur de l'académie, une brise glaciale venait accompagner le ciel qui venait de s'assombrir. La repentie avait encore une fois, passée une journée en présence de sa fidèle solitude, squattant de près la grande horloge, observant furtivement les autres apprentis dieux. Ce soir, la jeune femme ressentait une drôle de sensation au fond d'elle-même. Habituellement, lorsqu'une soirée s'entamait comme celle-ci, le seul sentiment qui lui venait était l'envie d'aller s'étendre dans son lit pour se reposer, ou simplement rester dehors sans raison particulière. Non, pas cette fois. Avec beaucoup de difficulté à comprendre cet état d'âme, la déesse aquatique marchait tout bonnement en direction d'un endroit qu'elle ne connaissait pas. Il s'agissait là d'un chemin qu'elle n'avait à ce jour jamais emprunté. On pouvait même aller jusqu'à dire qu'elle ne l'avait jamais remarqué. Est-ce que l'horlogère était d'humeur curieuse, ce soir ? La curiosité est-elle une humeur, d'ailleurs ? Sans doute pas, c'est simplement un état d'être, une qualité ou un défaut.

Une odeur se faisait sentir, une chaleur apparaissait doucement, et Kiara comprit qu'elle approchait des bains publics. Lieu dont elle avait entendu parler que très vaguement. Elle savait que c'était un lieu publique, comme son nom l'indiquait, mais pourtant, il ressemblait davantage à un endroit privé, où peu d'apprenti s'aventure. Peut-être par peur de ce qu'ils pourraient bien y trouver ? Bon, il est vrai qu'un élève qui se balade dans les terres inexplorées par exemple, n'a aucune raison d'avoir peur de venir près de ces bains. Quoique... Certains ont probablement des âmes sensibles. Était-ce fréquent de croiser quelqu'un se baignant à poil là dedans ? Une seule façon de le savoir c'est d'y pénétrer sois même. Kiara s'en fichait, elle voyait bien qu'il n'y avait pas un chat squattant la place actuellement. Elle avait besoin de se changer les idées, de décompresser. C'était sans l'ombre d'un doute l'endroit parfait.

Dès que l'horloge fut entrée dans ce sauna de service, elle se sentait déjà un peu mieux. L'eau chaude et la vapeur qui s'en échappait était si attirante, comme si elle chuchotait son nom pour lui dire de venir en profiter. Impossible de résister, et puis de toute façon, elle était repentie, elle avait bien le droit d'y aller à cette heure, non ? De toute façon, même si elle n'avait pas le droit, ce n'était pas ça qui allait l'en empêcher. Ce n'était pas la peine de penser à cette question.

Aussi miraculeux que cela puisse paraître, dans le petit sac que Kiara portait avec elle, il y avait son maillot de bain. À penser que son destin était de venir se baigner aujourd'hui. Le temps était parfait, la température était légèrement froide, alors, une trempette dans l'eau chaude ne pouvait s'avérer que bénéfique pour la jeune repentie. Heureusement y'avait-il des vestiaire ici, au risque de se faire surprendre par quiconque en train de se changer, Kiara allait passer son tour. Elle enfila donc son bikini noir où l'on pouvait voir de la dentelle aux extrémités, et un petit nœud mignon au milieu du haut. Si le tissu ne dévoilait pas l'identité de ce vêtement, on pourrait presque penser à de la lingerie. Même si, en fait, un maillot de bain deux pièces n'est pas si différent que des sous-vêtements normaux. Seul la texture est différente. Pourtant, si une fille se balade en sous-vêtement, on la jugera alors qu'en bikini ce sera le contraire. Voyez-vous la logique là dedans ? Il n'y en a aucune, mais passons. L'idée n'est pas là en ce moment.

Son pied droit toucha à l'eau qui était parfaite. Kiara se pencha pour s'asseoir sur le rebord du bain, la vapeur jaillissait comme s'il était question d'un geyser, et pourtant, l'eau n'était pas si bouillante que ça. Elle était chaude, c'est tout. Une chance qu'il y avait de la vapeur, dans le cas contraire, la demoiselle serait complètement à découvert. Elle avait une vue directe sur la porte d'entrée qu'elle avait oublié de fermer. Celle-ci était entrouverte seulement... Mais elle ne le resta pas. Au bout d'un moment, elle s'ouvrit. Toute seule ? Non, impossible, Kiara n'était donc plus seule désormais. La fumée blanche empêchait la repentie de voir l'individu qui pénétrait actuellement dans les bains publics, et cela ne lui plaisait pas. Si c'était un vicieux n'ayant pour but que de mater avec perversion des corps féminins, il pouvait courir avant de recevoir un coup de pied au cul, oui. Bon, ne sautons pas trop vite aux conclusions. La déesse aux cheveux bleus se releva tranquillement et se tenait maintenant debout devant son jacuzzi personnel. Elle ne voyait toujours rien, et gardait un air calme, sans pour autant indifférent.

« Y’a quelqu'un ? La porte ne s’est pas ouverte d’elle même, alors, puis-je connaître l’identité de Monsieur ? »

Car oui, inutile d'être un génie pour apercevoir qu'il s'agissait d'une silhouette masculine.
Qui était-ce, cependant ? Ça, c'était un peu plus délicat. Kiara allait attendre que Monsieur Mystère ne s'approche pour enfin dévoiler son identité. Il était fort possible qu'elle ne le connaisse pas, aussi. L'horlogère n'avait pas rencontré tous les apprentis dieux existants à la Deus Académie, et comme il y avait souvent de nouvelles âmes, c'était pratiquement impossible de connaître tout le monde. En tout cas, il n'avait pas intérêt à baver sur les courbes de la déesse de l'eau. De plus, ici, elle était en plein dans son élément.

Ben oui, dans un bain, il y en a beaucoup de l'eau. Elle n'hésiterait pas à donner une bonne douche improvisée à quiconque se servirait trop mal de ses globes oculaires sur elle. Et n'oublions pas qu’exhiber les marques qu'elle avait sur son corps dû à sa vie antérieure ne l'enchantait pas. Bon, il va se montrer l'idiot, ou quoi ?


─ I'm not a bluberry, I'm just better than you ─