Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Un petit chat guide tout adorable ?

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Un petit chat guide tout adorable ? - Jeu 13 Fév 2014 - 13:01
Je ne sais pas où je suis, mais une chose est sûre : la mer est là et il s'agit d'un port, pas d'une plage. J'entends le clapotis des vagues qui viennent cogner contre les rebords des pierres. Le son est un peu différent de celui que je connais, mais je ne peux pas me tromper. J'ignore comment j'ai atteri ici... je cherchais simplement à rejoindre une auberge ou quelque chose s'y approchant. Parce qu'il faut bien l'avouer, je suis totalement perdue ici. L'homme qui m'a accueillie, si l'on peut dire ça comme ça, a utilisé des mots que je n'ai pas compris. Une académie... ? Qu'est-ce que c'est au juste ? Un directeur ? Et il ne m'a guère laissée le temps de poser mes questions...

J'en ai beaucoup d'ailleurs. Je l'ai senti me donner une feuille, mais je ne peux pas la lire. J'ignore quelle étrange magie règne ici, mais le fait est qu'en la touchant et en m'interrogeant, j'ai eu l'impression que le papier me répondait directement via des pensées. Une professeur... ? Mais qu'est-ce ? Une sorte de mentor ? Moi ? Etonnant. Des dieux ? Un système d'évolution ? C'est vraiment bizarre. Apparemment j'ai droit à une chambre personnelle dans un bâtiment, quelque part, sans doute une taverne réservée aux mentors. Mais je ne sais ni ce que je suis censée apprendre aux gens, ni à qui, ni comment, et encore moins où se trouve cette auberge.

Faute de personne à qui poser mes questions, j'ai quitté l'étrange lieu où je me trouvais et depuis j'ai marché au hasard. Pour atterrir ici. Plutôt une mauvaise direction, je doute que la taverne soit au delà de l'océan. Enfin j'espère. Déjà que j'ai du mal à m'orienter sur la terre ferme, alors sur l'eau... J'oriente mes étranges oreilles pointues. C'est presque amusant ça. Je sens le moindre poil qu'elles ont, ça me donne des sensations nouvelles. Et beaucoup de sons précis. Je capte le vent, les mouvements de l'eau, les cris des oiseaux marins, même éloignés. Et je cherche la trace d'une présence. Il doit bien y avoir quelqu'un qui pourrait m'orienter... Je n'aime pas trop être aussi dépendante, mais je suis bien forcée de passer par là, le temps que je m'habitude et trouve mes repères.

Je tourne sur moi-même en orientant mes oreilles dans tous les sens, un peu trop vite je pense, mais ce n'est pas grave. Il me semble capter un léger battement un peu plus loin, qui n'est pas sans me faire penser au coeur. Est-ce que je suis vraiment capable d'entendre ça ? Peut-être. J'ai l'impression d'avoir également un souffle différent du vent dans l'air, une respiration ? Je secoue un peu la tête et fait un signe de la main dans la direction d'où viennent les bruits. Au pire, il n'y a personne et je salue le vide. Au mieux, j'ai peut-être trouvé quelqu'un pour me sortir de là.

- Bonjour, excusez-moi, pourriez-vous m'aider ? Je crains fort m'être perdue et j'ai quelques difficultés à m'orienter.

Les yeux clos, je pense que, si c'est bien une personne que j'ai en face de moi, elle verra tout de suite de quelles difficultés je parle. Je ne cherche pas spécialement à faire pitié, ça ne me plait guère, mais il serait inutile de croire que je peux me débrouiller seule. Pas encore. Ca viendra, quand j'aurai exploré les lieux et mémorisé des points précis. Mais pas pour le moment. Je sens mes queues, étrangement nombreuses, remuer toutes seules dans mon dos. J'aimerais bien qu'elles s'arrêtent, mais elles n'en font rien. Peut-être que ça trahit la tension qui m'habite, l'incertitude qu'on veuille bien m'aider, et ma situation un peu bête et agaçante. Un peu comme les chats qui remuent leurs queues de différentes façons pour montrer leurs émotions. Nelsha le faisait souvent, surtout quand un client était mal poli. Ma petite Nelsha toute mignonne... enfin ce n'était pas le moment de penser à mes chats défunts.


Dernière édition par Haridelle Telmath le Sam 15 Fév 2014 - 11:21, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Ven 14 Fév 2014 - 9:52
Aujourd'hui est une journée parfaite. Pour quoi? Bah pour ne rien faire bien sûr. A quoi vous vous attendiez de ma part, sérieusement? Certes, ce cher Deus est plutôt sympa à mon égard mais il ne faut pas déconner non plus. Je ne reste pas à son service ni à sa disposition simplement parce qu'il se montre relativement généreux dans ses cadeaux. Le coup du coffre est je l'avoue super sympa et vachement pratique liée à ma double nature mais je ne suis pas du genre à me laisser corrompre pour si peu. Manquerait plus que ça. Alors, comme le soleil me fait de l’œil et que personne ne s'est encore manifesté, je vais aller faire un petit tour, qui risquera sans aucun doute de s'éterniser un long moment.

Du coup, autant ne pas se faire remarquer. Alors hop, je me change en chat, laissant mes affaires dans mon coffre dimensionnel avec mes armes et d'autres petites choses qui peuvent toujours se révéler pratique mais dont vous n'avez pas forcément besoin de connaitre la liste, avant de me tirer par la fenêtre laissée volontairement bloquée entrebâillée. Et voilà le travail. Encore une journée buissonnière. Bon, vers où j'ai envie de me rendre moi? Les Terres inexplorées? Nan, trop risqué sous cette forme. Le réfectoire? Pas envie de croiser la meute grouillante et puis, je n'ai pas faim. Finalement, en déambulant, je finis par capter cette légère odeur d'iode caractéristique de la mer. Bon bah allons-y. Après tout, je ne connais pas leur fichu port. Comme ça, ce sera une bonne chose de faite.

Et voilà ma balade qui commence. Comme je sais que j'ai le temps, je m'amuse à laisser mon instinct félin à reprendre le dessus. Oui, chasser un mulot de temps à autre, c'est super sympathique mais ça, pauvres humains que vous êtes, vous ne pouvez pas comprendre. Enfin, après deux trois mini casse-dalle digérés de la sorte et une bonne séance d'escalade pour bien affuter mes griffes, je reprends une route plus traditionnelle, avançant simplement calmement en direction du quai d'embarquement des divinités vers leur retour sur Terre. Personnellement, je n'avais aucune envie de faire un nouveau saut sur Terre, j'y avais passé assez de temps alors je ne comprenais pas tous ces apprentis ne pensant qu'à ça.

Pourtant, alors que je m'approchais du débarcadère, je me suis mise à repenser à mes vies sur Terre. Une en particulier. La seule que j'ai réellement appréciée. Ma 4ème vie. Une vie de chat domestique auprès de gitans d'Europe. Un instant, je repense à cette femme que j'ai accepté comme maitresse, cette aveugle que j'ai laissé me câliner durant une existence entière. Je devais vraiment être fatiguée de mes résurrections précédentes pour me laisser faire ainsi. Et puis, pourquoi je pense à elle maintenant? Une odeur connue, mêlée à l'iode. Une silhouette vaguement reconnaissable un peu plus loin bien que différente. Elle me fait un signe de la main?

- Bonjour, excusez-moi, pourriez-vous m'aider ? Je crains fort m'être perdue et j'ai quelques difficultés à m'orienter.

La même voix, intonations similaires, gestuelle identique. Et ses yeux fermés sur cette expression que je ne connais que trop bien. Je ne peux avoir le moindre doute sur son identité. Bon, les queues et les oreilles, c'est du gain parce que ça, elle l'avait pas avant mais pour le reste, elle n'a pas changée. Mon Humaine.

"- Tiens, tiens, comme on se retrouve. Si je m'attendais à te revoir ici... Comment va, Hari?"


Je me suis approchée, ronronnement légèrement malgré tout. Ça, c'est une sacrée surprise. Ma boite à câlins perso qui ressuscite ici, c'est le pied quand même. Un ou deux miaulements, histoire de bien montrer qui je suis, je sais qu'elle me reconnaitra. Aveugle mais clairvoyante, ça non plus, je suis certaine que ça n'a pas changé.
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Ven 14 Fév 2014 - 13:09
Je sens mes oreilles se hausser sur mon crâne. La personne me connait ? Pourtant je viens d'arriver et, à part cet homme étrange tout à l'heure, je n'ai pas rencontré âme qui vive. Et puis c'est étrange, cette voix vient du bas. Aurais-je une interlocutrice miniature ? Ce ne serait peut-être pas si étonnant que ça, ces lieux semblant renfermer beaucoup de mystères et de curiosités. Oui, je suis sûre que c'est une dame, l'intonation ne trompe pas. Mais il y a un petit quelque chose d'intriguant dans cette voix. Je ne sais pas quoi, mais ça me semble différent des sons habituels produits par les gens.

- On se connait... ?

Je l'entends approcher, et je sais de plus en plus certaine qu'il s'agit de quelqu'un de petit. Très petit même. Puis un son caractéristique me parvient : c'est léger, discret, mais il s'agit bel et bien d'un ronronnement de félin. Un chat ? Un chat qui parle ? Il aurait vite fini au bûcher... Il, ou plutôt elle me connait ? Je l'entends miauler, et ce son-là m'est bien plus familier que sa voix. Je pourrais reconnaître les miaulements de mes amours n'importe où n'importe quand, et trouver qui est qui s'ils étaient tous les uns à côté des autres.

- Nelsha... ?!

Ca pour une surprise. Si je m'attendais à retrouver mon doux chaton ici, dans de telles circonstances, et qui plus est capable de parler... ! Je m'agenouille pour être à sa hauteur et tends les mains avec un sourire sûrement radieux. C'était une crême cette chatte, la revoir me fait très plaisir, même si c'est très déstabilisant de l'entendre parler. Ce n'est pas ce qui m'empêchera de lui faire un énorme câlin avec plein de caresses, comme avant. J'espère juste qu'elle n'est pas vieille, mais, à en croire la voix je ne pense pas.

- Qu'est-ce que tu fais ici ma chérie ? Je ne savais pas que les chats pouvaient devenir des dieux eux aussi, bien que ça ne m'étonne pas vraiment pour toi en y réfléchissant.

Ma douce petite Nelsha était un ange, alors elle méritait bien d'avoir la vie sauve pour devenir quelque chose de plus grand. Cela dit, alors que je suis prête à la prendre dans mes bras pour la ramener contre moi et l'étouffer sous mes câlins, une pensée un peu inquiète me parvient. La feuille que l'homme m'a donnée disait que je possède un pouvoir qui agit quand je touche quelqu'un. Je ne sais pas du tout de quoi il s'agit et... si je risquais de faire du mal à mon chaton ? Je ne crois pas, je ne me souviens pas avoir entendu la feuille - c'est vraiment bizarre une feuille qui parle quand même... - parler d'un don violent, mais... Comment elle disait déjà... une histoire de contrôle. Ca ne doit pas être si méchant que ça. Et puis, comment pourrais-je résister à ma Nelsha adorée ? Je ne peux pas, je dois lui faire un gros câlin pour nos retrouvailles fort surprenantes. Enfouir mon nez dans sa douce fourrure et lui bisouter les oreilles. Avec pleeein de gratouilles et de caresses. Hihi.

Oui, j'ai beau avoir été une bohémienne sérieuse avec une lecture divinatoire parfaite, je ne peux pas m'empêcher d'être un peu... comment dire... dingue de mes chats. Surtout que je n'en ai plus vraiment maintenant, alors en retrouver un... Qui sait, peut-être que les autres sont aussi là, quelque part ? Ce serait vraiment un sacré évènement !


Dernière édition par Haridelle Telmath le Sam 15 Fév 2014 - 11:22, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Ven 14 Fév 2014 - 19:46
- On se connait... ?

Je meurs d'envie de répondre une bonne pique bien cinglante mais avec elle, ce sera bien plus drôle de la laisser découvrir toute seule. En sera-t-elle capable d'ailleurs? Je m'approche, aussi curieuse qu'elle au final. Non mais sans déconner, l'autre absent il a vu grand avec elle. Bon, j'avoue, en règle générale, j'ai horreur des hybrides et autres nekos/kitsunes et tout le toutim mais mon Humaine, elle a grave la classe n’empêche. C'est dommage qu'elle soit ressuscitée aveugle, ça m'aurait bien fait marrer qu'elle me voit dans mon apparence réelle mais finalement, ça a aussi ses avantages. Et croyez-moi, je saurais en jouer même à outrance si besoin est. Ou même pour mon simple plaisir.

- Nelsha... ?!

Je me contente de répondre d'un miaulement approbateur et d'un gros ronronnement sonore de contentement. J'aurais été drôlement déçue qu'elle ne m'ait pas reconnue. Et déjà, la voilà qui s'accroupit pour venir à sa hauteur, dans ses gestes qui lui étaient si habituelles, si familier. J'aurais l'impression d'être re-transportée au Moyen-âge s'il n'y avait pas un peu plus loin un navire volant prêt à décoller. Je réponds à l'appel de ses bras tendus parce que de toutes mes existences, je n'ai jamais connue meilleures câlineuses qu'elle. Enfin, sauf peut-être durant ma première vie mais ce n'était pas non plus le même genre de 'câlins' que je recherchais à l'époque.

- Qu'est-ce que tu fais ici ma chérie ? Je ne savais pas que les chats pouvaient devenir des dieux eux aussi, bien que ça ne m'étonne pas vraiment pour toi en y réfléchissant.

Si elle avait la moindre idée de la raclure véritable que j'étais et suis toujours. Mais non. A ses yeux aveugles, je resterais éternellement une des plus belles créations de ce monde. Et j'adorais ça. Alors, pour le moment, je me contente de récolter ma ration de câlins et de caresses en échange de ronronnements et de miaulements satisfaits. Ça, c'est la belle vie, c'est moi qui vous le dis.

"- On dirait bien que quelqu'un de très Haut placé à eu pitié de moi et à décider de me donner une énième chance. Franchement, ce n’est pas si mal comme coin. Tu verras, tu trouveras vite tes repères. Je te filerais un coup de main si tu veux. Maintenant, je connais les lieux comme ma poche."


Au moins un truc auquel mes expéditions et autres errances m'auront servis. J’ai eu le temps de le faire le tour de cet endroit. Bon, mon prochain objectif sera, bien évidemment, les Terres inexplorées, mais j'aimerais autant y aller avec un bouclier humain ou, faute de mieux, un sacrifice. Ma peau vaudra toujours plus chère que celle des autres. Enfin, revenons au présent. Parce que certes, ma fanatique des matous était de retour mais si elle était là, elle avait forcément son rôle à jouer dans cette fichue mascarade dont nous étions tous les pions.

"- Alors, dis-moi, tu vas devoir faire quoi ici? Parce qu’on revit, oui, mais en échange, on a aussi notre part à accomplir. Du coup, ils t'ont attribué quoi comme boulot et comme pouvoir?"


Les chats ont toujours été curieux, je ne fais pas exception à la règle. En tout cas, je suis persuadée que ma Hari ne sera qu'une simple élève parmi tant d'autres. Pour avoir gagné mon estime de son vivant, elle vaut bien mieux que ça. Et de ma part, c'est plus qu'un compliment.
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Sam 15 Fév 2014 - 11:13
Ah ces petits miaulements communicatifs, ce doux ronronnement, ça ne peut être qu'elle, je n'ai aucun doute là-dessus. Je la sens répondre à ma demande silencieuse et je l'attrape sans plus penser à cette histoire de pouvoir bizarre. Je la chouchoute, je la dorlotte, je lui fais plein de câlins et de bisous dans la fourrure. C'est toujours la même, elle n'a pas changé, sauf peut-être en terme d'âge. Elle était moins dynamique sur la fin de sa vie, même si le caractère était toujours aussi fort et adorable. Je me relève en la tenant bien contre moi, lui grattouillant les oreilles et le cou comme elle aime tant.

Ce fameux Deus aurait eu pitié d'elle ? Non, moi je suis persuadée que c'est une récompense, parce qu'elle le mérite bien, mon adorable chaton. Je souris et lui fais un gros bisou sur le haut de la tête.

- Bien sûr, je n'aurais pas pu espérer trouver un meilleur guide.

Ce que je vais devoir faire ici ? Ah oui, cette histoire de professeur. Je ne sais même pas encore vraiment en quoi ça va consister. Je ne sais même pas quelles créatures étranges je vais devoir avoir pour élèves... Remarque si ce sont tous des chats, et en prime les miens, je ne pourrais qu'être aux anges. Mais je doute que les cours soient très instructifs, ce serait plutôt de grandes séances de câlinages intensifs.

- J'ai cru comprendre ça. Apparemment je suis professeur de... comment disait la feuille déjà... contrôle quelque chose en toire. Je n'ai pas vraiment compris.

Tout en parlant, je continue bien sûr à la câliner, passant mes doigts avec habilité dans sa fourrure, grattouillant là où je sais que ça lui plait. Ce faisant, j'ai l'impression de sentir quelque chose d'étrange, je ne sais pas quoi. Une légère fatigue qui s'installe. Peut-être que ma résurrection est plus éprouvante qu'il n'y parait.

- Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ? Ils ont besoin d'une grande chasseuse peut-être ?

Elle était très pratique pour courir après les souris qui pouvaient tenter de s'installer dans ma roulotte. Sans compter tous les lapins qu'elle m'a ramenée quand nous nous installions en campagne. Une véritable prédatrice ma Nelsha, et j'en suis toujours fière ! Surtout quand certains chats des autres bohémiens n'étaient bons qu'à rester plantés sur leurs coussins à dormir. Mon adorable chaton roupillait aussi, comme tous les chats, mais elle était très vivante tout de même le reste du temps.

Je souffle un petit peu en la câlinant. C'est vraiment bizarre tout de même, je me sens de plus en plus fatiguée. Pourtant je ne fais rien de particulier.


Dernière édition par Haridelle Telmath le Lun 17 Fév 2014 - 12:40, édité 1 fois
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Dim 16 Fév 2014 - 9:56
- Bien sûr, je n'aurais pas pu espérer trouver un meilleur guide.

Ah, comme je peux adorée cette petite bonne femme. C'est marrant quand même, parce que j'en ai côtoyé du monde en plus de 2000 ans d'existence mais elle, elle a toujours été à part. Bien sûr, au départ, ça me faisait plus qu'autre chose de me retrouver bloquée en chat une nouvelle fois mais au moins, j'avais une personne sur quoi compter. Et ça, c'était franchement bizarre au début, je n’étais pas habituée. Alors oui, j'en ai outrageusement profité et le pire, c'est qu'elle aussi ça lui plaisait. Enfin, pour le moment, je me love dans ses bras comme je sais si bien le faire tandis que mes ronronnements sortent naturellement. Elle a des doigts de fées elle, j'adore ça. Et je compte bien remplir mon quota de caresses en sa compagnie.

- J'ai cru comprendre ça. Apparemment je suis professeur de... comment disait la feuille déjà... contrôle quelque chose en toire. Je n'ai pas vraiment compris.

"- Hum, ça doit être contrôle divinatoire. On n’en a pas actuellement, je suppose que leur Deus cherche à remplir les postes vides. Mais me demande pas ce que c'est, j'en ai aucune idée."

Et puis, c'est quoi cette sensation certes très légère mais qui me traverse de part en part, faisant par réflexe se hérisser les poils de mon dos? Je n'aime pas ça, je cherche du regard mais rien. Mon instinct ne peut pourtant pas me tromper à ce point. Je reste sur le qui-vive à présent, j'ai horreur de ne pas savoir ce qui se passe autour de moi.

- Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ? Ils ont besoin d'une grande chasseuse peut-être ?

"- Eh bien, pas vraiment. Moi, je suis officiellement devenue infirmière. Mais ça ne m’empêche pas d'aller à la chasse encore de temps à autre. C'est d'ailleurs un peu ce que je faisais avant de te trouver. "

Mais cette fichue impression ne me plait pas. Et elle persiste. Pas de douleur, rien, juste la sensation que l'on tente de m'engourdir, d’endormir quelque chose en moi. Aucun signe extérieur pourtant qui pourrait expliquer ce phénomène. A moins que? Non, je ne rêve pas, Haridelle ne semble plus aussi fraiche que tout à l'heure. Cette façon de souffler, on la dirait fatiguée. Je fronce les sourcils et l'observe un instant avant de sauter aux bas de ses bras et de reculer légèrement. Pour sentir la sensation disparaitre.

"- Hari, c'est quoi ça? Tu faisais quoi? C'est pas parce que je suis infirmière que tu dois te fatiguer à outrance pour venir me voir."

Je me sens mieux maintenant que cet étrange ressenti ne me colle plus aux basques. Mais je ne sais pas encore clairement ce que c'est. Alors, je vais creuser la question. Et visiblement, ça vient de ma copine Humaine alors c'est à elle que je vais poser mes questions. D'ailleurs, quand j'y pense...

"- Et tu ne m'a pas répondu. Quel Domaine Divin t'a attribué Deus lorsque tu t'es réveillée ici? Tu veux bien me montrer la feuille que tu avais en reprenant conscience?"

Oui, je suis curieuse. Et une fois fixée, j'arrêterais d'avoir l'impression que quelque chose ou quelqu'un se fout de ma gueule sans que je ne le voie.

Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Lun 17 Fév 2014 - 12:58
Contrôle divinatoire, c'est ça. Je ne sais pas vraiment ce que ça signifie, mais je suppose que, si on m'a attribuée cet enseignement, je dois m'y connaître un peu. J'espère. Ma petite Nelsha adorée ne sait pas non plus, mais ce n'est pas grave, je finirai bien par trouver.

- Oui, c'est ça, contrôle divinatoire. J'espère que j'arriverais à me débrouiller. Ce n'est pas comme si on me demandait de danser.

Mon petit chaton chéri, infirmier ? Étonnant, mais après tout pourquoi pas. Elle est bien là, en chair et en os, en fourrure toute douce et en oreilles à gratouiller. J'ai du mal à imaginer un chat poser un bandage ou soigner quelqu'un avec ses herbes médicinales, mais elle doit sûrement très bien y arriver, sinon elle n'aurait pas ce travail.

- Ca m'aurait étonnée que tu restes enfermée à soigner des gens sans jamais attraper quelques souris, ou même des lapins plus gros que toi. Tu as toujours été une excellente chasseuse.

C'est quand même étrange, cette fatigue qui ne me lâche pas. Est-ce qu'il y a quelque chose dans l'air que je ne supporte pas ? Une allergie ? Ma Nelsha choupinette me quitte alors et subitement je me sens mieux, comme si c'était elle la responsable. Mais ce n'est pas possible, elle n'a rien fait et elle est trop adorable pour faire le moindre mal à quelqu'un. Je ne comprends p... une minute. Qu'est-ce que disait cette feuille déjà ? Que mon pouvoir agit en touchant quelqu'un. Rien de violent, mais... est-ce que c'est ça ? Je ne vois rien d'autre.

J'espère que ça n'a pas fait de mal à mon chaton adoré. Elle n'a pas l'air blessée, juste un peu perturbée. La feuille parlait de contrôle, mais je n'ai pas eu l'impression de maîtriser quoi que ce soit... je secoue un peu la tête et m'agenouille pour être à la hauteur de ma Nelsha mignonnette.

- Je ne sais pas trop. La feuille m'a parlée d'un pouvoir de contrôle, qui, maintenant que j'y repense, se déclenche au toucher. Qu'est-ce que je t'ai fait ? Tu n'as rien de grave j'espère ? Je m'en voudrais toute ma vie si je te blessais...

Je cherche cette fameuse feuille. Où elle est déjà... je crois que je l'ai pliée et fourrée dans un pan de ma jupe doublée. J'y passe une main, ah oui elle est là. Un peu en sale état, mais quelle importance, puisque de toute façon je ne peux pas la lire. D'ailleurs je me demande s'il y a quelque chose de marqué dessus, tout comme si ma petite Nelsha adorée va l'entendre parler, puisqu'à la base l'objet n'est destiné qu'à moi. Ca ne coûte rien d'essayer je suppose, alors je la lui pose à terre. Je ne pense pas qu'elle apprendra quelque chose de plus, puisque je lui ai déjà répété les paroles du papier, mais on ne sait jamais.

Je m'assois en tailleur pendant qu'elle inspecte ma feuille, pour souffler un peu. Ca n'a pas duré longtemps mais cet étrange contact m'a vraiment fatiguée. Voyons... je ramène une queue sur une cuisse, l'autre sur la deuxième, et... les sept autres... ma foi, je les laisse faire leur vie. Quelques-unes reposent tranquillement par terre, les autres ondulent autour de moi sans embêter personne. Mes oreilles tournent un peu dans tous les sens, la droite vers le haut quand j'entends une mouette passer, la gauche plus bas, là où un petit animal semble passer. Peut-être une souris ou un gros insecte. Le bruit le plus fort reste celui des vagues, et il me berce un peu. Je sens mes queues onduler doucement en suivant leur rythme. Hum non, je ne veux pas m'endormir ici, ce ne serait pas pratique. Et je ne suis pas fatiguée à ce point, c'est plutôt cette sensibilité auditive qui me perturbe un peu.
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Mer 19 Fév 2014 - 9:15
- Oui, c'est ça, contrôle divinatoire. J'espère que j'arriverais à me débrouiller. Ce n'est pas comme si on me demandait de danser.

Bah, Haridelle avait la faculté de toujours tout réussir alors je ne m'inquiétais pas une seule seconde à ce sujet. Même aveugle, elle valait bien plus que les trois quarts de la population de paumés qui se baladait entre ses murs de toute façon. Comment ça, je ne suis pas objective? Et alors, je fais ce que je veux d'abord. Et puis, je la connais, je sais de quoi elle est capable. Elle n'est peut-être qu'une humaine mais il y a un signe qui ne trompe pas. Pour sa renaissance, n'était-elle pas devenue à moitié animale? Comme moi? C'est la preuve qu'elle fait partie de l'élite, aucun doute là-dessus. Et le premier qui dit le contraire, je m'occupe personnellement de son cas.

- Ca m'aurait étonnée que tu restes enfermée à soigner des gens sans jamais attraper quelques souris, ou même des lapins plus gros que toi. Tu as toujours été une excellente chasseuse.

Bon, ici c'était plus carrément des élèves et autres apprentis-dieux que je chassais jusqu’à les rendre complètement fous mais ça, je le garderais pour moi encore un peu. De toute façon, mes frasques remonteront bien assez vite à ses oreilles, autant la laisser découvrir tout ça par elle-même. Moi je profite des grattouilles pour le moment. Mwrrr, elle n'a rien perdu de sa dextérité en tout cas et j'en suis bien contente. Mais avec cette sensation en fond, je préfère m'en aller. J'ai horreur de ne pas pouvoir savoir ce qu'il se passe et puis, c'est Hari quand même. Eh oui, aurais-je un cœur? Peut-être au fond. Mais je ne pars pas loin, juste assez pour que ce drôle de phénomène se stop.

- Je ne sais pas trop. La feuille m'a parlée d'un pouvoir de contrôle, qui, maintenant que j'y repense, se déclenche au toucher. Qu'est-ce que je t'ai fait ? Tu n'as rien de grave j'espère ? Je m'en voudrais toute ma vie si je te blessais...

"- Mais non, je n'ai rien. Mais je 'sens' que chose se passe et je n'aime pas beaucoup ça. ici, je me méfie de tout parce qu'avec les pouvoirs distribués au hasard à des gens qui ne savent pas s'en servir, y a des fois, c'est assez folklorique. Et puis, j'ai toujours été prudente et tu as l'air de fatiguer. Alors, repose-toi un peu."


Alors, voyons voir ce que raconte ce fichu bout de papier. Oui, ça ne m'éclaire pas des masses mais cette histoire de contrôle, de toucher, lié au pouvoir... Autant faire travailler mes méninges à 100 à l'heure. Bon, ça n'affecte pas ma forme de chat mais cela agirait-il sur mon Domaine Divin? Et si c'était ça, le truc? Merde, connard de Deus. Il me rend ma câlineuse professionnelle et se démerder pour que je ne puisse même pas en profiter. Putain, le jour où je le croise celui-là, je lui expliquerais clairement le fond ma pensée, il verra. Enfin bon, ce n’est pas le sujet du moment.

"- Je crois que j'ai compris. Ton pouvoir de contrôle, il agit sur les pouvoirs des autres, quand tu les touche. Et chaque fois qu'on utilise son pouvoir, on se fatigue. Au moins, tu sauras toujours quand il se déclenchera, tu ressentiras à chaque fois cette drôle de sensation. Mais en attendant, tu devras y aller mollo. Je tiens pas à te croiser tous les 4 matins à l'infirmerie pour épuisement."

Pour le moment, je reste à distance mais il y a quand même un test que je voudrais faire. Déclenchement au contact, hein? Mais contact de la peau ou bien les queues et le reste ça marche aussi? Parce que vu nombre d'appendice caudale dont elle est pourvu, je dois bien pouvoir en squatter un ou deux s'il n'y pas de risques de ce côté-là. Allez, je teste, et sans son avis. Je m'approche doucement et viens jouer avec ses queues volantes avant de m’amuser à m'y trouver une place de choix. C'est trop doux ce coin, c'est le pied en fait.

"- Tu me dis si la fatigue reviens, je veux voir si le contact se limite à ta peau ou si c'est tout ton corps qui est concerné."

Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Jeu 20 Fév 2014 - 11:57
Je soupire un peu. Nelsha n'a rien, ouf. Je m'en serais voulu toute ma vie si je lui avais fait du mal. Ma pauvre petite chatounette adorée... j'ai envie de la câliner encore, mais je me retiens. Tant que je ne sais pas précisément ce qui s'est passé, je préfère éviter de prendre le moindre risque. Apparemment il y a beaucoup de choses étranges ici, mais ça ne m'étonne pas vraiment. Déjà, renaître après sa mort est assez... costaud. Alors il serait logique que d'autres magies soient à l'oeuvre dans cet endroit.

J'écoute mon adorable chaton expliquer ce qu'il a compris. C'est donc ça... ça me parait logique. Qu'est-ce qu'elle est forte ma Nelsha mignonnette, mais ça ne m'étonne pas venant d'elle. Si je la touche, j'agis sur son propre pouvoir, ce qui me fait utiliser le mien et donc me fatigue. Le contrôle... est-ce que je peux lancer son don à la place du mien ? Je n'en ai pas eu l'impression. Seulement l'épuisement. Au moins, maintenant je pense que je peux sentir quand mon pouvoir se déclenche, et s'il suffit que je ne touche personne pour que ça s'arrête, je devrais pouvoir le gérer facilement. Et éviter de froler quelqu'un.

- Je comprends. Mais qu'est-ce que ça t'a fait ? Je n'ai pas eu l'impression de pouvoir contrôler ton don à ta place.

C'est vraiment vague comme indication. Je sens mon petit chaton s'approcher de mes queues et y donner de petits coups de pattes. Par réflexe, la cible se met à gesticuler, ondulant autour sans trop chercher à s'échapper. Ca me rappelle nos anciens jeux, sauf qu'à l'époque j'utilisais des ficelles, pas mon propre corps. Et puis je la sens s'installer dans le creux d'une de mes queues. Ca doit être confortable si on y pense, un tas de poils douillets qui peut s'enrouler.

- Pour le moment, ça va. Tu ne sens rien de bizarre ?

Apparemment tout va bien. Je n'ai pas l'impression de me fatiguer davantage. Mais ça ne dure pas et subitement je ressens à nouveau cette sensation d'épuisement. Je secoue un peu la tête, c'est vraiment bizarre. Mes queues remuent un peu plus, nerveuses.

- En fait... je crois que ça recommence. Ca m'a l'air très... aléatoire...

Je souffle, c'est désagréable comme sensation, mais je suis sûre que je peux tenir un petit peu pour permettre à Nelsha de profiter de la queue qu'elle s'est choisie. Je ne veux pas la chasser, surtout pas. Quant à ce pouvoir... je ne sais pas vraiment ce qu'il fait sur mon chaton adoré. Je ne ressens que la fatigue de son utilisation, c'est tout. Je ne sais pas ce qu'il a comme conséquence sur le sien. Ca le diminue peut-être ? Quel intérêt de faire ça à quelqu'un ?

C'est vraiment... bizarre. Et je ne me sens pas capable de réfléchir à ce point sur la question, mon cerveau s'embrume un peu. Heureusement que je suis assise, sinon je crois que je trébucherais.
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Jeu 20 Fév 2014 - 21:13
- Je comprends. Mais qu'est-ce que ça t'a fait ? Je n'ai pas eu l'impression de pouvoir contrôler ton don à ta place.

"- Tu n'as pas toucher à mon don, ça c'est certain. Sinon, je l'aurais senti se déclencher et entrer en action, obligatoirement. Quand à ce que ça m'a fait, à part bizarre, je ne peux pas dire clairement. Tu me connais assez pour savoir que l'instinct joue beaucoup chez moi alors ça fausse la donne. Ce qui s'en rapproche le plus, je dirais une sensation d'engourdissement léger. Rien de méchant mais bien présent et persistant."

J'ai beau adorer cette humaine qui n'en est plus vraiment une à présent, je ne vais pas lui pondre un grand discours avec des supers explications juste pour le plaisir de faire la maligne. Et puis, ça m'intrigue ce truc alors autant resté aussi objective que possible. Je vois bien qu'elle est soulagée de ne m'avoir causé aucun mal mais si je suis obligée de renoncer à ma câlineuse professionnelle, je risque de finir de mauvais poil, c'est moi qui vous le dit.

Bon, maintenant, passer en mode test. Bon, j'y vais doucement et je reste à l'affut mais pour le moment, je me promène, joue avec ses trucs en fourrure qui viennent s'agiter juste sous mon nez avant de me glisser dedans, me laissant rouler sur les unes pour mieux atterrir sur les autres.

- Pour le moment, ça va. Tu ne sens rien de bizarre ?

Ah, bah en voilà une bonne nouvelle. Finalement, ma journée ne sera peut-être pas autant gâchée que cela. Je continue donc à m'amuser au milieu de ces pelotes de laine de poil offertes à mes pattes expertes de prédatrices. C'est trop fort, elles réagissent toutes seules. Ça c'est trop classe. Du coup, je recommence à franchement m'éclater, me remettant à ronronner et faisant un peu moins attention à mon environnement lorsque, comme un tictac discret mais désagréable, cette foutue sensation d'engourdissement se réveille.

- En fait... je crois que ça recommence. Ca m'a l'air très... aléatoire...

"- Pas si aléatoire que ça..."

Oui, je suis presque de mauvais humeur là. Putain, j'avais trouvé le coin idéal pour me planquer, faire la sieste, me faire câliner - en toute amitié, bien sûr - et ce pouvoir à la con venait me gâcher tout mon plaisir. Pff, je me retins de feuler un grand coup de mécontentement. Je suis peut-être ce que je suis, je n’ai pas la science infuse et je ne peux pas tout régler. Et ce détail là me fait royalement chier, ouais, je le dis. Enfin, ma pauvre haridelle n'y est pour rien et telle que je la connais, elle serait du genre à s'en vouloir alors je vais continuer à jouer la gentille petite minette qu'elle a connu à l'époque. Elle aura tout le temps de découvrir tous mes vices et mes travers, pas si cachés que ça.

"- Enfin, laissons ça de côté pour le moment. Maintenant que tu sais ça, il va falloir que tu fasses attention à toi. Franchement, il a drôle de sens de l'humour leur Deus. Déjà que t'es privée de la vue, quelque part, il te prive du toucher aussi."

Bah ouais quoi. Ici, à part des morts avec des pouvoirs, elle va croiser quoi? Des murs et des meubles? Des monstres. Sympa le panorama à venir. Pour le coup, c’est peut-être malvenu, mais je suis bien contente de ne pas être à sa place.

"- Repose-toi un peu et quand ça ira mieux, je te guiderais jusqu'à ta chambre, qu'au moins tu saches ou aller pour te reposer. Ça ne serait pas cool de défaillir dès le premier jour quand même."
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Dim 23 Fév 2014 - 20:59
Ah l'instinct... ma Nelsha a toujours été très confiante dans le sien. Même si je ne l'ai jamais connue qu'en chatte adorable et toute douce, et que, bien sûr, elle ne pouvait pas me parler à cette époque, je la comprenais bien mieux que certains humains. Je savais très bien qu'elle se fiait à ses impressions bien avant tout le reste, et elles étaient toujours justes. C'était d'ailleurs ce qui faisait, entre autres, qu'elle m'aidait beaucoup. Je pouvais lui faire confiance. Si un client lui semblait mauvais, c'est qu'il avait forcément quelque chose à se reprocher. Alors si elle me dit qu'elle n'a rien ressenti de vraiment méchant avec mon étrange pouvoir, je la crois, et ça me rassure. Je n'aimerais pas lui faire du mal, la pauvre petite.

Je la laisse jouer dans mes queues, ça me fait même sourire. Au moins ces étranges appendices sortis de nulle part plaisent à quelqu'un, et puis ses pattes me chatouillent un peu. Mais ça ne dure pas, et je sens bien que ça agace ma Nelsha. Mes oreilles se baissent un peu sur ma tête, c'est une étrange sensation et un réflexe que je n'ai pas l'impression de contrôler.

- Je suis désolée... pour un pouvoir de contrôle, j'ai bien peur de ne rien maîtriser.

C'est assez ironique quand on y pense. L'entité qui s'occupe de tout cela doit avoir un sacré sens de l'humour. Mon chaton adoré pense la même chose d'ailleurs. Mais je ne crois pas qu'on me prive vraiment du toucher. Juste du contact intensif avec les autres, ce qui n'est pas si dérangeant. J'ai besoin de mes doigts pour me repérer dans l'espace et mémoriser certains détails, et si c'est très pratique pour lire les émotions des gens via leurs mains, je doute avoir besoin de cela ici. Je peux survivre sans toucher les autres. Je n'étais pas si tactile que ça avant.

- Tant que je peux toucher mon environnement pour me repérer, cela me convient. Je ne compte pas tripoter toutes les personnes que je vais croiser ! C'est juste dommage que je ne puisse pas te chouchouter tout le temps sans risque mais... ça me fait une bonne motivation pour apprendre à maîtriser cette chose étrange.

Après tout, vu que le pouvoir ne s'est pas déclenché instantanément, je suppose qu'il doit bien y avoir un moyen de le mettre en route, tout comme de le stopper. Il faut juste que je trouve comment et, à partir de là, je pourrais bien câliner ma Nelsha autant de fois que je le voudrais. Mais je ne me sens pas la force d'essayer aujourd'hui. Ces deux contacts m'ont bien fatigué, et ma résurrection récente ne m'a sûrement aidé à me reposer. Je souffle donc en écoutant les vagues et mon chaton adoré.

Elle me confirme qu'il y a bien une chambre qui doit m'être réservée quelque part. Ca me rassure un peu, je préfère avoir un endroit où je peux être seule que dans un lieu commun, du moins pour dormir. Enfin seule avec mes chats, eux c'est différent. Je souris à ma Nelsha en me retenant de justesse de venir lui grattouiller les moustaches. Réflexe.

- Tu es toujours aussi adorable, peut-être même plus maintenant que tu parles. Ca devrait aller, je souffle encore un peu et je pourrais me lever. Il y a des endroits importants que je dois connaître ? Comment peut-on se nourrir ici ? D'ailleurs en a-t-on besoin ?

Après tout, je suis morte. Alors, même si j'ai à priori un corps vivant et plus ou moins normal, je me demande s'il a besoin de nourriture ou s'il peut se débrouiller tout seul.
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Mar 25 Fév 2014 - 10:32
- Je suis désolée... pour un pouvoir de contrôle, j'ai bien peur de ne rien maîtriser.

Pour le coup, c'était assez marrant comme réflexion parce que bon, ne pas contrôler le contrôle, bah ouais, c'était une façon plutôt intéressante de tourner les évènements. Mais le fond du problème reste le même, je ne pourrais profiter de ses doigts comme bon me semble et ça, ça m'énerve. Surtout qu'avec toutes les queues qu'elle a dans le dos, y a moyen de se taper de super bonne tranche de rigolade. Mais nan, l'autre petit con en a décidé autrement. je sens qu'il commence de plus en plus à me sortir par les yeux, cette soi-disant divinité à qui on doit tout mais qui sait pas faire le plus simple comme il faut. Enfin, autant que je me calme. Hari y est pour rien et me passer les nerfs sur elle ne fera pas avancer le schilmblick. Je trouverais une autre proie plus tard sur qui déverser ma colère. Froide et retenue, elle est toujours meilleure et bien plus savoureuse, surtout quand l'autre ne comprend rien à ce qu'il lui arrive.

- Tant que je peux toucher mon environnement pour me repérer, cela me convient. Je ne compte pas tripoter toutes les personnes que je vais croiser ! C'est juste dommage que je ne puisse pas te chouchouter tout le temps sans risque mais... ça me fait une bonne motivation pour apprendre à maîtriser cette chose étrange.

On va dire qu'on va faire contre mauvaise fortune bon cœur pour le coup. Après tout, c'est vrai que les murs, les vases et autres portes ne seront pas censées lui pomper de l'énergie donc pas de souci de côté-là. Mais comme elle dit, c'est dommage. Ma super couverture pour me permettre d'échapper à tous mes forfaits ne sera pas complète, comme je suis déçue. Mais comme elle le dit, elle va apprendre à maitriser son pouvoir et après, cela ira mieux. Ce sera obligé. Et à ce moment-là, à moi la Belle Vie!!! Enfin, si j'en ai pas eu marre et que je me suis pas tirée entre temps. Je n’ai aucune dette envers Deus, je ne lui ai jamais demandé de revenir à la vie, moi. Alors, rien ne me retient ici, autant qu'il en soit conscient le petit père. Je ne lui ferais aucun cadeau.

- Tu es toujours aussi adorable, peut-être même plus maintenant que tu parles. Ca devrait aller, je souffle encore un peu et je pourrais me lever. Il y a des endroits importants que je dois connaître ? Comment peut-on se nourrir ici ? D'ailleurs en a-t-on besoin ?

"- Pour manger, il y a la cafétéria et oui, on se nourrit, on dort, on se lave, enfin tout comme sur Terre quoi en gros. Après, les endroits les plus importants à connaitre, ce sera ta chambre pour te reposer, le coin resto qui est ma fois sérieusement pas mal, ils font des poissons succulents et des crèmes pâtissières -Mawrr-, les salles de cours, où tu risques de passer pas mal de temps aussi.
Sinon, y a l'infirmerie, la Bibliothèque avec sans doute encore des livres parlant, un marché, un parc... Enfin, c'est une mini ville ici alors au final, t'as de tout."


Je me suis assise simplement en face de Hari, juste assez loin pour ne rien déclencher parce que mine de rien, je n’aime pas sentir ce truc se réveiller comme ça, ça me hérisse le poil. Le peu de monde présent sur le port au moins, c'est un avantage, on est quand même tranquille ici, faudra que je revienne plus souvent. Bon, je me marre un peu parce que je doute que ma chère câlineuse me trouverait toujours aussi mignonne si elle était au courant de ce que je suis réellement mais ce qu'elle ignore ne peut pas lui faire de mal. Alors motus et bouche cousue.

"- Dans tous les cas, si jamais t'as un souci, il suffit que tu demandes à la première personne que tu croises. Comme on est tous passé par la case paumé, en général, les gens sont plutôt compréhensif dans le coin."


Et le premier qui lui fait une vacherie, je m'occuperais de son cas personnellement mais ça, ce sera du bonus pour moi, pas besoin qu'elle le sache.

Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Jeu 27 Fév 2014 - 11:34
Ma petite Nelsha m'explique qu'effectivement, même après la mort, on garde nos besoins habituelles. Mais il y a une... comment dit-elle... cafétéria ? Je suppose que c'est une sorte de taverne. Mais doit-on payer ? Est-ce qu'en tant que professeur je peux percevoir un salaire afin d'en vivre ?

- Est-ce qu'on a besoin d'argent pour acheter de quoi se nourrir ?

A part mes vêtements, et mes cartes je n'ai rien. Mais peut-être que, s'il faut payer, je peux négocier des séances divinatoires ? Cet endroit est tellement étrange, ce doit être possible. Quant aux autres lieux importants... mon chaton adoré m'explique. La taverne, ma chambre, les... salles de cours... ? Je suppose que ce sont des coins aménagés pour les leçons à donner en tant que professeur. Une infirmerie ? Qu'est-ce que c'est ? Une bibliothèque... j'aime bien toucher les livres, mais les lire c'est une autre histoire. A moins qu'ils y en aient des parlants, comme ces feuilles. Ce serait intéressant à aller découvrir. Un marché, un parc ? Ca me semble bien grand ici.

- Qu'est-ce qu'une infirmerie ? Ce nom ne me dit rien.

Sans doute est-ce une chose incroyable, puisqu'apparemment ma Nelsha semble y travailler. Je hoche la tête à son conseil. Je n'aime pas trop demander quelque chose aux gens, je ne veux pas les déranger et j'aime chercher par moi-même. Je ne le fais que vraiment s'il n'y a aucune autre solution et que je suis totalement perdue. Comme maintenant. Cela dit, savoir que ma demande sera bien accueillie est une bonne chose. Peut-être que plus tard, je pourrais rendre la pareille à des nouveaux venus perdus qui chercheront à leur tour leur chemin.

- D'accord, merci.

J'attends un peu, puis me relève tout doucement. Ca va, j'ai un léger tournis qui s'évapore vite, rien de bien méchant. Quelques secondes de plus et je me redresse complètement, plus ou moins ferme sur mes pieds. Je sens mes queues qui ondulent autour de moi, stabilisant ma position, et mes oreilles qui tournent dans tous les sens. Pas de bruits louches, pas d'autres personnes, seulement ma Nelsha adorée et moi. J'ai eu de la chance de tomber sur elle, apparemment le coin n'est pas très peuplé.

- Ca devrait aller, je peux te suivre si tu ne files pas à toute allure.

Elle était très forte ma Nelsha pour se cacher ou échapper à quelqu'un qui lui déplaisait. Personne ne pouvait la rattraper pratiquement, et il n'y avait que moi pour la retrouver. Je savais où elle se rendait, je la connais bien ma petite chérie. Personne ne pouvait réellement l'embêter. Et quand ça menaçait d'arriver, on avait affaire à moi. Je ne paye peut-être pas de mine, mais je peux être méchante quand on s'en prend à mes chats. Non mais.
Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Jeu 27 Fév 2014 - 19:58
- Est-ce qu'on a besoin d'argent pour acheter de quoi se nourrir ?

C'est vrai, j'oubliais ce fameux détail. Enfin, en gros, je zappe juste tout bonnement le fait que tout le monde n'est pas comme moi et n'a donc pas eu l'immense privilège de traverser les époques pour découvrir le monde et ses fabuleuses avancées par étapes, le temps de s'y faire. Enfin, l'argent en soi n'a rien de nouveau, c'est même d'ailleurs un des rares trucs qui est resté égal à lui-même durant tous ses siècles que j'ai parcouru. L'avidité des hommes n'a aucune limite, l'argent en est la preuve flagrante. On n’a jamais eu besoin de ça chez les démons, nous avons d'autres moyens mais ça, ce sera pour une autre fois, revenons au sujet du moment.

"- De l'argent, tu vas en gagner régulièrement. Ici, on appelle ça des Divis d'ailleurs. Mais t’en as pas besoin pour le quotidien. Seulement pour le superflu. Achats personnels à la boutique magique ou autre trucs du genre. T'es nourrie, logée, blanchie aux frais de la princesse, enfin de Deus en l'occurrence. Alors, profites-en."

Je la connais ma Hari, si je la pousse pas un peu, elle fera juste sa gentille et tout le monde pourra lui marcher sur les pieds. C'est peut-être qu'une humaine mais elle ne mérite pas ça. Oui, je ne suis pas objective et je m'en contrefous. Ici, c'est quasi du tout gratos alors pour une fois qu'elle va pouvoir avoir des choses sans galérer, eh bah qu'elle en profite un peu. Elle ne le faisait pas de son vivant, maintenant elle va avoir toute sa mort pour se rattraper. Elle est pas belle, la vie?

- Qu'est-ce qu'une infirmerie ? Ce nom ne me dit rien.

"- Hum... C'est comme une salle de repos qui ferait herboristerie en prime. Sauf qu'aujourd'hui, je bénéficie de matériel bien plus avancé qu'à l'époque où je t'ai rencontré. Mais bon, c'est là que l'on soigne les gens blessés, malades ou autres. On peut même les ramener à la vie tant qu'ils restent un minimum de cellules vivantes de la personne, et ça marche vraiment, j'ai eu le cas. Enfin, je ne te souhaite d'y passer trop souvent quand même, y a mieux à faire dans le coin."

- D'accord, merci.

Ah, la voilà qui se relève. Bon, je surveille un peu quand même qu'il ne lui arrive rien mais visiblement, elle tient le choc. Bon à savoir, elle récupère plutôt bien et assez rapidement. Par contre, j'adore la danse des queues touffues dans son dos. Ça me donne une méchante envie de m'élancer droit dessus et de sauter en plein milieu mais bon, je garde cette idée pour une prochaine fois. Je ne vais pas commencer mes conneries alors que ma chère aveugle est toujours aussi persuadée d'avoir à faire à la petite chose fragile et adorable qu'elle a cru posséder de son vivant. Ah, si je le pouvais, je m’auto-décernerais un prix pour mon jeu d'actrice hors pair.

- Ca devrait aller, je peux te suivre si tu ne files pas à toute allure.

"- T'inquiètes, je comptes pas te faire faux bond. Bon, direction ta chambre pour commencer. Si madame veut bien se donner la peine de me suivre, son guide est avancé. Je te fais la description visuelle en même temps? "

Et non, je ne me moque absolument pas. Je sais que sa vision est défaillante mais je connais l'instinct animal et la clairvoyance de ma chère Haridelle. Alors, je pars dans mon délire de guide touristique, lui faisant des diaporamas très détaillés de chaque endroit par lequel nous passons toutes deux. A vitesse réduite et toujours à portée de voix de celle qui fut un jour, sur terre, ma propriétaire. Bon, j'ai horreur de ce terme et de ce qu'il sous-entend mais avec elle, ça passe encore. Je prends cependant le chemin le plus direct pour ramener ma camarade à fourrure jusqu'à ses quartiers, histoire de ne pas risquer de la voir tomber dans les pommes ou autre en cours de route. je me méfie quand même. Heureusement, comme il n'y avait personne dehors, pas de risque de déclencher son pouvoir. Et enfin, nous voilà arrivée à destination.

"- Terminus, chambre de mademoiselle Haridelle Telmath. Tous les voyageurs descendent de voitures!!! Enfin, bon, on y est quoi. Bienvenue chez toi. "

Invité
Anonymous
Invité
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? - Ven 28 Fév 2014 - 12:58
Je vais gagner de l'argent... ? C'est un peu étrange, j'aurais pensé qu'après la mort on ne serait plus soumis à ce genre de choses très matérielles. Mais après tout qui suis-je pour juger du fonctionnement de cet endroit... je trouve juste cela bizarre. Presque décevant. Enfin je ne vais pas me plaindre, c'est peut-être un moyen de garder quelques repères pour éviter de se perdre dans toute cette magie. Je suis tout de même rassurée d'apprendre que, côté besoins primaires, je n'aurais pas à chercher ni à payer. Lorsque j'étais en vie, c'était le clan qui s'occupait de tout, je me contentais de leur fournir ma part d'or obtenue pendant mes séances. Eux venaient m'apporter de quoi manger, ou plutôt me chercher pour souper tous ensemble autour du feu. J'aimais beaucoup ces soirées calmes et enjouées, où après le repas nous dansions et chantions. C'était tellement vivant. Je me demande si ce genre de choses peut être possible ici.

Ma petite Nelsha adorée travaille donc dans une sorte d'herboristerie moderne. Ca ne m'étonne pas, elle est tellement gentille, on ne pouvait pas lui trouver un meilleur endroit où exercer ses talents. Enfin... je ne vois pas trop comment un chat peut soigner les autres, mais je suis certaine qu'elle sait s'y prendre. Rien ne peut lui résister. Elle a peut-être un don de soin aussi. Si tout le monde en possède un, cela semble logique que le sien soit basé sur ce domaine. Ca expliquerait qu'elle s'occupe des blessés alors qu'elle a quatre pattes et une truffe.

Cela dit, elle parle de ramener les gens à la vie s'il leur reste quelques... cellules ? Je suppose que c'est un terme pour désigner une partie de quelqu'un. Et apparemment ça lui est déjà arrivé... ? Mais comment peut-on se retrouver en danger de mort alors qu'on l'est déjà et qu'on est des divinités ? J'ai du mal à concevoir cela. D'autant qu'à entendre ma Nelsha, les blessés et les morts ne semblent pas exceptionnelles.

- Comment un dieu peut-il être blessé et même tué ? J'ai du mal à concevoir la chose.

Je souris en la suivant, écoutant les bruits de ses petites pattes effleurant le sol, comme avant, quoiqu'en plus précis. Mes oreilles se tournent un peu dans tous les sens, repérant les autres sons. Quelques oiseaux piaillent, des mouettes un peu chahuteuse, et les vagues nous accompagnent un temps, mais à part cela rien à signaler. J'écoute ma guide me décrire les lieux, ce qui semble lui faire grand plaisir. Je hoche la tête, la penche un peu comme pour mieux entendre, et peux presque imaginer mon environnement. Mais le mieux reste encore les sensations que mes doigts me transmettent alors que je les laisse traîner contre des plantes, des arbres et surtout des murs. Les constructions ont l'air très propres et solides, c'est rassurant.

Enfin, après quelques portes passées, des couloirs et un escalier, nous nous arrêtons. Voiture ? Je suppose qu'elle parle d'une sorte de charette ou quelque chose comme ça. Je souris et promène une main sur la porte que mes doigts identifient comme en bois. C'est étrange d'ailleurs, ça me rappelle celui de ma roulotte.

- Merci bien, le voyage était très agréable. Voyons un peu comment c'est là-dedans.

Enfin façon de parler bien sûr. Je descends un peu la main vers un loquet à l'ancienne, qui me semble légèrement différent. Une petite sensation me traverse, légère, qui n'est pas sans me faire penser au papier parlant. J'ignore ce que ça fait, mais ça semble satisfaire la magie qu'il y a là-dedans et la porte se laisse pousser sans difficulté. Peut-être une sécurité ? Allez savoir. Alors que la chambre se dévoile à la vue de mon chaton adoré, je sens tout de suite une odeur familière : celle de ma roulotte. Un mélange de bois, de thym et d'encens prêt à brûler.

Intriguée, je fais quelques pas. Le plancher est solide sous mes pieds, il sonne joliment. Un peu plus loin, le bout de mes chaussures rencontre un tapis que je devine tressés dans de multiples couleurs chatoyantes, avec une dominance pour le rouge, le blanc et le doré. Enfin si c'est bien le même qu'avant. Je marche doucement mais sûrement dans cet espace familier. Mes mains rencontrent des objets bien connus, aux mêmes endroits qu'avant. La petite table de chevet. Le lit incrusté dans le mur de bois, avec un immense tiroir en dessous où je rangeais mes vêtements dans un ordre bien précis. Les étagères fixées en face, où je laissais mes instruments de musique et mes herbes à parfum. Le guéridon où je tirais les cartes, avec les deux chaises autour, et même le châle resté posé sur l'une d'elle.

Je lève une main au centre de la petite pièce et mes doigts font cliqueter les carillons composés de petits vitraux attachés par des ficelles colorés. Je devine les reflets de la lumière qui virevoltent à travers eux. Pour le coup, ma Nelsha a totalement raison, je me sens chez moi. C'est exactement comme avant, et ça me plait beaucoup. J'ignore qui a fait ça, ni comment, encore moins pourquoi, mais j'aime. Peut-être que c'est un cadeau de bienvenue normal pour un professeur. Je me tourne vers mon chaton en souriant.

- J'ignore ce que l'avenir me réserve, mais pour le moment le présent me plait. Est-ce qu'il y a aussi ton petit coin ?

Lorsque j'étais en vie avec elle, j'avais aménagé un petit panier très confortable afin qu'elle ait son chez elle, dans un certain sens. Bien sûr, après sa mort c'est devenu autre chose, car je n'avais pas le coeur à léguer son coin à Niop et Niap. Je veillais à ce que chacun de mes chats ait vraiment sa vie à lui, et ne soit pas une copie du précédent. Mais maintenant que nous sommes à nouveau réunies, je me demande si, en plus de ce cadeau, on a remis son panier au goût du jour.
Contenu sponsorisé
Un petit chat guide tout adorable ? Empty
Re: Un petit chat guide tout adorable ? -
Un petit chat guide tout adorable ?
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Port des deux dimensions-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page