Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Chapitre III : Ma maison.

 
Invité
avatar
Invité
Chapitre III : Ma maison. - Ven 6 Sep 2013 - 22:04
Chapitre III
Acte I

« Home. Sweet home. My heart. I think I should be a little… more confident in myself, in my skin. »

Chantonnant sur ses ruines et ses cendres, je découvrais un paysage triste et sans visage. Un paysage désolé aux dunes de sale et de poussière de mes ancêtres. Je me tenais actuellement debout sur les ruines de mon clan. De ma famille, de mon père, de ma mère… Et j’en passe. Tout ce qui m’était arrivé avant que mon père me lave le cerveau plusieurs fois, m’arrachant à ma vraie nature était ici. Je marchais sans doute dans les ruines de la salle à manger ? De la salle de bain ? De ma chambre ? Celle de mes parents ou bien encore celle de mes frères ou sœurs ? Je ne savais pas tout sur ma famille, sur mon histoire, sur mes origines, mais ce que je savais, c’est que ma famille ne faisait pas partie des… « Gentils », du « bon côté de la force ». J’étais donc un monstre… Je le savais, je le comprenais… Agnès, la vielle dame qui m’avait recueilli dans sa maison de vacance il y un mois après mettre battu avec l’homme de fer dans son propre magasin… J’avais grandi depuis ce temps, je n’étais plus le même gamin qui avait peur de tout et de n’importe quoi… J’avais juste pris conscience de qui j’étais… Et j’étais tout simplement un déchet. Même si Agnès disait le contraire, je ne l’écoutais pas et au final je laissais Ika me dire que j’étais en fin de compte une merde…

Je me souviens qu’avant de partir, Agnès m’avait donné cette carte de mon père. Il s’agissait donc qu’Agnès était la vielle dame du village de mon paternel. Elle s’occupait de lui du mieux possible car étant plus jeune, il avait été traité de monstre à cause d’un incident dans un théâtre… Comme Agnès avait été jugée comme une sorcière, elle l’aida dans son désastre… Au fond, elle faisait pareil avec moi, sauf que pour moi, tout était perdu. A l’académie, on ne me reprendrait pas et on me jugerait comme un criminel et même… Avec Ika, je ne pouvais pas permettre des innocents d’en prendre plein les dents avec ce démon… De plus, quand j’utilisais le pouvoir d’Ika, des marques jaunes me… marquaient dans le dos. Il fallait prendre un bain glacé pour les faire disparaitre et encore… Ça me brûlait. Ça devait être un effet secondaire dont Deus m’avait privé sous son aile… Au moins je savais ce que c’était d’avoir mal… Bref. Tout ça pour dire qu’au final j’étais là. Sur les cendres glacées de ce manoir dédié aux Kay. Mais rassurez-vous. Ce n’était pas le pire…

« Tu vois ce que les gens d’en haut ont pu faire… ? »

« La ferme Ika… »

Home

Il était là près de moi. Ce n’était pas une illusion, il était bien là… Matérialisé mais sans pouvoir… C’était triste à dire mais il était mon seul ami dans ce bas monde… Je comprenais pourquoi maintenant les humains souffraient le martyre ici… J’étais partis de chez Agnès pour prendre des vacances avant de rentrer et de reprendre la tête de ma petite organisation… Car oui, à la base je voulais faire le bien en sauvant la populace… Mais une idée me traversa l’esprit… Et si à la place je descendais ce royaume soit disant bien faisant… Peut-être que mes parents et ma famille était dangereux… Mais… Mais Deus n’a donc pas pensé à moi… Je suis sans famille, je n’ai plus d’ami, je suis seul dans le froid et les cendres… Il n’avait donc pas pensé à moi ! Je n’avais plus rien ! Mon père, le dernier membre de ma famille était sans doute mort ! Ils avaient tout saccagé !

Je retenais ma respiration pour enfin serrer les poings aussi fort que possible et finalement taper de toute mes forces dans le sol pour former un cratère !! Dans mon dos, je sentais déjà les brûlures… Je retirais donc ma veste en cuir et mon tee-shirt pour voir les dégâts. Les marques avaient déjà atteint mon torse… Je soupirais complètement en rage en me mettant en tailleur sur un énorme bout de bois, certainement une poutre du manoir. Ika se mit derrière moi, m’entourant de fumée noir, d’une aura bleutée pour examiner mes cicatrices dans le dos en laissant juste les paroles d’une incantation à la langue inconnue pour ma part. Certainement de la magie noire. Je fermais les yeux, me concentrant sur des choses agréables… puis je vis Kate. Elle se tenait devant moi et venait m’embrasser sur les lèvres… Nous étions au-dessus du sol, comme cette soirée ou… finalement elle m’envoya valser… Un coup dans mon cœur… Puis un éclair blanc me projetant sur un toit. Je regardais autour de moi pour voir Yan à terre à moitié blessé de partout… Il me regardait de façon méprisante… Je me prenais un autre coup dans le cœur. Je me retournais donc pour regarder derrière moi Rain les yeux humides, elle semblait fatiguée. J’allais donc vers elle mais elle me donna un coup dans le cœur en se retournant et elle disparut…

Que m’arrivait-il ? Je devais bizarre… J’avais la nausée… je tombais en arrière, Ika n’était plus là et la pluie commençait à tomber sur mon visage pâle… J’étais épuisé et je ne pouvais plus fournir de force pour quoi que ce soit… Quel était mon but à présent… Je devais renoncer à ma vie ? Je veux dire… L’ancienne ? Je devais m’apitoyer sur mon sort une fois de plus ? Je devais rejoindre le bien malgré qu’ils avaient tués ma famille, mon clan, laissant une vielle dame avec juste ses yeux pour pleurer ? Deus était un monstre… Ou peut-être que j’en étais un après tout…

Je me relevais avec difficulté, j’avais comme des bleus sur mes abdos, sur mon torse et près des yeux… J’étais pas dans mon état….
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre III : Ma maison. - Mar 17 Sep 2013 - 23:08
Was it a dream ?

Il pleuvait des cordes, si bien que le ciel, si sombre, laissait penser qu'il faisait déjà nuit noire, alors qu'en réalité, le soir n'avait même pas encore débuté. Surchargée de nuages, la voûte céleste semblait sur le point de craquer. Au milieu de ce déluge, une silhouette solitaire avançait. Les gouttes s'abattaient sans interruption sur son crâne, ses épaules, glissant le long de sa cape pour disparaître parmi les giclées soulevées par ses pas. Toute cette eau ne semblait pas gêner l'ombre qui continuait à marcher dans ce rideau si épais qu'il en paraissait opaque, progressant à la manière d'un fantôme.

Un fantôme. Hu hu. C'est cela. Un fantôme…

Sans nom, sans identité, sans but, sans attache… C'était l'errance. Une errance sans fin. Dans ce monde nommé… Néant.



Puis une présence. Une présence se fit sentir. Le fantôme n'était plus seul. Il se détourna pour la première fois de son chemin sans aboutissement. Les traits de son visage se détaillèrent. Il s'agissait de ceux d'une jeune femme aux cheveux ébènes aplatis par la pluie devant des prunelles d'une clarté rare. Le regard fatigué, la mine pâle, elle regardait la personne qui venait d'apparaître dans son monde, avec une expression davantage proche de l'indifférence que de la surprise.

Une main se tendit vers elle. Une main saisissant une rose. La jeune femme observa les pétales écarlates de celle-ci. Une lueur inhabituelle apparut dans ses yeux, elle était intriguée, intriguée par cette touche de couleur. Cette touche de couleur différente de tout ce qu'elle avait connu jusque là. Ce rouge… si puissant. Ce rouge se détachant de cette absence grisâtre.

Ses mains se tendirent vers la fleur et ses doigts l'attrapèrent avec une certaine délicatesse. Au creux de ses paumes, la rose reposait, couvée par son regard, qui ne la quittait plus. La jeune femme était complètement captivée par cette vision, si bien qu'elle mit certain temps avant de se rendre compte de ce qui se passa par la suite.

Entre ses doigts, un filet rouge commençait à s'échapper. Puis un autre. Les pétales écarlates commençaient à se désintégrer, à fondre. Les yeux de la jeune femme s'ouvrirent plus grand. Elle voulait empêcher ce phénomène, mais rien n'y faisait. La rose avait disparu et à présent, ses mains étaient couvertes de ce liquide rouge sombre. Cette vision lui donna le vertige. Ses genoux se retrouvèrent sur le sol inondée d'une eau sans fin. Sa respiration s'accéléra, son rythme devint irrégulier. Sa vue se brouilla.

Rain battit des paupières en se redressant sur le toit sur lequel elle s'était affalée. Portant par réflexe une main à son front, elle constata que sa fièvre était toujours présente. Depuis le temps, compter les heures où celle-ci ne l'était pas lui faciliterait sûrement la tâche… Sa gorge était sèche, et son cerveau encore un peu étourdi. Elle se demanda un instant où elle se trouvait, avant de se rappeler qu'elle s'était perdue. Oui, elle avait réussi à se perdre dans le monde des humains, après avoir terminé une mission, il fallait le faire quand-même. Enfin elle avait comme excuse d'avoir dû courser sa proie dans un lieu inconnu et de ne pas avoir l'esprit très clair ces derniers temps, mais bon.

Serrant les dents, la membre du Conseil se releva et balaya les alentours du regard. Plus loin, des ruines. Pas de mer en vue, elle devait être loin du port des dimensions… Une silhouette se découpa dans l'horizon, interpelant son attention. La jeune femme plissa les yeux, tentant de la détailler. Sans qu'elle puisse se l'expliquer, celle-ci lui disait quelque chose. Cette attitude, cette aura sombre autour de lui…

Rain ouvrit la bouche, sans pour autant qu'elle parvienne à prononcer quoi que ce soit. Sans quitter cette ombre des yeux, l'enseignante se laissa tomber du perchoir et se dirigea lentement mais sûrement vers elle. Etait-ce lui ? Non, c'était impossible. A moins que si. Cette connerie de destin avait-il eu finalement pitié d'elle ?

… Oui. Oui c'était lui. Ses cheveux bruns, son corps frêle à la merci de son double. Il tombait. Et Rain ne fit rien pour accourir. Elle restait plantée là, à une petite dizaine de mètres de lui, spectatrice de la scène.

Elle le vit se relever quelques instants plus tard, tout seul et visiblement mal en point. Pour ne pas changer. Là encore, elle ne fit rien. Elle ne put rien faire, ni même ressentir… C'était comme si elle avait oublié. Tout ce qu'elle pouvait ressentir pour quelqu'un. Et en cet instant précis, elle eut peur. Que tout ceci avait été perdu pour toujours.

- Ritsu ?

Ce fut tout ce qu'elle réussit à articuler sur le moment pour signaler sa présence. Elle voulait qu'il la regarde, qu'il lui dise quelque chose, parce que là ce n'était pas possible, elle avait l'impression que s'il lui arrivait un malheur là tout de suite, que si Ika se décidait à l'attaquer, elle laisserait faire sans bouger un pouce… Ce vide dans son coeur. Depuis quand s'était-il installé à nouveau ?

La jeune femme ouvrit à nouveau la bouche et cette fois, toujours aucun son supplémentaire. Elle se contenta de tendre sa main vers le garçon. Peut-être qu'un toucher pourrait… elle voulait se rappeler. Ressentir, une nouvelle fois.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre III : Ma maison. - Mar 17 Sep 2013 - 23:48
Acte II

Un bruit sourd… Une sorte de bourdonnement dans mes oreilles, je ressentais toute ma puissance s’enfuir par mes doigts, par mes yeux, par mes lèvres…. Je sentais mon corps comme muter… Un battement de cœur et plus rien ! Plus aucuns sons… Je sentais mes yeux me brûler… Il devenait parfaitement noir, ma peau devenait si pâle et des cornes commençaient à pousser… C’était Ika… Il arrivait de plus en plus vite… Je sentais un cœur battre, ce n’était pas le mien… Mais bien celui de quelqu’un d’autre. Une autre puissance était là non loin de moi… J’entendis mon nom dans l’air…

- Ritsu ?

Je me retournais délicatement, mon visage était celui d’un démon, ma peau était rougeâtre, mes cornes imposantes, mon regard aussi noir que l’encre de Chine… Je regardais autour de moi les ruines de mon manoir, celui de mes parents, de ma mère, de mon père… Je regardais ce qu’avait fait l’académie pour moi, c’est vrai… Qu’est-ce qu’ils avaient fait pour moi ?

« Les ruines du Manoir Kay ! C’est ici que mon histoire commence ! C’est ici que celle de mon père se termine ! A cause de qui ?! »

Mon épée apparu dans ma main gauche, ce n’était pas le katana, mais l’épée longue avec une allure plus démoniaque, comme si elle venait des Enfers. Elle était pleine de sang… Le bras qui l’avait invoqué était plein de sang aussi ! Je regardais Rain en serrant les dents prêtes à attaquer pour me venger de tout ce que son organisation avait fait de mes parents ! De moi-même ! Je laissais quelques larmes pour poursuivre…

« Tu as vu ce qu’a fait Deus à mon seul foyer… ? Tu as vu ce qu’il a fait à ma mère et mon père… Ils m’aimaient… Ils m’aimaient de tous leurs cœurs… Ca n’aurait arrivé et c’est arrivé à cause de moi… Agnès, la vielle dame qui m’a recueilli ma expliqué… Elle m’a dit que ma mort n’avait fait que le mal, c’est vrai… Elle m’a dit que j’avais bien fait de fuir la Deus Académia… Il faut que je contrôle ce pouvoir et je ne veux pas vous faire de mal… Regarde ce que je suis devenu… »

J’avais tué des gens… Pendant ce braquage dans la bijouterie… J’avais tué la plupart des otages… C’était de ma faute… Et je ne pouvais rien y faire…

« Tu vois…. Je suis un monstre ! C’est ma vraie nature ! J’ai… J’ai tué du monde... Des humains… Des innocents… J’avais besoin d’argent pour financer un… Prototype qui… je sais même pas… On sait juste qu’on a besoin d’argent encore… Et je suis devenu un criminel pour ça… »

Mes larmes coulaient le long de mes joues… Et malgré le sang sur mes vêtements, je venais me couler à Rain pour la prendre dans mes bras, laissant l’épée tomber à terre dans les cendres de ma famille… Je la serrais fort dans mes bras en laissant aller mes larmes… C’était si bon de sentir son parfum encore une fois… Mais ça n’enlevais pas le fait que j’avais tué des gens… J’étais un monstre… Je me reculais un peu pour la regarder dans les yeux et… Je ressentais une méfiance… Je reculais alors encore plus, la bouche ouverte…

« Tu es venu pour me faire prisonnier… n’est-ce pas ?! Toi aussi tu trouves que je suis un monstre hein ! Mais ce n’est pas moi ! C’est Ika ! Il m’a manipulé ! »

Je continuais a reculer pour finalement me retrouver sur les ruines de mon manoir une fois de plus… Je fronçais les sourcils laissant ma haine s’accumuler encore et encore.

« Je pensais que tu étais venu m’aider ! Mais ce n’est jamais le cas ! Personne ne peut m’aider !! »

J’invoquais l’épée dans ma main en laissant s’arracher de mon dos des ailes de démons pour voler au-dessus du sol en les agitant faisant voler les cendre autour de mon corps.

« Alors viens me chercher !! »

[HRP : Ne t'en fais pas, je ne fais pas en sorte de contrôler ton personnage. ^^]
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre III : Ma maison. - Jeu 19 Sep 2013 - 0:59
Son visage... Finalement ce n'était pas vraiment Ritsu. Celui qu'elle connaissait ou même celui qu'elle avait rencontré sur le toit. Sa stature, ses cheveux étaient restés les mêmes. De loin on n'aurait pas vu les différences. Maintenant qu'il l'observait avec son visage métamorphosé, il était évident qu'Ika était encore de la partie. Encore. Un jour Rain se débarrassera de lui. Non. Elle débarrassera son fils de ce parasite. Oh oui qu'elle le fera.

En attendant la jeune femme demeurait de marbre, pendant que Ritsu balayait des alentours du regard. Sa main était toujours tendue vers lui, mais il ne semblait pas décidé pour le moins du monde à la saisir. Non, à la place, il débuta un discours qui l'éclaircit dans un premier temps sur le lieu où ils se trouvaient tous les deux, ce qui justifiait en partie sa présence ici. Pourtant le reste laissait Rain perplexe, elle ne comprenait pas. Son père ? Il était mort ? À cause de qui ? Comment cela ? À la vue de l'épée qui apparut dans la main du garçon, Rain prit cela pour elle et se demanda ce qu'elle avait bien pu faire pour être la cible de telles accusations.

Cependant il reprit rapidement et il semblerait que celles-ci étaient dirigées vers Deus. Ce n'était pas ce qui éclaircirait la lanterne de la jeune membre du Conseil, mais bon... Elle nota surtout que l'épée n'était plus ce katana habituel et que le corps de Ritsu était en partie couvert de sang. Était-il blessé ? Ou bien était-ce simplement l'effet de sa métamorphose en démon ? Aucune inquiétude ne vint ébranler Rain, pas plus que les larmes de Ritsu ne parvenaient à l'émouvoir. C'en était effrayant.

Sa main tendue vint retrouver sa place à côté de sa cuisse. Elle laissa ses bras le long de ses flancs, sans force, tandis qu'elle continuait à observer celui qu'elle considérait comme un fils mais dont les paroles et le comportement la dépassaient complètement désormais. Enfin ça ce n'était pas si nouveau que ça, ce problème datait de leur dernière entrevue... Alors de qui venait le problème ?

- Tu vois…. Je suis un monstre ! C’est ma vraie nature ! J’ai… J’ai tué du monde... Des humains… Des innocents… J’avais besoin d’argent pour financer un… Prototype qui… je sais même pas… On sait juste qu’on a besoin d’argent encore… Et je suis devenu un criminel pour ça…

Tué ? Des innocents ? Prototype ? Tout ces mots résonnaient de manière bien trop familière aux oreilles de Rain. Autant dire que cela la mettait sur les nerfs. Pour peu qu'elle jetterait des coups d'oeil autour d'elle pour s'assurer qu'aucun fantôme du passé n'était là pour l'épier. Mais elle n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit, Ritsu était venu se réfugier dans ses bras, pleurant à chaudes larmes. Cette scène lui rappelait désagréablement leur douloureux adieu, qui lui était toujours resté en travers la gorge d'ailleurs. Ces sensations... Ça y est, ça lui revenait. Cette peine, ce sentiment d'abandon, d'impuissance... Elle voulut serrer à son tour Ritsu dans ses bras mais il ne lui en laissa pas non plus l'occasion. Il se dégagea de son étreinte, recula et fit apparaître à nouveau l'épée dans sa main. Elle ne comprenait décidément plus rien. Aurait-il perdu la raison pour basculer ainsi d'un extrême à l'autre en quelques secondes ? Son comportement était carrément déroutant... Et pour tout dire, cela commençait à lui sortir par les yeux.

- Tu es venu pour me faire prisonnier… n’est-ce pas ?! Toi aussi tu trouves que je suis un monstre hein ! Mais ce n’est pas moi ! C’est Ika ! Il m’a manipulé ! Je pensais que tu étais venu m’aider ! Mais ce n’est jamais le cas ! Personne ne peut m’aider !!

Pour le coup, malgré le fait qu'il représentait beaucoup pour elle, sa philosophie "marche ou crève" reprenait le dessus. Pas de pitié pour les défaitistes... Alors lorsqu'elle le vit décoller, ailes de démon dans le dos, lui balançant une provocation, ce fut naturellement que Rain laissa exploser sa colère, mais surtout sa frustration. D'un geste, elle dégaina son tanto et le planta dans sa main droite, le tout sans quitter des yeux le démon qui prenait son envol. D'un bond surpuissant, la jeune femme rattrapa le garçon, tandis qu'une immense main, entièrement constituée de sang, faisait son apparition. Celle-ci saisit l'une des ailes de Ritsu, l'empêchant ainsi de prendre plus d'altitude. Du sang s'échappa de sa bouche mais elle n'y fit pas attention. Elle n'avait que faire de sa santé en ce moment. Son attention était entièrement rivée sur son fils de coeur.

- Arrête avec tes conneries, Ritsu ! Et si tu veux vraiment prouver que tu es un monstre, transperce-moi donc le coeur avec ton épée... Mais je ne te laisserai plus fuir... Je ne te laisserai plus seul... Laisse-moi t'aider !



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre III : Ma maison. - Jeu 19 Sep 2013 - 1:59
Acte III

Mon regard plongé dans le sien, je savais très bien ce que je devenais à présent pour elle, pour Yan, pour Kate, pour le monde, pour Deus… Mais au fond, c’était mon destin, je le comprenais de plus en plus, à chaque cellule de mon corps se recouvrant de rouge, mon cerveau gravait au fond de lui l’image d’un monstre… Au fond… C’était peut être le mieux pour tout le monde que je devienne le méchant de l’histoire, peut être que depuis ma naissance, tout ça était prévu ? Calculé à la seconde près… Je regardais mes mains, elles étaient pleines de sang… Je regardais Rain et j’étais en colère sans… vraiment l’être. Je sentais cette haine au fond de moi mais je ne ressentais pas en revanche, l’envie de l’exprimer ni le besoin mais pourtant… Aujourd’hui, je savais que tout se terminerait ici.

Armant mon arme pour provoquer des dégâts grâce à ma haine et la puissance du Dieu de l’Egypte, Rain répliqua.

- Arrête avec tes conneries, Ritsu ! Et si tu veux vraiment prouver que tu es un monstre, transperce-moi donc le coeur avec ton épée... Mais je ne te laisserai plus fuir... Je ne te laisserai plus seul... Laisse-moi t'aider ![/quote]
Cette réplique telle un coup de bouclier dans mon nez me fit reculer, Rain me faisait peur… Elle planta alors un couteau dans sa main en sautant vers moi pour créer une réplique de sa main mais de façon géante et construit de sang. Elle retenu en otage une de mes ailes et d’en bas je percevais quelques goutte de sang tomber de sa bouche… Tout était de ma faute… Je ne… je ne voulais pas ça ! Je ne voulais pas partir de l’académie ! Je ne voulais pas m’enfuir et je voulais faire face à mes problèmes ! Je ne voulais pas faire de mal à Yan ! Je ne voulais pas laisser tomber Kate ! Tous ces moments… Dans ma tête… Je ne contrôlais pas mes mouvements… Ces sourires… Ce n’était pas les miens, les lèvres que Kate avait embrassé, ce n’était pas les miennes… Le corps qu’avait serré Rain, ce n’était pas le mien… Yan ne s’était pas fait battre par moi… C’était lui… Je cherchais à combattre Ika depuis si longtemps mais c’est faux… C’était Ika qui voulait me battre ! Et au moment où j’ai pu quitter l’académie, il a pris ma place ! Plus qu’avant… Ces renégats en Ecosse… Je les ai tués alors… Qu’il ne fallait pas… J’avais lu qu’il fallait s’occuper d’individu… mais il fallait les aider contre des monstres car c’était des débutants, des nouveaux venu dans l’académie… Je regardais mon corps, ce n’était pas le mien… Un nouveau corps se dessina, celui d’Ika… Je veux dire, l’armure organique… Cette aura violette autour de moi… Je fermais les yeux et à présent, je ne contrôlais plus du tout mon corps, je m’endormais… encore, encore… et encore… Jusqu’à disparaitre…

--^v--------^v--------^v------------^v-------------------------------------------------------------------------^V-------^v----------

« Ah… Je me sens… enfin chez moi… »

Ika's theme

J’étais de retour… Ritsu était enfouit si loin que je me demandais si il n’était pas mort mais qu’importe. Il est du passé, je suis du présent… J’ouvrais les yeux pour découvrir les pouvoirs dû à la haine que j’avais pu absorber grâce à lui… Ça allait être assez difficile de résister à cette jeune femme, mais je comptais le faire, même si je devais la tuer… Je regardais la main de sang envelopper une de mes ailes… J’éclatais de rire avant de charger une orbe d’énergie dans ma main puis en la faisant exploser sur la main pour que le tout éclate en un feu d’artifice de sang. Je me faisais projeter violement plus loin… Je mettais un genou à terre et je me relevais en invoquant l’épée de mon père pour enfin commencer le massacre…

« EH BIEN ! Qu’elle belle rouge ! Je me présente… Ikarus… »

Se présenter ! C’est une formalité devant les jolies dames, je l’avais très bien appris après plusieurs nuit où j’accompagnais le père Lakuza dans les chambres d’hôtels… Je me relevais droit, l’épée du démon dans la main gauche dessinant un demi-cercle avec le bout de la lame. Je fixais le professeur lève-botte de Deus en léchant mes lèvres et en la fixant…

« Je vais te faire goûter la rage qu’à Ritsu pour toi et pour Deus… PREPARE TOI FEMME ! »

D’un coup ! Mon corps de démon se projeta vers elle, courant si vite que je déployais mes ailes pour voler tout près du sol, gagnant ainsi de la vitesse armant mon poing vers le visage de la jeune femme ! L’attrapant par le haut de ses vêtements, l’envoyant en l’air. Je chargeais une nouvelle fois, épée point directement vers en allant le plus vite possible malgré l’impuissance dans le corps de ce foutu gamin ! En revanche, malgré qu’il tombe dans les ténèbres de ma rage, je sentais une tristesse me freiner de plus en plus… Je regardais alors le bracelet qu’il avait offert à plusieurs personnes et… comme une hallucination, je voyais ce bracelet noir entouré d’une aura blanche…

« C’est quoi cette merde ?! »

J’avais du mal à le contrôler finalement…
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre III : Ma maison. - Jeu 19 Sep 2013 - 2:54
- Ah… Je me sens… enfin chez moi…

Le regard de Rain ne quittait pas le visage de son fils de coeur... Mais était-ce seulement encore lui ? Au vu de ses derniers mots, non. Ils avaient atterri tous les dos sur le sol. La douleur s'était faite plus présente dans la poitrine de Rain mais elle avait depuis longtemps renoncé à son propre bien-être pour celui des autres, en intégrant le Conseil et en travaillant avec acharnement pour remplir son rôle du mieux qu'elle pouvait. Sans compter que là, il s'agissait de Ritsu.

Malgré tout, celui qui venait de prendre la place de son fils de coeur réussit à faire exploser sa main de sang. Elle ne chercha pas à résister, préférant concentrer ses forces sur une éventuelle contre-attaque. Elle aurait espéré que Ritsu entende raison après ce qu'elle lui avait dit mais visiblement elle avait été trop optimiste. Son adversaire se présenta alors, confirmant ses doutes. Ikarus. Ou Ika, donc. Le regard de Rain s'assombrit. Encore un adversaire difficile à se débarrasser, puisqu'il avait eu la bonne idée de squatter le corps de quelqu'un à qui elle tenait.

- Je vais te faire goûter la rage qu’à Ritsu pour toi et pour Deus… PREPARE TOI FEMME !

Il la saisit par le col après s'être rué à grande vitesse sur elle. Rain n'avait rien fait pour s'éclipser, tout simplement parce que son état ne lui permettait pas de se mouvoir. La technique des mains de sang concernait le palier trois de son domaine divin et il s'agissait bien de celui à partir duquel les contrecoups se faisaient sentir... Malgré tout, elle n'avait pas l'intention de rester sans rien faire à attendre qu'Ikarus la taillade en morceaux. Lorsqu'elle se sentit propulsée en l'air et lorsqu'elle vit la lame de l'épée se diriger vers elle, la jeune femme tendit sa main intacte vers l'arme et la saisit. Du sang gicla de sa paume mais elle tenait bon, le regard fixé dans celui du démon.

- Rendez-moi...

Rain serra les dents. Le goût du sang se fit plus présent dans sa bouche, mais cela n'empêcha pas sa terrible prise de se raffermir. Déjà la lame commençait à se fissurer sous la pression de sa poigne surhumaine. La force d'un dieu hein ? Voyons voir ce qu'elle vaut face à une épée démoniaque.

- Rendez-moi... Ritsu...

Les fissures s'agrandirent pour que bientôt, la lame cassée vola sous la pression exercée. Le sang surgi de son autre main avait reformé entretemps une version XXL entièrement faite de sang. La main d'hémoglobine se resserra en un immense poing qui s'abattit sur le visage d'Ika, l'envoyant valser à une vitesse folle, rasant plusieurs murs des ruines au passage.

- Rendez-le moi !!

Son regard se fit aussi tranchant qu'une lame. Ses Ailes Célestes se matérialisèrent dans son dos, soulevant un vent violent qui suffit à la propulser vers son adversaire. Un second bras de sang, aussi grand que le premier, à savoir de la taille proche d'un corps humain, se forma tandis qu'elle se ruait sur lui. L'une des mains vint se saisir de sa gorge, emprisonnant toute la partie de la poitrine et limitant les mouvements de ses bras ainsi que de ses ailes par la même occasion. L'autre vint se serrer en un poing menaçant juste au-dessus de la tête du démon. Ses jambes quant à elles étaient venues immobiliser le bas-corps de son adversaire.

- Rendez-moi Ritsu... Ou je vous explose le crâne. Et vous savez que je ne bluffe pas.

Sa voix était vide, dépourvue de la moindre once d'émotion. Son regard également. L'attitude même de quelqu'un né pour tuer et dont la conscience était une notion complètemnt étrangère. Et Rain ne bluffait pas. Si elle ne parvenait pas à sauver Ritsu, si elle échouait dans son rôle pour lui débarrasser de ce parasite, alors elle le tuerait. Pour qu'il connaisse au moins la paix de cette manière, pour qu'il cesse de souffrir ne serait-ce qu'un peu... Si elle ne parvenait pas à lui offrir le bonheur, alors elle devrait au moins lui retirer son malheur. Il ne pouvait pas continuer ainsi... C'était impossible.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre III : Ma maison. - Lun 23 Sep 2013 - 22:39
Acte IV

Tout se terminait ce soir, ici même… Alors qu’une giclée de sang toucha mon visage de démon, je regardais mon épée planté dans la paume de cette jeune femme… Elle n’était véritablement pas qu’une misérable femme du temps si ancien que ça du Moyen-Age. Elle me fixa et d’un son sortant du plus profond de son propre cœur, elle m’adressa le nome du corps que j’habitais pour… me faire fuir sans doute ?

- Rendez-moi...

Je regardais la lame se fissurer au fil du temps… La force en face de moi me dépassait largement… Le combat allait être parfaitement compliqué mais même les plus grosses brutes ont leurs points faibles. Je l’ai compris après plusieurs combats en présence de l’esprit de Ritsu… Il combattait souvent avec sa tête malgré son côté bourrin…

- Rendez-moi... Ritsu...

La lame se brisa ! D’un coup ! Comme ça ! Ritsu n’était pas encore assez puissant pour me contrôler, certes, c’était un fait mais… Cette femme. Elle était bien trop forte pour moi et Ritsu réuni. Je n’avais guère des chances de me relever de ce combat… Mais… Tout au pire, si elle me tue, j’aurais le privilège d’être enfin libéré du sang de ce clan maudit… La jeune femme projeta son poing de sang vers moi... je n’eus ni le temps de bouger, ni de dire un mot… Le poing de sang m’aplati le visage pour me propulser vers les ruines d’une force, d’une vitesse… Si puissante ! Mais d’un coup je me sentis retenu par ses jambes… En vérité elle m’avait donné déjà plusieurs coups et je ne pouvais m’estimer heureux que d’être encore en vie… Je regardais autour de moi complètement désorienté pour retomber sur son regard de folle furieuse… Elle voulait se gamin… Mais pourquoi ? Il était complètement faible et inutile…

- Rendez-moi Ritsu... Ou je vous explose le crâne.  Et vous savez que je ne bluffe pas.

Je souriais. Mes dents ensanglantées révélaient la cruauté qu’elle avait fait preuve pour ce gosse… A vrai dire, il avait raison le Ritsu… Les gens souffrent ou deviennent mauvais à son contact amical ou même autre… La fille de ses rêves l’avait quitté au premier baiser, il avait sans doute tué son meilleur ami et… sa mère psychique était devenu bientôt pire que moi…

« AHAHAHAHAHAHAH ! Oh… Mais tu l’as devant toi ! Je suis Ritsu ! C’est ma vraie nature ! »

Je souriais encore… je pouffais de rire par rapport à ses menaces futiles… Si je mourrais, Ritsu disparaissait… Elle ne pourrait pas elle-même le supporter… J’avais les cartes en main et j’avais… toutes mes chances et deux ou trois tours caché dans ma manche. Je matérialisais un orbe d’énergie pour l’écraser contre sa poitrine la propulsant vers le bas, vers les ruines où l’odeur de la cendre froide donnait la nausée.

« Seulement… Si tu me tue… Tu tues ton cher fils… Donc… Tu deviendrais la méchante de l’histoire. »

Je déployais mes ailes pour garder une certaine distance avec elle.

« Mais tu vois… je suis gentil… alors je te laisse le choix. »

Je fonçais directement vers elle pour m’écraser sur elle l’immobilisant violement en faisant tomber deux ou trois poutres sur elle. Une fois immobilisée, je me pose sur les poutres un peu plus haut, en la regardant dans les yeux avec une certaine malice. J’attrapais donc un coup de verre appartenant à la ruine certainement en arrachant ma veste et mon tee-shirt pour me mettre torse nu. Invoquant encore un orbe d’énergie et de l’autre côté serrant fortement le bout de verre dans la paume de la main de Ritsu. Son sang coulait sur moi, je le léchais donc.

« Alors… C’est lui et moi ou alors toi… Qu’est-ce qui pourrait être pire hein ? Mourir pour laisser en liberté un très dangereux Dieu… ENFERME DANS LE CORPS D’UN GAMIN DE DIX-SEPT ANS ?! Ou… Laisser mourir ton fils, assurant l’équilibre qui règne en ce moment… Mhhh ?! HEIN ?! Répond moi ! »
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre III : Ma maison. - Mar 24 Sep 2013 - 1:20
Le corps de Rain vola sur plusieurs mètres, s'écrasa dans une montagne de gravats avant de rouler un peu plus bas. Sa cape s'était enveloppée tout autour du dit corps, inerte, couverte de poussières et de sang. Une quinte de toux vint secouer la blessée, qui finit par relever la tête des décombres. Quelques gouttes sombres s'écrasèrent sur le sol, sous son regard embrumé. Ce coup, si elle ne l'avait pas vu venir, était-ce à cause des effets secondaires de son domaine divin ou avait-elle renoncé dès le début à se battre ? Elle ne savait pas très bien... Ses idées n'étaient plus très claires. Elle se sentait brusquement si fatiguée. Peut-être que les nuits blanches à remplir son rôle la rattrapaient.

Des paroles lui parvenaient de loin, très loin. Tout semblait d'un coup se dérouler au ralenti. Rain vit Ika foncer comme un boulet de canon sans qu'elle ne puisse bouger d'un pouce. Bientôt le membre du Conseil se retrouva ensevellie sous plusieurs poutres. De quoi lui briser quelques côtes. Le démon s'était installé au-dessus de ces poutres, point de vue idéal pour observer sa proie suffoquer. Et elle, elle se contentait de regarder le ciel avec un air absent, le sang noyant à présent son visage.

La voix d'Ika lui résonnait toujours dans sa tête, toujours de loin. Son cerveau peinait à analyser le sens de ses mots. Bordel ce qu'il pouvait être bavard... Et bruyant. Mais bientôt ses paroles furent emportées par d'autres, prononcées par son fils de coeur, le vrai, l'unique... En ce fameux jour qui restera gravé dans son coeur. Ses paroles lui revenaient, alors que son regard se portait vers le passé, revoyant cette scène, revoyant Ritsu. Son regard triste et son visage noyé de larmes. Ses sourires à fendre le coeur. Et ses mots...

« Tu sais Rain, j’ai l’impression d’être ton fils parfois tellement tu prends soin de moi et… voilà… J’ai besoin je crois que tu m’aides pour me remonter le moral… »

Non. Elle avait échoué dans cette simple tâche. Elle n'avait pas pris soin de lui. Pas assez. Et voilà ce qui était arrivé pour finir. Maintenant c'était trop tard.

"Désolée Ritsu... Je t'aurai été... inutile jusqu'au bout..."

« Mais tu sais, un jour tu seras vraiment fière de moi ! Les autres mamans seront jalouses de toi de m’avoir comme fils ! »

Rain ferma les yeux. La douleur était si intense... Qu'elle en pleurerait si elle le pouvait. Mais même ça ne lui était pas accordé.

« Protège le bien et la justice… Tu es si douée pour ça… Je n’ai même pas besoin de te le demander, je sais que tu le feras coûte que coûte… »

Qu'est-ce que le bien ? Qu'est-ce que le mal ? Rain ne l'avait jamais vraiment compris. Elle savait simplement que Ritsu souffrait et souffrirait encore si cela continuait. Elle ne supportait pas de le voir ainsi, mais elle ne pouvait plus le sauver. Peut-être même qu'elle n'avait jamais été capable de le sauver. Peut-être que depuis le début, il avait été décidé que tout cela lui échapperait.

À présent, tout ce qu'elle pouvait faire pour lui était de lui offrir la délivrance. Simplement le délivrer.

« Et je sais que tu écraseras n’importe qui, qui défiera ta loi… »

Lorsque ses prunelles reflétèrent à nouveau la lueur du crépuscule, elles exprimaient une telle quantité de tristesse que cela compansait toutes les larmes qu'elle pouvait verser. L'une de ses mains se tendit, tant bien que mal, vers cette silhouette si familière et à la fois si menaçante.

« Combats le mal… »

Une masse sombre se forma autour de son bras. Une main de sang immense vint se saisir de la tête du démon, prête à broyer au sein de sa puissante poigne l'avant-corps d'Ika dans sa totalité. Dans le même temps, son pouvoir opéra sur le sang déjà versé de son adversaire pour le retourner contre lui en le solidifiant à son tour.

- Pardonne-moi...



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre III : Ma maison. - Mar 24 Sep 2013 - 13:18
Acte final

Simple and Clean

Je sentis une telle rage dans cette jeune femme… A ce moment-là, j’ignorais complètement si j’étais finalement le démon qu’avait toujours existé et terrorisé toute l’Egypte ancienne ou si seulement… J’étais le fils de cette femme. Elle me regardait, l’air menaçant, je ne savais pas quoi faire… et au moment où j’allais me lancer vers elle pour lui donner le coup de grâce, elle réagit. Ou plutôt... Ritsu réagissait… Dans ma tête résonnait des mots, des paroles complétement inconnu à moi…

« Tu sais Rain, j’ai l’impression d’être ton fils parfois tellement tu prends soin de moi et… voilà… J’ai besoin je crois que tu m’aides pour me remonter le moral… »

Je me retournais pour regarder autour de moi… Ritsu était là… dans le même état que moi, ses vêtements déchiré… L’air totalement cassé de partout… l’épée de mon frère du Japon en main. J’ouvrais la bouche ne sachant pas comment réagir… comment était-il arrivé ici ?! Je l’avais emprisonné !

"Désolée Ritsu... Je t'aurai été... inutile jusqu'au bout..."

« LA FEEEERME ! IL N’EXISTE PAAAAS ! JE SUIS RITSUUUU !!! »

J’allais pour attaquer avec mon orbe mais… Je… Je me sentais lourd. Ritsu me retenais contre lui en m’enlaçant si fort…. Je ne pouvais bouger !

« Mais tu sais, un jour tu seras vraiment fière de moi ! Les autres mamans seront jalouses de toi de m’avoir comme fils ! »

Ces mots… Comme des coups de poings dans le ventre ! Je morflais… je sentais mon énergie se dissiper ! Je criais pour m’enfuir mais je ne pouvais vraiment rien faire !

« Protège le bien et la justice… Tu es si douée pour ça… Je n’ai même pas besoin de te le demander, je sais que tu le feras coûte que coûte… »

Je les laissais faire… Je ne pouvais rien faire… Je baissais la tête impuissante face à ce jeune homme… Mes yeux retrouvaient une couleur plus humaine et… il reprenait le dessus… Ses yeux bleus… je me noyais… j’avais l’impression de me noyer, de brûler dans les flammes de l’Enfer ! Je… J’explosais…

« Et je sais que tu écraseras n’importe qui, qui défiera ta loi… »

Je remontais ma tête malgré le fait que je n’avais l’air plus autant d’un démon… Peut-être mon règne sur Terre n’était que fantaisie, fantasme… Qui sait… Tout ce que je me disais… C’est que j’allais passer pendant encore quelques milliers d’années dans les flammes de l’Enfer… Je regardais le main de la femme se tendre vers moi, je ne pouvais plus bouger… Je sentis une nouvelle fois une telle force d’énergie m’entourer sous forme d’une main de sang !

« Combats le mal… »

Je criais de douleur ! C’était atroce ! Puis le sang précieux de mon père démoniaque devint pierre ! Je ne sentais plus rien et mon corps se déchargea de toute force, d’énergie et même de vitalité… C’est alors que mon âme de démon quitta se corps et s’enfuit dans les ruines de ce palais maudit…

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je revins à moi… Mais… je ne sentais plus mes membres… Rain avait réussi ! J’avais la mère la plus puissance et forte du monde ! Je sentis alors la main de sang me desserrer pour me laisser tomber vers les poutres normalement… J’avais les yeux fixé vers Rain… Vers ma mère… Je pouvais a peine parler mais… Si je devais lui dire quelque mot, c’était maintenant… Ika avait amorti quelques dégâts et il devait me rester juste quelque minute…

« Hey…. Salut Maman… Tu as… réussi… Tu as protégé tout le monde d’Ika… J’aimerais… bien… être plus près… »

Je tendais la main vers elle mais les poutres faisaient trop obstacle… Malgré tout je souriais à cette femme qui m’avait donné l’amour dont j’avais besoin… Je faisais tomber mon bracelet noir devenu aussi blanc que du cristal un peu au-dessus de sa poitrine… Je fermais un œil… Les rayons du coucher de soleil me faisaient mal… Alors…

« Deus me porte plus dans son cœur… ahah… Ce vieux… Je ne pense pas retourner… à l’académie Maman… Donc… je pars définitivement cette fois… Dis juste à Yan de bien fouiller dans ma chambre… Il y a des cadeaux.... Ah... pour vous… Eheh… Sur ce… J’espère qu’il y aura des cookies là où je vais… Mh… Simple and Clean... »

Et dans un dernier soupir… Je laissais une larme couler le long de ma joue pour qu’elle disparaisse dans une lueur blanche avec moi en même temps…

Ending de la saison 3
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
22/30  (22/30)
Expériences :
7030/6000  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
avatar

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Chapitre III : Ma maison. - Mer 25 Sep 2013 - 13:16
To buy the truth and sell a lie
The last mistake before you die
So don't forget to breathe tonight
Tonight's the last so say goodbye...


On dit que le sacrifice ultime était celui de sa propre personne. Dans un sens, ce n'était pas faux car la logique voudrait que ce soit le dernier, mais... Le plus douloureux des sacrifices, restait celui de personnes auxquelles on tenait le plus. Ses yeux grand ouverts sur la scène qui se dessinait au-dessus d'elle, Rain peinait à réaliser ce qui se déroulait. Et pourtant c'était bien vrai, elle venait de prendre une décision qu'elle-même ne se serait jamais crue capable : sacrifier la vie de son fils de coeur. Elle vit son jeune corps céder sous sa poigne de sang. Tout son esprit était rivé sur ce spectacle. Même dans le pire de ses cauchemars, elle n'aurait osé l'imaginer... Elle était... en train de tuer... Ritsu.

Ses doigts relâchèrent alors brusquement l'emprise, transmettant une série de tremblements dans le reste de son bras. Son regard horrifié demeurait braqué vers la silhouette meurtrie d'Ika, même lorsque celui-ci finit par quitter son champ de vision en s'écroulant sur les poutres. Le démon n'était plus. Le garçon, lui, était revenu, prononçant ces quelques mots d'une voix faible, attirant l'attention de Rain dont le bras était toujours tendu devant elle.

- Hey…. Salut Maman… Tu as… réussi… Tu as protégé tout le monde d’Ika… J’aimerais… bien… être plus près…

- Ritsu...

Un murmure. Un sourire. Un sourire gorgé de peine. Un regard empli de désespoir. Elle le vit tendre sa main, et tenta de la saisir. En vain. Ils étaient trop loin l'un de l'autre. Forcer ne servit à rien d'autre que lui exploser plus de côtes.

- Encore... un... peu...

Ignorant la douleur, elle articula ces mots malgré tout, leurs doigts se frôlant pour mieux s'éloigner. Puis quelque chose parcourut la distance entre eux, quelque chose qui émit un éclat à la lueur du crépuscule. Rain crut d'abord à une larme, avant de se rendre compte que c'était plus massif que ça. Un bracelet. Celui de Ritsu. Il chuta sur elle, tandis que le garçon reprenait, la respiration difficile. Rain secoua la tête, refusant de l'écouter dans un premier temps.

- Économise ton souffle... Je vais... nous sortir de là... Nous allons rentrer... ensemble...

Mais il ne l'écouta pas non plus. Au fond, Rain refusait encore de le croire, que c'était trop tard pour lui. Que le mal était fait. Que la disparition d'Ika n'avait pas été sans prix. Qu'elle avait payé le prix. Qu'elle avait donné son fils. Et... Qu'elle ne se le pardonnera sans doute jamais.

- Je ne pense pas retourner… à l’académie Maman… Donc… je pars définitivement cette fois… Dis juste à Yan de bien fouiller dans ma chambre… Il y a des cadeaux.... Ah... pour vous… Eheh… Sur ce… J’espère qu’il y aura des cookies là où je vais… Mh… Simple and Clean...

Une larme. La dernière. Celle-ci brilla de mille feux, emportant le garçon sous les yeux d'une Rain qui ne sut même pas formuler un dernier appel. Sa bouche demeura entrouverte, sa main tendue vers ce corps qui venait de se volatiliser sans qu'elle ne puisse rien n'y faire. Et d'un coup, elle se redressa, dans un long râle, au détriment de sa cage thoracique. Les poutres furent écartées, et elle tomba sur elles, les mains tremblantes et couvertes de sang.

- Ne...

Son regard se perdit dans ces ruines qui respiraient la mort et la désolation.

- Ne pars pas...

Ses mains... Ses mains... De ses mains... Elle avait tué Ritsu... De ses mains... Et ce bracelet d'émeraude... Elle ne le méritait pas... Le sang coulait à flot à présent, de ses yeux. Voilà tout ce qu'elle pouvait verser. Quoi qu'elle fasse. Quelle que soit sa voie. Elle ne pourra jamais verser que du sang. Que ce soit le sien, ou celui des autres.

Le monde... est cruel... Mais il est avant tout... le reflet de ceux qui l'habitent...

***

Enveloppée dans son mutisme, la silhouette tourna le dos à la tombe qui se dressait au milieu de ces ruines. Sous la lueur d'un nouveau jour qui se levait, une pierre se détachait de celles-ci de par sa blancheur. Autour d'elle avait été nouée une écharpe rougeoyante, et au pied de laquelle avaient été enterrés les deux bracelets.

Ci-gît... un héros anonyme.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
avatar
Invité
Re: Chapitre III : Ma maison. - Dim 29 Sep 2013 - 20:38

J'aurai jamais cru Rain capable de faire quelque chose comme ça, surtout vis-à-vis de Ritsu, son fils de cœur. Rp vraiment touchant et qui en plus finit mal, j'suis triste pour Rain là ! ><
Pour les déprimés : rp à ne pas lire. (surtout que les musiques en plus sont si tristes).

Rain : 395 xps
Ritsu : 390 xps

Xps attribués : Yep
Contenu sponsorisé
Re: Chapitre III : Ma maison. -
Chapitre III : Ma maison.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Périphérie :: Lotissements-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page