Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames

 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue22/30Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue7030/6000Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
Rain

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Lun 5 Aoû 2013 - 12:19

[Note : Le RP se déroule chronologiquement avant le troisième recrutement du Conseil. Mis à part cela, vous disposez chacun de quatre jours maximum pour répondre à ce rp. Au-delà, nous passerons votre tour et si cela se reproduit, pour éviter de bloquer le rp, nous vous retirerons de celui-ci. Merci de votre compréhension ~]


Depuis qu'elle avait atterri à l'académie, pas une journée ne s'était déroulée comme une autre. Maintenant que Rain s'était enfin "éveillée", sa vie était devenue beaucoup moins monotone. Tout semblait nouveau pour elle, son point de vue avait changé radicalement. Même si son emploi du temps ne se renouvelait que très rarement, le nombre d'élèves dans l'académie lui permettait de ne pas voir les mêmes têtes tous les jours, ce qui donnait un effet de fraîcheur au tout. Il fallait aussi l'avouer, depuis que Saya Park s'était décidée à donner cours, ceux-ci s'étaient vus encore plus pimentés. Elles ne pouvaient s'empêcher de prendre le bec pour un rien, c'était assez épique mais surtout pour les élèves. Bien sûr, il leur fallait plus que cela pour se taper dessus, surtout dans le cas de Rain. Plus que cela… comme par exemple, une bouteille de rhum, voire plusieurs bouteilles tiens, soyons fous. Enfin rassurez-vous, nos deux bougresses donnaient leurs cours dans un état parfaitement sobre, sinon ce serait le cataclysme assuré.

Il était huit heures piles et Rain prit l'initiative d'aller fermer la porte alors que Saya se chargeait de saluer leur classe rassemblée. Eh non, c'était formel maintenant, pas de retard, point à la ligne. Seule la ponctualité leur donnerait le privilège d'assister à ce cours. Enfin privilège… tout est relatif, n'est-ce pas. Qui apprécierait véritablement l'enfer, me diriez-vous ? Les deux jeunes femmes se posèrent à l'extrémité de la salle de classe, Rain assise sur le bureau comme à son habitude et Saya préférant rester debout, les bras croisés devant elle. Les deux jeunes femmes avaient décidé de débuter leur cours là, avant de se rendre dans le Centre de sport car il ne débuterait véritablement que dans l'une des salles spéciales qu'elles avaient réservé. Le trajet salle de classe - centre de sport et d'examens était suffisamment long pour permettre à ces garnements d'effectuer des échauffements tout le long.

▬ Bonjour à tous. Commençons par le commencement, je m'appelle Saya Park, professeur de combat rapproché comme vous l'aurez sûrement deviné. Autant prévenir d'emblée, je préfère que vous m'appeliez "maître" plutôt que "professeur", car nous sommes ici pour pratiquer les arts martiaux et non apprendre à calculer des prunes.

▬ Rain, Sinclaire. Appelez-moi comme vous le voulez. Certains d'entre vous ont déjà eu l'occasion d'avoir cours avec moi, nous allons donc passer les présentations et aller dans le vif du sujet.

La jeune femme dégaina une liste où se trouvaient les groupes qu'elles avaient formé pour leur permettre de dès à présent se retrouver. Finalement, les noms furent les seules choses qu'elle eut le temps d'énoncer. Elle n'eut le temps de véritablement entrer dans le vif du sujet, à peine les avait-elle invités à se rassembler dans deux coins opposés de la classe que des pas se firent entendre dans le couloir. Ils venaient dans leur direction. Allaient-ils s'arrêter devant leur porte ou se rendaient-ils à un autre endroit ? Visiblement, ce fut la première option. Un retardataire ? Hum. Celui-là, ou celle-là, qu'importe, allait passer un sale quart d'heure. Ce fut une jeune femme qui se présenta, la vingtaine, ou plutôt la trentaine ? Plus âgée qu'elle en tout cas. Les deux enseignantes assistèrent à son entrée, immobiles comme des statues, attendant que la nouvelle venue se présente.



Groupe B (disposé par ordre de passage) :

  1. Ritsu Kay
  2. Maya Tensho
  3. Lev Wezka
  4. Topaze Aryia
  5. Arsen Icum




Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Lun 5 Aoû 2013 - 21:56



Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames
Leiko feat. Rain & les élèves




Ouch. Voilà le premier -le seul- mot qui vint à l'esprit de Leiko a son réveil. Pourquoi est-ce que sa chambre était complètement allumée ? Un incendie ? En tout cas, c'est cette lumière bien trop puissante pour Leiko qui l'avait réveillée en franchissant la barrière de ses paupières. Ouch. Elle venait d'ouvrir les yeux, doucement, fronçant les sourcils. Ah et puis Il fallait que son voisin baisse le son de sa musique. Pas que les basses jouant un continuel boumboum la dérangeait, mais si. Ah non en fait, c'était pas la faute du voisin. Les coups incessants provenaient de la tête de la jeune femme. Coup de marteau, coup de marteau, coup de marteau. Ils martelaient son crâne en rythme avec les battements de son coeur. Insoutenable. Les draps collaient contre son corps moite. D'un geste ample, elle les retira et se leva. Mauvaise idée. Prise de vertige, elle se rassit. Mais qu'est-ce qu'il lui arrivait ?! Leiko tenta de se souvenir, en vain, de sa soirée d'hier. Elle était sortie dans le monde des humains pour égayer un peu sa journée. Un bar. De la musique. De l'alcool... beaucoup.

Gueule de bois.

Au moins elle savait ce qu'il l'attendait pour la journée, elle avait cours dans .... une demi heure ! Elle avait une toute petite demi heure pour se remettre sur pieds. Et il faudrait sûrement plus d'une douche froide pour vivifier l'esprit de Sherlock. Elle ne chercha pas si ses souvenirs de la nuit passé était présent ou pas. Pas le temps. Pas le moment. De toute façon, elle n'avait pas dû faire de truc si terrible que ça, enfin, elle espérait. Pour l'instant, Leiko se glissa dans la douche et en ressortit revigorée. Bon, ce n'était pas la grande grande forme, mais elle était en mesure de donner un cours potable. Si ce n'est que son mal de crâne c'était accentué. Son grand-père avait pourtant la solution : "Contre la gueule de bois, bois." Sans y penser, Leiko attrapa une bouteille de vodka qui traînait sur la table -depuis quand gardait-elle des bouteilles de vodka dans sa chambre ?- et en but une, puis deux gorgées. Elle regretta immédiatement son geste. Réfléchir avant d'agir bordel ! Où donc était parti son cerveau ? Elle n'était pas saoul, plutôt énergique, mais elle allait donner un cours à des élèves avec de l'alcool dans le sang ! Dignité, dignité, où est-tu ?

Huit heures moins cinq. Pile poil dans les temps ! Fière d'elle, Leiko se dirigea d'un pas joyeux dans le bâtiment administratif pour voir quelle salle elle avait réservée pour le cours. Elle ne faisait pas entièrement confiance à se mémoire pour le coup. La dame lui indiqua que deux salles avaient été réservées : une dans le centre d'entraînement, normal, et l'autre, une salle de classe banal. Étonnée, la jeune professeur décida de se rendre d'abord dans la salle de classe. La jeune femme n'aimait pas le bâtiment de classes. Des couloirs trop silencieux et des salles trop contraignantes à son goût. Alors que le centre, lui, était un lieu accueillant ! Comme tout les jours, un silence de plomb régnait dans le couloir alors qu'il était huit heures cinq et que les cours avaient déjà commencés. Les pièces devaient être bien isolées... Quand elle eût trouvé la salle, la jeune femme s'arrêta devant la porte en tendant l'oreille. Un ange passa. A croire que la salle était vide. Elle entra, un sourire aux lèvres. Sait-on jamais, si y a quelqu'un. Et effectivement, la pièce était remplie. Tout en s'excusant, Leiko se rendit au bureau.

« Je suis désolée pour mon retard. Je suis votre professeur de combat rapproché, Leiko Murakami. »

La professeur observa un instant les deux jeunes femmes. L'une était assise sur le bureau, l'autre debout à côté. Des élèves sûrement, bien que celle debout avait l'air plus près de l'âge de Leiko que d'une étudiante, mais ce détail ne la marqua pas.

« Je vous remercie d'avoir surveillés vos camarades mesdemoiselles, vous pouvez retourner à vos places. » Un sourire radieux accompagna le renvoie des étudiantes.

Bizarrement, elle sentit que quelque chose n'allait pas, mais elle ne savait pas quoi. Réfléchir avant d'agir Leiko, réfléchir avant d'agir ! Bon, maintenant il allait falloir qu'elle se souvienne pourquoi diable elle avait réservé cette salle et ce qu'elle comptait faire pendant le cours. Pendant une seconde, elle fût tentée de demander à un élève s'il avait la moindre idée de ce qu'ils faisaient là, mais elle eut la présence d'esprit de se retenir.



Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Mar 6 Aoû 2013 - 17:18
Cours de Combat
Acte un

J’étais réveillé depuis un moment… Je levais la tête, quelques rayons de soleil traversaient la fenêtre pour passer sur Kate. Elle dormait encore comme un ange… Comme d’habitude. Je souriais en me redressant pour la contempler complètement endormie. Elle était si belle au rayon du jour… Ahh… J’avais vraiment de la chance ! Je sautais de mon lit. Aujourd’hui on avait un cours spécial avec Rain. Un des premiers cours de combat du trimestre. Peut-être que j’aurais pu participer à ce cours en binôme avec elle ! Ah… j’étais fou d’elle. Je me levais enfin en m’étirant, me retrouvant juste en sous-vêtement. Je regardais la fenêtre qui était encore ouverte. Kate avait dû l’ouvrir pendant la nuit avec cette chaleur de fou… Ah… Je m’essuyais le front ayant déjà vraiment chaud.

Je me levais pour ouvrir les volets, laissant les rayons du soleil caresser ma peau ainsi que ma colocataire. Je lui ayant aperçu qu’elle se réveillait. Je me dirigeais maintenant vers la salle de bain en prenant mon temps… Je m’étais levé vraiment tôt et on avait cours que dans quatre heures. Enfin normalement trois… Mais il parait que le professeur Murakami était de temps en temps en retard donc bon… On pouvait se permettre ! Pendant que l’eau coulait sur mon corps déjà en sueur, je réfléchissais à cette journée… Que devrais-je mettre pour qu’enfin Kate me remarque ? Peut-être quelques choses de quelques peu sportif ? Ou autre chose de plus classieux… Je sortais de la douche pour me regarder dans le miroir.

*Ah…. Le jour où tu te ferras remarquer par Kate…*

Theme

Ika apparu directement dans le miroir en lâchant un « bouh ». Je tombais en arrière en le regardant vert de peur ! Il… Il s’amusait tous le temps à ça ! Je prenais une mine énervé et m’habillais en quatrième vitesse pour sortir de la chambre histoire de manger un morceau avant la dure journée qui allait arriver. Je m’asseyais sur une table en extérieure pour manger mon petit déjeuné… Je me rappelais de la réputation des trois professeurs… Je savais qu’on avait mademoiselle Park… Elle semblait être juste vache autoritaire… Mais ce n’était rien comparé à Rain. Je l’adorais, elle était comme ma mère… Néanmoins quand il s’agissait d’apprentissage… Enfin bon. Et il y avait cette prof. Murakami. Je ne savais absolument rien d’elle, ni à quoi elle ressemblait… Juste que c’était une fille. Je mettais les mains derrière la tête en m’installant très confortablement sur ma chaise, en tailleur.

*Boarf… Elle est peut être jolie et très gentille ? Ouais… A voir. N’empêche ça aurait été marrant d’avoir un professeur qui s’appellerait Onizuka…*

Je souriais tout seul dans mon coin en finissant rapidement de manger. Je prenais mon sac de cours sur le dos. J’étais habillé d’un débardeur blanc aujourd’hui. Pas question de mettre quelque chose à manche longue avec cette foutue météo… Je soupirais en regardant les plus jeunes d’entre nous s’amuser comme des petits fous. Je faisais une moue boudeuse en gonflant les joues pour enfin attendre les bâtiments scolaire. Je rentrais dans le bâtiment en heurtant une jeune fille. Elle tomba sur les fesses et une fois encore, je mourus de peur. Je l’aidais à se relever. Tout semblait être magique dans cet instant de coup de foudre… En l’aidant à ramasser ses bouquins, nos doigts se touchèrent… Et… Et… Et Kate était là ! Je l’aidais à tout ramasser pour la faire filer de l’autre côté ! Je souriais, m’appuyant sur le mur à côté de la porte. Kate passant, m’ignorant presque… Alors que je lui fis mon plus beau sourire, elle ne m’aperçut pas vraiment. Elle ne devait pas être réveillée… Peu importe, je montais à l’étage pour aller dans la salle de cours. Je prenais ma place habituelle à la droite de Yan. On discutait de tout et de rien. Pourtant, moi j’avais les yeux rivés sur Kate… J’aurais tant voulu qu’elle me remarque mais… Comme un mec bien, fort et beau… Je soupirais, laissant pousser l’air sur les mèches devant mes yeux pour les laisser retomber. Je regardais Yan d’un air surpris. Il semblait…. Trop normal.

« Mais dis-moi… Elle est où cette fille que tu regardes d’habitude ? Akachi ? Takechi ? Koala ?Euh… ? Oh ! Voilà Rain ! »

Je souriais ! Rain était là ! Ça allait pouvoir enfin commencer ! Je la regardais se présenter.

▬ Bonjour à tous. Commençons par le commencement, je m'appelle Saya Park, professeur de combat rapproché comme vous l'aurez sûrement deviné. Autant prévenir d'emblée, je préfère que vous m'appeliez "maître" plutôt que "professeur", car nous sommes ici pour pratiquer les arts martiaux et non apprendre à calculer des prunes.

En fait Rain était accompagnée… De cette Saya Park… Et elle ne me plaisait pas…

*Et puis quoi encore… ? Tu ne veux pas des cookies royaux aussi ?*

▬ Rain, Sinclaire. Appelez-moi comme vous le voulez. Certains d'entre vous ont déjà eu l'occasion d'avoir cours avec moi, nous allons donc passer les présentations et aller dans le vif du sujet.

*RAIN-SAMAAAAAAAAAA *

Puis on entendit la porte presque se défoncer pour voir apparaitre une jeune femme aux allures très… Fun ? Trop fun peut être ?

« Je suis désolée pour mon retard. Je suis votre professeur de combat rapproché, Leiko Murakami. »

*Mu….ra…kami ?! Oh… Cool, cool, c’est la nouvelle prof.*

J’étais vraiment très excité aujourd’hui ! J’avais tellement envie de commencer ! Au plus vite !

« Je vous remercie d'avoir surveillés vos camarades mesdemoiselles, vous pouvez retourner à vos places. »

On regardait tous les trois profs ! On était prêt pour la baston et… on a eu le droit à un blanc… J’avais l’impression que pendant cette scène, un corbeau passait au-dessus de nous. Je levais la main dans se blanc et je parlais quand on me donna l’autorisation.

« Euh…. Je ne veux pas vous faire, faire votre travail mais… hum. Vous êtes sûre qu’on doit être là ? Ce n’était pas un cours de sport à la base ? »

Je regardais autour de moi, il y avait personne qui n’était aussi motivé que moi ? Je sentis une sueur froide dans mon dos… L’air de dire « Moins fort… On est le matin… ». Je mis mes mains derrière la tête pour me rasseoir et me taire pour attendre la réponse.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 881

Feuille de personnage
Niveau:
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue15/30Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (15/30)
Expériences :
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue15423/2000Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (15423/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
Maya Tensho
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Mar 6 Aoû 2013 - 23:04
Parce qu'elle n'aimerait pas que cela lui arrive, Maya ne se moque pas. D'ailleurs, elle a tellement honte pour cette prof qui vient d'entrer qu'elle a envie de se cacher. C'est l'attitude compatissante : faire que le moins de gens possible aient remarqué la bourde, histoire de diminuer le malaise ressenti chez la personne maladroite. Bon... dans une salle de classe calme et très à l'écoute des deux autres enseignantes déjà présentes, ça risque d'être un fail monumental ou un facepalm collectif... mais au moins, peut-être que la crédibilité de Leiko sera sauvegardée chez une apprentie. Peut-être.

Maya en rougit de honte. Ce qu'elle n'aimerait vraiment pas être à la place de cette gaffeuse... Elle ne s'en remettrait pas. Que faire pour se cacher alors ? Faire semblant de dormir et de ne pas avoir entendu ? Non, elle se ferait incendier si elle agissait ainsi... et ça ne ferait pas très sérieux. Se boucher les oreilles ? Pas très naturel et encore moins convaincant... Mettre des écouteurs ? Pas très respectueux. Sortir bruyamment ses affaires ? Bah... personne n'a demandé à prendre des feuilles pour noter quoi que ce soit. Discuter avec une voisine ? Pareil, c'est un coup à passer un seul quart d'heure. Jouer sur son téléphone ? Non, mais elle y tient à sa petite machine, faut arrêter. Passer sous la table pour récupérer un objet fantôme ? Niveau perte de crédibilité, on fait difficilement pire que disparaître sous une table. Quoi d'autre encore... ?

Elle s'affale sur la table et pose ses mains derrière sa tête.



Et c'est la délivrance : un élève lève la main et pose une question qui détourne l'attention des élèves et des profs vers un nouveau sujet. Ni vu ni connu. Qu'est-ce que c'est bien joué ! Merci merci, ils vont pouvoir continuer comme si de rien n'était maintenant. Maya relève la tête et se redresse expressément. Soulagement. Remarquez... en y réfléchissant bien, l'arrivée inattendue de cette troisième prof pose un léger soucis, non ? Il y avait déjà Saya Park et Rain Sinclaire pour le cours de ce matin... pourquoi est-ce qu'il y aurait une troisième enseignante ? Elle se sera juste trompé de salle ? Ou alors, tout le monde a tort, le truc est très mal organisé et rien ne va se passer comme prévu... ce serait bien plus sympathique comme conclusion.

De toute façon, honnêtement, Maya n'est même pas sûre d'être avec le bon groupe. Ce matin, elle s'est levée très tôt pour son émission de Radio Académie... probablement vers 5 heures, comme à son habitude. Ce qui diffère des autres jours, c'est qu'elle était très fatiguée après une longue soirée solitaire... au point qu'elle n'a rien avalé au petit déjeuner, qu'elle s'est habillée avec difficulté et qu'elle est restée dans les choux pendant toute la matinée sans parvenir à émerger. Résultat, à 7h58, elle a dû quitter ses auditeurs dans la précipitation et courir le plus vite possible en classe pour entrer dans les délais. Arrivée dans les derniers juste avant la fermeture des portes... une chance ! Certains profs sont beaucoup trop stricts... au point que sa course lui vaut quelques gouttes de sueurs sur le front. Quelques sueurs froides dans le dos également... aussi surprenant que cela puisse paraître. La seule conséquence positive, c'est qu'au moins, elle est déjà échauffée. Ce sera utile pour ce cours de... de quoi que ce soit d'ailleurs, peu importe. Arts martiaux, tiens. Avec Rain Sinclaire, oui, cela semble plutôt évident. Du coup, la question de l'autre élève est perspicace en plus de détourner l'attention : qu'est-ce qu'ils vont bien pouvoir apprendre du combat dans une salle d'étude ? N'est-ce pas la pratique qui fait avancer ?

Maya va rester muette, préférant laisser ses camarades poser les questions.
Elle ne veut pas trop se faire remarquer...
… notamment parce que d'habitude, elle n'est pas présente pour ces cours de combat.

Ouch... la boulette...
Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Mer 7 Aoû 2013 - 20:37

Faut pas lui en vouloir au petit démon. Il n'avait plus de temps pour lui avec les visites nocturnes de plus en plus fréquentes de sa sœur dans sa chambre, avec ces aventures qu'il vivait tous les jours en plus de se forcer à aller au temple pour prier Deus, il fatiguait tout simplement. Alors pas étonnant de retrouver le démon allongé sur la table, la tête sur ses bras en train de dormir. Bah oui, la vie à l'académie n'était pas de tout repos et il ne savait même pas ce qu'il faisait dans cette salle de classe. Ah si ! Il était venu voir Rain, la professeur pour laquelle il en pinçait, pourtant il ne le montrait pas. Silencieux comme une tombe malgré son sommeil, il dormait à point fermé. Ah, ça fait du bien de dormir ! En plus la veille il avait bu, pas de quoi avoir la gueule de bois quand même, il savait se modéré. Assez pour être fatigué le lendemain quand même. Heureusement qu'il avait prit une douche avant de venir quand même. Il avait mangé en chemin, un paquet de gâteau au chocolat : Prince de Deus. Drôlement bon et faut avouer que Lev ne se souvenait plus de ce qu'il avait fait de l'emballage vide. Il n'entendit même pas les professeurs se présenter. Arf, tant pis, en connaitre une sur deux lui suffisait, Rain lui suffisait.
Puis un claquement de porte. Cela eut un effet surprenant sur Lev : ça le réveilla. Parce que oui, faut le faire pour le réveiller, lui qui possède un sommeil profond. Maudite femme ! Il sursauta et leva la tête avec les yeux grands ouverts. Cet idiot avait des cernes et il passa sa main pour frotter ses yeux afin de se réveiller, comme les petits enfants le font. Puis il mit sa main devant sa bouche pour bailler. Vraiment, il était mort de fatigue et quand il posa son coude sur la tête afin de déposer sa tête -sa joue pour être précis- sur son poing, il ne manqua pas de tomber, mais se rattrapa au dernier moment.  

« Je suis désolée pour mon retard. Je suis votre professeur de combat rapproché, Leiko Murakami. »

Sur le coup il ne comprenait pas. Trois professeurs -dont une inconnue encore à ses yeux. Pourquoi faire ? Rha pis on s'en fiche, là n'est pas la réelle question. Bah oui, Lev se demandait plutôt ce qu'elles avaient prévus, si c'était ennuyeux il risquait de se barrer en plein cours - bah oui, il avait fait l'effort de venir alors faut pas lui demander de rester assit sur une chaise pendant une heure, il risquait de s'endormir à nouveau.

« Je vous remercie d'avoir surveillés vos camarades mesdemoiselles, vous pouvez retourner à vos places. »

Un énorme blanc prit place sur l'ensemble de classe. Un blanc assez pesant, han l'idiote ! Elle ne connaissait même pas ses collègues. Lev resta cependant silencieux, personne n'osait ouvrir la bouche. Rain n'allait pas apprécié d’être prise pour une élève, du moins c'est ce que le démon pensait. Puis un garçon sauva la professeur de son pétrin profond, il leva la main pour poser une question assez ... logique disons. Parce que oui, même si ça devait être un cours de sport, s'ils étaient là c'était pas pour des prunes donc attendre la suite aurait suffit à tout comprendre. M'enfin, aucun mot de la part du démon qui faisait tout pour lutter contre le sommeil. Deus, fais en sorte que ça bouge !  
Lev avait beau être un élève, le garçon hyper-actif qu'il était ne l'aidait pas vraiment en cours. Il ne pouvait pas rester ainsi, assit sur une chaise à écouter des professeurs blablater dans le vide. Il avait besoin d'action, de choses qui pourraient occuper son esprit. Quoi que mater Rain ne serait pas mal comme distraction, toutefois ce n'était pas vraiment quelque chose de discret, puis c'était pas son genre. Deux trois coups d’œil ok, mais il ne pouvait pas la fixer pendant une heure.
Le démon soupira puis s'affala sur sa chaise comme s'il fondait à cause de sa la chaleur alors qu'en vérité il fondait à cause de l'ennuie et de la fatigue. Dormir. Il n'avait que ce mot en tête.
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue15/30Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (15/30)
Expériences :
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue90/2000Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
Topaze Aryia
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Dim 11 Aoû 2013 - 16:51
Cours de combat
avec les trois
drôles de dames
Aujourd’hui était un jour spécial. Pas d’entrainement avec Vinpap ce matin, au lieu de ça, elle passait à la vitesse supérieure, elle passait aux cours véritables, ceux des professeurs qui enseignaient le combat rapproché. Pour l’occasion, elle avait emprunté 2 kunais à son professeur privé, au cas où. Il était plus que temps qu’elle se procure des armes qui seraient les siennes. Elle n’avait pas encore eu le temps, mais il faudrait qu’elle le prenne dans les jours qui venaient.

La veille, ils avaient eu un entrainement gentillet et elle avait pris garde à ne pas se blesser durant toute la journée, histoire d’économiser son énergie magique, au cas où. De même, elle s’était couchée tôt afin d’être en forme, encore une fois, au cas où. Ca faisait certes beaucoup de précautions et elle en faisait peut-être un peu trop. Mais, comme dans tous les établissements scolaires ou non, les rumeurs circulaient. Rain Sinclaire n’était pas une enfant de chœur. Saya Park non plus. Deux professeurs pour un seul cours ? N’était-ce pas un peu exagéré ? Manquerait plus que la troisième prof de combat rapproché, Leiko Murakami, se pointe, ce serait le pompon.

Envahie par le stress, elle était tombée du lit ce matin-là et elle en avait profité pour travailler sa souplesse et prendre une bonne douche histoire de détendre complètement tous ses muscles afin de les rendre plus fonctionnels.

Malgré tout, elle n’avait pas réussi à se résigner à enfiler un uniforme sportif absolument hideux pour l’occasion. Mais elle avait tout de même troqué ses jupes et bloomers habituels pour un simple short en jean, bout de tissu ridiculement petit mais plus agréable à porter qu’un de ces affreux joggings qu’elle haïssait profondément. Associé à ce short qui laissait à nu ses longues jambes à la peau laiteuse, elle avait enfilé un simple débardeur blanc arborant un lapin rose tout mignon sur le bord inférieur gauche. A ses pieds, des tennis noirs aux lacets roses et aux talons légèrement compensés terminaient sa « tenue de sport ». Concernant ses cheveux, elle les avait relevés en une queue de cheval haute et avait caché l’élastique blanc derrière 3 petites tresses de ses cheveux blonds, les extrémités retombant harmonieusement sur sa coiffure simple et élégante. Elle était fin prête.

Il était sept heures du matin quand elle sortit de l’internat. Elle entreprit de faire un petit footing, courant vers la cafétéria à petites foulées. Parvenue à destination, elle prit un déjeuner léger, puis se dirigea vers le centre de sport et d’examen, toujours à petites foulées.

A l’entrée du bâtiment, elle croisa Vinpap, comme « par hasard ». Ravie, elle lui sourit, s’efforçant de ne pas paraître trop heureuse de pouvoir le voir malgré l’annulation exceptionnelle de leur entrainement quotidien. Il sembla surpris par sa tenue qui dénotait avec ses accoutrements habituels et elle prit la décision de lui expliquer plus tard, souhaitant mettre rapidement un terme à cette rencontre fortuite pour ne pas égarer toute sa concentration dans ces magnifiques yeux émeraude qui avaient la fâcheuse tendance à la troubler au plus haut point.
« Tu es fin prête pour ton cours à ce que je vois… Bon courage et bonne chance ! »
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Vinpap13
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Topaze14
« Merci beaucoup… »
« Ne t’en fais pas, je ne reste pas loin, j’vais m’assurer que tout se passe bien, d’accord ? »
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Vinpap13
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Topaze14
« Ah euh…. Merci. »
Il était vraiment adorable, il l’avait fait rougir en un temps record. Il devait être un père et un mari exemplaire autrefois… Elle le regarda s’éloigner d’un air rêveur, puis, se reprenant, se remit en route sans attendre.

Elle parvint à la salle indiquée sur son emploi du temps avec quelques minutes d’avance et ne fut pas étonnée d’y découvrir que les professeurs étaient déjà là, fidèles au poste, imposant le respect à la douce jeune femme docile qu’était Topaze. Elle les salua d’un signe de tête respectueux et ne perdit pas de temps à aller s’asseoir auprès des élèves déjà présents.

Lorsque l’heure du début fut annoncée, celle qui devait être Mademoiselle Sinclaire ferma la porte. Voilà. Le cours était prévu à 8h, ils commençaient à 8h. Ca annonçait direct la couleur. Ils avaient plutôt intérêt à se tenir à carreaux.

Topaze demeura attentive lorsqu’elles se présentèrent, hochant doucement la tête. Il fallait donc les appeler « maître ». Bien.

A l’écoute de son nom, elle se redressa brusquement comme si elle avait été assise sur des ressorts, criant presque en répondant un « Présente » énergique, avant de rejoindre son groupe, la queue entre les jambes, légèrement honteuse.

Soudain, la porte claqua et une femme entra. Sans tarder elle se présenta à eux comme étant la troisième professeur de combat rapproché….et pria les deux autres de retourner s’asseoir. Ouille… La gaffe…

Topaze jeta un regard inquiet vers Rain et Saya. Comment allaient-elle bien pouvoir le prendre ? Etre prises pour des élèves… Comment Mademoiselle Murakami avait pu faire une telle erreur ? C’était impensable, elle devrait connaitre les noms et visages de ses collègues, comment pouvait-elle l’ignorer ?

Finalement, un garçon intervint, adoucissant momentanément l’ambiance de mort qui s’était installée.
« Euh…. Je ne veux pas vous faire, faire votre travail mais… hum. Vous êtes sûre qu’on doit être là ? Ce n’était pas un cours de sport à la base ? »
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Avatar25
Topaze le dévisagea. Il n’avait pas trouvé mieux pour briser le silence ? Ce n’était pas le moment de s’interroger sur la pièce dans laquelle ils allaient avoir cours !


Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames 801979DeusAcademiaTopazeDouble
Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Dim 11 Aoû 2013 - 22:57
Arsen était de mauvaise humeur, de très mauvais poil en fait. Il fallait dire que sa journée avait très mal commencée. La jeune fille s'était réveillée avec un atroce mal de crâne, à plat ventre sur le parquet au pied de son lit. La nuit avait apparemment été encore très agitée au point qu'elle s'était vautrée par terre en entrainant ses draps dans sa chute. Heureusement, à cette heure là son colocataire dormait encore. S'il l'avait vu comme ça, à grimacer de douleur les fesses en l'air, il aurait certainement rit pendant des heures et elle se serait sentie obligée de mettre un brin d'arsenic dans son.... (comment appelait-on cette boisson déjà? Focona...chopola..cocolat.. chonora.. oui c'est ça un chonora!) chonora du matin. Parce que bien que la jeune fille ne connaisse pas le ridicule (rien que le fait d'être blanche comme neige alors qu'on exerce un métier aussi "sale" que le sien était déjà passablement ridicule.) elle ne supportait pas qu'on se moque d'elle.

  Ses nuits étaient toujours aussi éprouvante et si elle avait pu se reposer "un peu" dans l'auberge d'Henriette Paradis, son retour à l'académie n'avait fait qu'empirer ses cauchemars. Elle s'était relevée, était partie prendre une douche bien glacée et ne s'était aperçu qu'une fois sous l'eau qu'elle avait oublié sa serviette de toilette. C'est donc une Arsen aux cheveux trempés et aux habits collés à son corps frêle encore mouillé, qui regagna sa chambre. Elle ne pouvait pas se permettre de se changer, pas le temps. Elle avait déjà trop attendu dans les douches pour être moins trempée et puis sa rencontre avec les gnappeurs avait considérablement réduite sa garde-robe. L'albinos était juste vêtue d'un débardeur noir à sa taille qu'elle avait encore une fois emprunté aux objets perdus à son arrivée avec son pantacourt et ses bottes en cuir habituelles.

La jeune fille attrapa son sac, passa ses deux couteaux de combats dans leur étui à sa ceinture et partie pour la cafétéria. Aujourd'hui elle avait un cours de combat rapproché, le premier cour de combat auquel elle daignait assister depuis son arrivée à l'académie. Il fallait dire que sa petite rencontre avec les goules lui avait donné à réfléchir quant à ses capacités en terme de combat et ce n'était pas franchement rassurant. Elle ne connaissait pas les professeurs qui allait animer ce cours et encore moins les élèves qui allait y assister mais cela lui importait peu, elle était là pour apprendre. L'albinos se perdit pour la énième fois en cherchant la cafétéria, elle tourna un moment mais ne trouva pas. Elle se passerait donc de petit déjeuner, c'était pas comme si elle n'y était pas déjà habitué de toute façon.

Elle marcha encore un peu et finit par tomber sur la salle de classe où elle avait le cours. Tiens, une salle de cours normale? C'était étrange pour un cours de combat. La fois ou elle s'était entrainée avec Mr Urmanis, ils avaient utilisés le gymnase et elle voyait mal tout un groupe de personne affronter des mannequins ou s'affronter les uns les autres dans une salle aussi petite et inadaptée que celle qui était devant ses yeux. L'empoisonneuse alla s'asseoir tout au fond, près de la fenêtre en ignorant les autres élèves. Elle cala sa tête contre le mur, les yeux mi clos. Dormir... La jeune fille ne pensait plus qu'à ça. Pourquoi c'était devenu si compliqué et si douloureux de dormir? Pourquoi tous ces cauchemars la hantaient?


▬ Bonjour à tous. Commençons par le commencement, je m'appelle Saya Park, professeur de combat rapproché comme vous l'aurez sûrement deviné. Autant prévenir d'emblée, je préfère que vous m'appeliez "maître" plutôt que "professeur", car nous sommes ici pour pratiquer les arts martiaux et non apprendre à calculer des prunes.

Arsen sursauta légèrement. Sans s'en rendre compte elle s'était assoupie. Elle avait glissé dans le sommeil si facilement... Heureusement pour elle, les deux femmes qui semblaient être ses professeurs ne l'avait pas remarqué. Il fallait donc l'appeler "maitre" cette Saya Park? Pourquoi? Arsen n'avait qu'un seul maitre et elle l'avait perdue. Mais bon elle avait l'air d'y tenir et puis ce n'était qu'un mot après tout, l'important était que la jeune fille sache envers qui allait sa loyauté et sa reconnaissance. Ne lui restait qu'à faire croire à ses interlocuteurs qu'il s'agissait bien d'eux.

Une femme arriva dans la pièce. Arsen la reconnu immédiatement, elle l'avait croisé en arrivant dans un des bâtiments administratifs. L'odorat de l'empoisonneuse avait été bien entrainé car ne sait-on jamais, on aurait pu tenter de l'avoir à son propre jeu et comme la plupart des poisons ont une odeur, même infime... Et cette femme là sentait l'alcool. La jeune fille aux cheveux de nacre regarda sa montre à gousset dont les aiguilles tournaient à l'envers, elles indiquaient 8h06. Il était un peu tôt pour boire pensa-t-elle néanmoins elle ne s'en formalisa pas, ce n'était pas son problème.

Bon apparemment la nouvelle prof avait dit une bourde parce que les autres élèves s'était soudainement agités. Oh pas beaucoup bien sur mais quelque chose dans l'atmosphère avait changé. Arsen mit quelques secondes à comprendre qu'il s'agissait de honte, la plupart des élèves présent avait honte pour elle. Certains avait rougit, d'autre caché leur visage ou bien s'était tue, l'un d'entre eux avait même essayé de changer de sujet. La jeune fille soupira doucement et pose sa joue dans sa main, le coude appuyé sur la table. Elle s'en contre fichait et pour tout dire cette situation commençait à l'agacer. Elle était très irritable ce matin-là, avait sommeil, très mal au crâne et une certaine nausée risquait de se faire sentir. L'empoisonneuse était là pour un cours de combat pas pour être le public d'une professeur en train de se ridiculiser.
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue22/30Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue7030/6000Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
Rain

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Dim 11 Aoû 2013 - 22:59
Que de surprise lorsque Leiko Murakami se présenta à la porte. N'était-elle pas censée débuter demain avec ses collègues ? Etait-ce encore un problème d'organisation ou plutôt de communication ? Allez savoir… Toujours est-il que leur nouvelle collègue fraichement arrivée ne semblait pas avoir l'esprit bien réveillé. Parce que non, elle n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer Saya et Rain mais de là à s'adresser à elles de cette manière…

▬ Je vous remercie d'avoir surveillés vos camarades mesdemoiselles, vous pouvez retourner à vos places.

Sourire radieux de la part de la pauvre femme, sourire radieux qui ne fut pas rendu. Un gros blanc s'abattit sur le reste de la classe, tandis que Rain digérait encore la phrase. Qu… quoi ?! Camarades ?! Non mais elle devait halluciner là ! Déjà qu'elle se sentait mal à l'aise parmi tous ces collègues plus vieux qu'elle, voilà que la nouvelle arrivée la prenait pour une élève… Uppercut dans son égo, le point est pour Leiko Murakami ! Heureusement, l'un des élèves, plus précisément, Ritsu Kay, se décida à intervenir avec une question destinée à détourner leur attention de l'epic fail de leur nouvelle collègue. Effectivement, avoir cours de combat dans une salle d'études n'était pas très courant, même si c'était ainsi que Rain avait débuté son cursus, désormais ils n'en étaient plus vraiment qu'à la théorie. Aucune des deux professeurs déjà installées n'eut le temps de répondre néanmoins, une voix résonna pour répondre à leur collègue à leur place, ce qui n'était en somme déjà pas très appréciable, sans compter que cette personne se montra fort impolie dans ses mots.

▬ Ce sont vos collègues, pas des élèves. Elles sont aussi professeures de combat rapproché. La fainéante assise est Rain Sinclaire et celle qui est debout est Saya Park. Pouvons-nous commencer le cours ou nous allons passer la journée à blablater et à attendre les retardataires ?

Saya allait répliquer, mais Rain la devança en descendant de son bureau. Cependant, elle ne porta aucun regard sur la jeune fille. Y avait-il réellement besoin de lui accorder de l'attention ? Ce ne serait que la rendre intéressante et ça, très peu pour elle, ce serait réaliser son rêve... Et de toute manière, il fallait bien lui faire comprendre d'une façon ou d'une autre sa place, point qu'elle ne semblait avoir jamais saisi. L'enseignante se tourna plutôt vers Leiko et marcha dans sa direction avant de lui tendre la main.

▬ Navrée pour cette situation embarrassante, il semblerait qu'il y ait eu quelques soucis de communication au sein de la maison, dit-elle avec son sérieux habituel.

Bon, elle n'aimait pas spécialement les contacts physiques, ce n'était pas nouveau ça, mais elle faisait un effort ces derniers temps. De toute manière, cela allait être bref. Tout comme la présence de Kate A. Hawkins à ce cours, d'ailleurs, si elle continuait sur cette voie. Pour l'heure, Rain ne s'attarderait pas sur le cas que représentait cette fille. Ce serait ennuyant pour les autres pour qui le cours n'avait même pas débuté. Et les personnes présentes dans la pièce n'auraient pas besoin d'aide extérieure pour se rendre compte de sa grossièreté. Cela n'allait de toute manière pas durer, l'enseignante y veillera personnellement. Elle se tourna ensuite vers les élèves, les mains rangées derrière un dos droit, à la manière d'un soldat, avant de déclarer d'une voix forte et claire.

▬ Que faîtes-vous ainsi affalés, bande de fainéants ? Levez-vous pour saluer le professeur Murakami !

Son regard ne visait personne en particulier, et cela ne changea pas lorsqu'elle passa à la prochaine étape, une fois les salutations réalisées en bonne et due forme. Il fallait bien leur rappeler la politesse, à ces gosses !

▬ Kate A. Hawkins. Sortez. Au pas de course. Direction, le centre de sport, salle 6. Les autres, suivez au trot.

Et gare à ceux qui joueraient la carte de la tricherie, ou c'était les semelles de ses rangers qu'ils se prendraient dans le derrière pour les motiver.



Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Lun 12 Aoû 2013 - 15:37



Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames
Leiko feat. Rain & les élèves




Ça n'est que lorsqu'elle renvoya les "élèves" à leurs places et qu'un silence pesant s'installa que Leiko comprit que quelque chose clochait. Vraiment. Personnes n'osait plus bouger, les deux jeunes femmes au bureau n'avaient pas cillé. Elle eut la présence d'esprit d'éviter d'en rajouter une couche en ouvrant la bouche et prit le temps d'analyser la situation. Les deux brunes étaient clairement en position d'autorité et l'une d'entre elle tenait un papier. Une liste ou un cours sûrement. Se serait-elle trompée de salle ? Parce qu'effectivement, elle devait avoir des collègues, mais elles n'étaient censées avoir cours ensemble que le lendemain. Leiko risqua un rapide coup d'oeil à la classe pour observer leurs tenues et put remarquer les différentes réactions des élèves. La plupart semblaient juste gênés quand d'autres avaient hâte que le cours débute. Ils étaient presque tous habillés en tenue de sport. Elle était donc au bon endroit. Une voix s'éleva de la classe, tentant de détourner l'attention de la bourde de la professeur. En plus, s'était une question intéressante parce que Leiko n'avait pas la moindre idée de la réponse et elle ne se serait pas permis de demander. Pas après avoir détruit une bonne partie de sa crédibilité en tant que professeur.

Leiko s'avança d'un pas en direction du bureau pour s'excuser d'avoir autant perturbé la classe quand une seconde élève prit la parole en confirmant malheureusement ce à quoi la japonaise s'attendait.

« Ce sont vos collègues, pas des élèves. Elles sont aussi professeures de combat rapproché. La fainéante assise est Rain Sinclaire et celle qui est debout est Saya Park. Pouvons-nous commencer le cours ou nous allons passer la journée à blablater et à attendre les retardataires ? »

Hum... cette élève aurait pu laisser le soin aux deux jeunes femmes de se présenter elles-mêmes, surtout pour tirer un portrait aussi négatif de Rain Sinclaire. Elle se sentit bizarrement visée par la dernière phrases de la jeune fille et eût une soudaine envie de lui faire ravaler son insolence. Leiko avait enfin un aperçu du fil à retordre qu'elle avait pu donner à ses instructeurs à l'armée. Rain descendit du bureau sans porter aucune attention à l'étudiante et vint se poster devant Leiko en lui tendant la main. Quelques soucis de communication, s'était peu dire. Elle hocha la tête et serra la main de Rain.

« C'est à moi de m'excuser pour avoir déranger ce cours. »

Des excuses était le moins qu'elle puisse faire. Après tout, elle était arrivée en retard et avait confondu ses collègues avec des élèves. La jeune femme se dirigea ensuite vers Saya pour la saluer à son tour. Rain quand à elle se tourna vers les élèves et sa posture amena de suite Leiko à penser qu'elle avait reçu une éducation militaire, tout comme elle. Oui, malgré le fait qu'elle semblait plus jeune que la japonaise, elle était impressionnante. Elle obligea tout les élèves à se lever sur un ton qui n'impliquait aucun refus pour saluer leur nouveau professeur.

« Kate A. Hawkins. Sortez. Au pas de course. Direction, le centre de sport, salle 6. Les autres, suivez au trot.  »

Elle savait au moins deux choses maintenant. Un, le nom de l'élève qui avait fait les "présentations" et deux, que le cours ne se déroulerait pas dans la salle de classe mais bien au centre de sport. De ce qu'elle avait vu, Leiko doutait que cette Kate obéisse sans rechigner mais elle se tut. Elle préférait observer pendant un temps. Quand tout les élèves furent sortis, elle s'adressa à Rain et Saya.

« Vous aviez prévu quelque chose de spéciale pour le cours ? »

Autant savoir de suite de quoi il retournait.



Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Jeu 15 Aoû 2013 - 14:06
 Acte deux


Je regardais toute la classe, il n'y avait vraiment que de l'agitation... Des cours ? Ou plutôt une raison de se lever le matin malgré la fatigue de la tâche qui nous avait été confié... Devenir apprentis-dieux ? Okay... Okay mais bon, les cours restaient des cours ! Okay on avait des super-pouvoirs super classe et tout mais.... Tout de même, la vie était encore plus dure. Je restais la main levé quelques instants pour me voir, me faire ignorer, tout simplement... Je poussais un petit


"Euh..."



En allant pour dire quelque chose et finalement, la voix de la plus belle, de cette jeune fille, de cette beauté résonna dans toute la classe...


« Ce sont vos collègues, pas des élèves. Elles sont aussi professeures de combat rapproché. La fainéante assise est Rain Sinclaire et celle qui est debout est Saya Park. Pouvons-nous commencer le cours ou nous allons passer la journée à blablater et à attendre les retardataires ? »

Je regardais dans la direction d'où venais la voix... C'était Kate, la magnifique Kate... Même si ses paroles étaient déplaçées, je ressentais une atmosphère bizarre entre la jeune fille et les professeurs, peut être bien une illusion à cause d'Ika ? Ce démon avide de monstuosité... Je me grattais la tête, laissant la scène se passer devant mes yeux... Et maintenant ? J'entendais bien les gens les professeur se disputer avec plus ou moins un voile d'hypocrisie.


« C'est à moi de m'excuser pour avoir déranger ce cours. »

Rien à faire, Rain quand elle avait une idée en tête... Elle allait lui pourrir sa journée en plus du cours.


« Kate A. Hawkins. Sortez. Au pas de course. Direction, le centre de sport, salle 6. Les autres, suivez au trot.  »

Je m'affalais sur ma table fuyant la lumière du jour... Cette journée allait être la plus pourrit jamais connu en plus d'ennuyant je veux dire... C'est vrai quoi... Pour la moitié d'entre nous, on savait déjà se battre à notre façon, ça ne suffisait pas ? Pourquoi Rain voulait absolument que je participe à ce cours ? Déjà que je n'allais jamais en chimie... Bien que tous le monde avait eu peur de Rain et de sa voix si froide. Je restais comme une merde affalé. Je regardais les autres finalement commençant a trottiner. Je regardais Rain avec un air désolé, ou plutôt... Je sais pas comment l'expliquer... En tout cas j'en avais gros sur le cœur. Si jamais elle faisait passer un Enfer à Kate aujourd'hui, je lui en voudrais, c'est sûr... Je commençais a trottiner avec les gens de ma classe... Devant je repérais comme promis en tête de course Kate, je la regardais courir pour voir si elle allait bien mais au final, je ne voyais rien avec la tête blonde à quelques mètres de moi... M'enfin bon... Tout mes amis n'était pas avec moi. Je me sentais divisé et c'était sûr, je ne pourrais pas parler à Yan aujourd'hui... Engageons la conversation avec des gens !

Theme

 Au final on était tous dans la même galère aujourd'hui... Il fallait le prendre avec le sourire ! Plus tard, peut être qu'avec ces gens je rirais de l'atmosphère glaciale que nous lançait Rain, de la soumission que voulait nous imposer Madame Park et de la maladresse de cette Leiko. Je courrais maintenant à côté d'une jeune fille devant un peu plus de monde. Je la regardais pour discuter.


"Hey ya ! Je suis Ritsu Kay ! Content de faire ta connaissance ! Alors ? Ca fait longtemps que t'es arivé ? C'est quoi ton pouvoir !"


Je regardais un garçon dans la même file pour lui parler aussi...


"Et toi ! Tu as l'air assez fort ! Ca te dit de se battre pour l'entrainement ! Celui qui gagne pourrait peut être gagner un prix ! Euh... Une boîte de cookies ?! Nooon ! Mieux, une grosse boîte ! MIEUX ! Un GIGANTESQUE cookie !! Non ?"


Je passais mon chemin pour retourner près de ma place de dépars pour parler au deux dernière filles.


"Et vous deux ?! Vous faites quoi ici ? Vous êtes surement des apprentis ! Pourquoi on formerait pas une sorte de groupe de défense de l'école ?! Comme ça on serait genre les plus forts et tout ! Plus besoin de payer les cookies à la cafétéria, vue qu'on défendra la ville, on aura des bons de réduction !"


Je n'esquivais pas la pierre par terre et je tombais littéralement la tête la première sur le sol... Je regardais les autres suivre. Je souriais ! C'était peut-être mes prochains amis... Je devais m'appliquer ! Je me relevais et je courrais derrière la file !

[hrp: C'est mon post le plus pourris.... Vraiment désolé...]
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 22
♠ Petits messages : 881

Feuille de personnage
Niveau:
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue15/30Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (15/30)
Expériences :
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue15423/2000Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (15423/2000)
Votre domaine: Matérialisation/Dématérialisation
Maya Tensho
Délégué(e) de la Communication
Délégué(e) de la Communication
Voir le profil de l'utilisateur
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Jeu 15 Aoû 2013 - 19:30
Bien évidemment que tous les élèves sont en tenue de sport. C'est censé être un cours de combat après tout... Il faudrait vraiment être stupide pour y aller avec son uniforme d'étudiant et sans sac pour se changer, hein ? N'est-ce pas ?

...

Plan du jour : courir jusqu'aux dortoirs, se changer en vitesse et revenir dans la salle 6 avant que les profs ne remarquent quoi que ce soit. Ça risque d'être short, mais c'est jouable. À force de courir, notre Maya nationale sera épuisée avant même le début des cours et ce ne sera pas jojo pour la suite. Quoique... en fait, pourquoi revenir ? Il suffit de se barrer aux dortoirs et d'y rester et tout est réglé. Les combats, ce n'est pas vraiment ce qu'elle apprécie le plus, même si quelques rares exceptions sont à noter. En réalité, si, elle aime bien, de mieux en mieux même... ça permet de se défouler. Mais pas contre d'autres dieux... ou alors, dans le cadre d'un entraînement plus intime, mais pas en grand rassemblement comme ça. C'est un coup à être pris pour une buse, une débile inexpérimentée et maladroite et à se coller une sale réputation sur le dos. Dans le pire des cas, c'est l'occasion que trouveraient des jaloux pas très au courant des dernières actualités pour lui faire regretter d'être née... enfin, ressuscitée. Bon bref, rien de bon.

D'un autre côté... si elle ne revient pas, c'est un coup à se faire traîner de force depuis les dortoirs jusqu'à la salle et ça n'augure rien de bon non plus. Il ne faudrait pas servir d'exemple à ne pas suivre... ni être partenaire du prof, surtout qu'elles sont en nombre impair. Qui dit trois profs dit deux qui font les démonstrations ensemble et le troisième... qui choisit un apprenti pour se défouler dessus, au grand dam de ce dernier.
La demoiselle est un peu piégée par ses propres inquiétudes... elle va donc préférer ne pas prendre trop de risque.


Après avoir tout bien fait correctement, salutation de la prof d'une même voix avec le reste des étudiants et autres bêtises qu'on leur demande de faire, Maya balance son sac sur son dos, puis elle sort de la salle au milieu de la masse pour ne pas se faire remarquer. Elle suit le groupe de devant dans les couloirs jusqu'au rez-de-chaussée, sans faire attention à cet homme qui est venu l'aborder... perdue dans ses pensées.
D'un coup, elle bifurque et accélère. En moins de deux, elle est dehors et prend la direction de l'internat. Au milieu du chemin, elle se concentre, déploie ses ailes et s'envole pour rejoindre son étage encore plus rapidement. La jeune femme a laissé la fenêtre ouverte toute la nuit et ne l'a pas refermé ce matin, elle en est certaine... et bingo ! La voilà déjà dans son espace intime... qui correspond à toute la chambre de toute manière. Elle atterrit sur la moquette et pose son sac sur son lit avant de s'emparer de ses vêtements de sport quasi-neufs. Elle retire tout et enfile mini-short, jogging par-dessus, maillot de corps et chaussures du plus rapidement qu'elle le peut. Direction ensuite la salle de bain et le miroir pour attacher ses cheveux avec des barrettes. Puis, arrêt à la petite section cuisine pour récupérer une bouteille d'eau et un paquet de biscuit... pour reprendre des forces après la séance. Le tout placé dans un nouveau petit sac de sport et la voilà repartie hors du bâtiment, dans les airs.
Centre de sport : trouver cette salle n°6. Tous les autres apprentis doivent être arrivés maintenant, impossible de retrouver le troupeau...  alors, se renseigner auprès du gérant.

- Bonjour ! Excusez-moi, je cherche la salle 6...
- Tout de suite à droite. fait la personne en désignant du doigt un couloir. Vous êtes nouv...
- Merci !

Et la voilà repartie, à la recherche des vestiaires rattachés à la salle. D'après la taille de ce couloir, il n'y a de la place que pour 2 gymnases : à gauche, c'est le numéro 5... et à droite, le 6. Il reste deux portes au fond du couloir, sûrement les vestiaires. Le premier est celui des hommes et le suivant... ce sera le bon ! Enfin !
Elle ouvre... et ça grouille de femmes qui se préparent là-dedans. Parfait, aucun retard à signaler, Sire ! Maya va donc s'installer sur un banc devant un casier libre, puis retire ses chaussures et son jogging tout en papotant avec ses voisines. Elle va rester pieds nus pour la séance, ce sera beaucoup plus pratique... elle aime se sentir légère. Ses restes de gymnaste de niveau intermédiaire quand elle était humaine, faut pas faire attention. Une gorgée d'eau et elle range le reste de ses affaires dans le casier avant de sortir du vestiaire, toujours avec le groupe. Les profs ne sont pas encore arrivées et quelques garçons sont déjà dans la salle pour terminer leur échauffement. Elle leur emboîte le pas et ils terminent tous ensemble un tour de terrain.

Maya s'assoit sur le sol, épuisée. Elle entame quelques étirements en reprenant son souffle et s'adresse à son tour ses voisins, des inconnus qu'elle va peut-être devoir combattre d'ici peu. S'il faut faire des groupes, autant connaître leur niveau... ou les affinités qu'elle pourrait leur trouver.

- Dites... vous savez ce qu'on va faire ? Je n'ai amené aucune arme... Il vaudrait mieux que ce soit des arts martiaux ou des petits combats...
Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Ven 16 Aoû 2013 - 17:30

« Ce sont vos collègues, pas des élèves. Elles sont aussi professeures de combat rapproché. La fainéante assise est Rain Sinclaire et celle qui est debout est Saya Park. Pouvons-nous commencer le cours ou nous allons passer la journée à blablater et à attendre les retardataires ? »

Cette voix. Il pouvait la reconnaître facilement. C'était la voix de sa meilleure amie, cette fille rebelle qui passe son temps à faire des bêtises, la fille que Lev surveille et qu'il a déjà remit en place. A croire que tout ce qu'il lui disait -à savoir de se calmer et de faire attention à ce qu'elle pouvait sortir comme âneries- entrait par une oreille et sortait par l'autre. Cela fit pouffer Lev, elle était donc irrécupérable. Tant pis, il allait donc devoir continuer à lui courir après tout réparer ses bêtises. Toutefois il ne dit rien, laissant les professeurs dans l'embarra. D'ailleurs il bailla à nouveau, reprends-toi Lev ! Il s'étira, ignorant les élèves autour de lui. Puis, comme un mouton sage, il se leva donc quand Rain dit qu'il fallait saluer la professeur Murakami. Il salua donc, en cœur avec les autres et s'assit.

▬ Kate A. Hawkins. Sortez. Au pas de course. Direction, le centre de sport, salle 6. Les autres, suivez au trot.

Genre. Lev. Courir ? Elle rigole ? Les élèves se mirent donc à courir. Lev commença en marchant. Ah non, l'idée de courir ne lui plaisait pas du tout. Pourquoi courir alors qu'il venait de se réveiller ? Surtout qu'il n'était pas au top de sa forme. Sauf que quand il vit le regard noir de Rain, il se mit donc à suivre -obligé s'il ne voulait pas se prendre un coup de ranger dans le derrière et Lev la savait capable de lui faire ça. Alors -l'air pas motivé du tout- il courra le plus lentement possible. Se fatiguer ? Pas trop l'envie. Faut avouer que Lev n'y mettait pas du sien, c'est vrai. Sur le coup il pensa même à se barrer dans sa chambre, mais il savait qu'elle serait capable de détruire la porte de celle-ci pour le ramener par la peau du cul au cours. Donc courir. L'envie n'y était pas et il le faisait -un peu beaucoup forcé faut l'dire. Un garçon vint lui taper la discut', il avait l'air assez actif faut le dire. Et il ne laissa pas même pas le temps au démon de répondre qu'il partit parler à une autre personne. Trop d'énergie, c'est pas possible ! Ils arrivèrent donc enfin aux vestiaires. Lev avait déjà ses affaires sur lui, tant mieux. Il sortit donc rapidement, déposant seulement ses chaussures dans son casier avant de rejoindre d'autres personnes. C'est qu'il y avait du monde en plus ... Puis il réussit à discuter rapidement avec deux ou trois élèves de la classe. Lev était enfin réveillé pour de bon, il ne manquait plus que les professeurs.

- Dites... vous savez ce qu'on va faire ? Je n'ai amené aucune arme... Il vaudrait mieux que ce soit des arts martiaux ou des petits combats...
- Bah au dernier cours que j'ai eu consistait à utiliser des objets de tous les jours pour en faire des armes afin de se défendre. Là ça m'étonnerai que ça soit la même chose, mais bon.

Ils discutaient donc, le temps que les professeurs arrivent enfin. Pressé ? Bof, c'est vrai que voir Rain allait lui plaire, mais bosser ? En plus ils allaient sans aucun doute faire des binômes et le démon ne savait pas si c'était les professeurs qui allaient choisir ou si c'était eux. Etre en binôme avec Rain ? L'idée lui plaisait, toutefois il doutait pouvoir le faire et franchement il n'était pas motivé pour trouver quelqu'un, il serait prêt à accepter n'importe qui, tant qu'il a quelqu'un. Lui désespéré ? Non, juste flemmard !
♦ Rose ou chou ? : Rose
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 2913

Feuille de personnage
Niveau:
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue15/30Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (15/30)
Expériences :
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue90/2000Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (90/2000)
Votre domaine: Les Cellules
Topaze Aryia
Sweet Pink Doll
Sweet Pink Doll
Voir le profil de l'utilisateur
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Mar 20 Aoû 2013 - 0:09
Cours de combat
avec les trois
drôles de dames
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Avatar11
« Ce sont vos collègues, pas des élèves. Elles sont aussi professeures de combat rapproché. La fainéante assise est Rain Sinclaire et celle qui est debout est Saya Park. Pouvons-nous commencer le cours ou nous allons passer la journée à blablater et à attendre
les retardataires ? »
L’intervention de sa camarade fit sursauter la docile Topaze. Elle n’aurait su dire si Kate faisait preuve de courage ou si c’était la folie qui la guidait. Ou alors, peut-être était-ce de l’insouciance ? Ou tout simplement de la provocation pure et dure…

Ce qui est sûr, c’est que Topaze en resta sans voix. Jamais elle ne se serait permis une telle intervention et surtout… jamais elle n’aurait décrit Mademoiselle Sinclaire en des termes si peu élogieux. D’ailleurs, ce n’était même pas par peur, mais simplement par respect.

Les professeurs prirent le partie d’ignorer la remarque, sous les yeux ébahis de Topaze. Elles avaient un self control admirable, la jeune blonde s’attendait plutôt à voir se déchainer un ouragan après ça. Et c’était tout le contrôle…

Quant à elle, heureusement qu’elle n’était pas dans le même groupe que Kate, car elle aurait eu du mal à ne pas lui passer un mot sur son manque flagrant de respect si elle avait eu à lui adresser la parole…
« Navrée pour cette situation embarrassante, il semblerait qu'il y ait eu quelques soucis de communication au sein de la maison. »
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Avatar12
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Avatar13
« C'est à moi de m'excuser pour avoir déranger ce cours. »
Chassant loin le trouble dans lequel l’intervention précédente l’avait plongée, Topaze avait observé, émerveillée, l’échange entre les professeurs. Quelle classe ! Quelle humilité ! Ça imposait le respect !

La réplique suivante de Mademoiselle Sinclaire la prit de court, elle se redressa d’un bond et manqua de faire tomber sa table à la renverse, saluant Mademoiselle Murakami en chœur avec ces camarades.

La minute d’après, un tohu-bohu était lancé. Les élèves sortaient de la salle les uns après les autres, plus ou moins dociles, plus ou moins enthousiastes, plus ou moins enclins à obéir à l’ordre de Mademoiselle Sinclaire.

Topaze, quant à elle, sortit parmi les derniers, jetant un dernier regard aux professeurs qui discutaient. Trois femmes, trois profs de combat rapproché. Ça serait probablement très différent de ses entrainements avec Vinpap, mais un sentiment d’impatience se mêlait à l’anxiété. Ce cours allait être génial et elle espérait de tout coeur être à la hauteur.

Trottinant au coté d’une jeune fille silencieuse de son groupe, elle n’osa rompre le silence qu’elle semblait imposer. Elle avait les cheveux blancs et des yeux rouges. Probablement qu’elle était albinos. Autour d’elles des voix résonnaient, mais aucune conversation ne concernait la jeune blonde, jusqu’à ce que le garçon qui était intervenu un peu plus tôt à propos de la salle de classe ne vienne les interpeler.
« Et vous deux ?! Vous faites quoi ici ? Vous êtes surement des apprentis ! Pourquoi on formerait pas une sorte de groupe de défense de l'école ?! Comme ça on serait genre les plus forts et tout ! Plus besoin de payer les cookies à la cafétéria, vue qu'on défendra la ville, on aura des bons de réduction ! »
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Avatar25
Eh bien. Ça c’était de l’enthousiasme. Topaze lui sourit, fouillant dans sa mémoire pour retrouver le nom de ce garçon. Elle n’eut malheureusement pas le temps d’extraire l’info des méandres de sa mémoire pleine à craquer. Un bruit sourd la fit revenir à l’instant présent. Il venait de se manger le sol. Topaze n’osa pas interrompre sa course, mais se tourna, continuant à trottiner à reculons. Le garçon souriait, il y avait apparemment eu plus de peur que de mal… Elle s’assura tout de même qu’il parvenait à se relever, lui sourit gentiment et se replaça dans le sens de la marche.

Leur petite course dura ainsi plusieurs minutes, puis ils parvinrent au gymnase indiqué et aux vestiaires. La jeune fille y passa en coups de vent, plaça son sac de cours à l’endroit prévu à cet effet, c’est-à-dire sur un crochet sur le mur, fourra 2-3 bonbons dans une de ses poches pour remédier à une possible hypoglycémie et ressortit sans tarder, rejoignant quelques-uns de ses camarades dans la pièce principale.

Après quelques foulées, ils se mettent à papoter tranquillement en attendant de commencer les choses sérieuses. Malgré elle, Topaze intercepte une conversation à proximité et, poussée par la curiosité, tend l’oreille.
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Avatar14
« Dites... vous savez ce qu'on va faire ? Je n'ai amené aucune arme... Il vaudrait mieux que ce soit des arts martiaux ou des petits combats... »
« Bah au dernier cours que j'ai eu consistait à utiliser des objets de tous les jours pour en faire des armes afin de se défendre. Là ça m'étonnerai que ça soit la même chose, mais bon. »
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Avatar15
Topaze retint un rire tandis que la vision d’une Mademoiselle Sinclaire armée d’un fenouil germait dans son esprit. Elle s’abstint de dire mots. Elle était douce, elle était gentille, elle était docile, mais elle était trop timide pour parler à des « inconnus » sans y avoir été personnellement invitée.


Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames 801979DeusAcademiaTopazeDouble
Ma Fiche - Ma Présentation - Mon Journal
♥️ Présidente du Maid Café Club ♥️

Spoiler:
 
♦ Rose ou chou ? : Ma foi... Rose je pense bien.
♦ Combien de rides ? : 25
♠ Petits messages : 6659

Feuille de personnage
Niveau:
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue22/30Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Left_bar_bleue7030/6000Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty_bar_bleue  (7030/6000)
Votre domaine: Le Sacrifice
Rain

Spectre omniprésent
Spectre omniprésent
Voir le profil de l'utilisateur
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Mar 27 Aoû 2013 - 15:44

Bien sûr, il avait fallu qu'encore une fois, mademoiselle Moreau/Hawkins se fasse remarquer. D'un geste de la main, Rain indiqua tout simplement un nouveau meneur de groupe afin qu'ils empruntent le chemin nécessaire pour un bon échauffement. Il était hors de question que le groupe arrête sa course pour un énergumène aussi inintéressant. Une fois seules dans la salle, Leiko ne manqua pas d'interroger ses collègues, leur demandant si elles avaient prévu quelque chose de spécial pour le cours. Bien sûr, elles n'avaient plus intérêt à rester dans un local vide, alors les trois drôles de dames empruntèrent le couloir tandis que Saya répondait à la question de leur collègue aux cheveux blancs.

▬ Le programme d'aujourd'hui est spécial en effet. Nous voulions le tester avec ce groupe avant de l'appliquer avec celui de demain, que nous étions censés avoir en charge avec vous, mais puisque vous êtes là, autant débuter directement.

Au fond, son plantage n'était pas une mauvaise chose. Au niveau du programme, il allait y avoir une petite modification, c'est vrai, mais rien de bien grave. Rain ne connaissait pas sa nouvelle collègue, ni son potentiel, ni son histoire, rien de plus que son nom, alors cela allait être une occasion d'en apprendre plus. Quoiqu'il en fallait beaucoup pour attirer son intérêt alors disons simplement qu'elle n'était pas totalement désintéressée de cette personne. Saya de son côté, comme Rain la connaissait, devait être en train de bouillir à l'idée de pouvoir fréquenter une autre potentielle fana d'arts martiaux. Peut-être même qu'elle verrait en Leiko une alliée qui pourrait appuyer ses arguments lors de ses éternels débats avec Rain concernant les points de vue sur l'art du combat… M'enfin, tout ce que celle-ci voyait, c'était une énième collègue plus âgée qu'elle. A ce rythme, elle allait vraiment finir complexée.

Les élèves se tenaient en rang devant elles, dans cette vaste pièce aux murs hauts d'un blanc immaculé. Les trois enseignantes leur faisaient face, côte à côte elles aussi. Saya avait dans ses mains les listes des groupes, qu'elle parcourut brièvement afin de s'assurer que tout était bon, avant de prendre la parole et d'ainsi faire taire automatiquement les bavards dans la pièce.

▬ Cette salle est aussi spéciale que toutes les autres présentes dans ce bâtiment. Ici, tout est fictif. Rien de ce que vous subirez ne sera réel. Dans quelques instants, vous vous retrouverez isolés par binômes, exceptés deux d'entre vous, qui se retrouveront seuls. Bien sûr, il n'y a toujours que deux camps : les deux groupes que nous avons créés au début de ce cours. Retenez donc bien les bouilles de vos alliés et de vos opposants. Vous serez dispersés en binômes ou en solo pour pouvoir agir plus facilement. Le principe est simple et bien connu, chaque équipe possèdera une pierre que l'on vous attribuera. Il y aura donc six pierres, trois dans chaque camp. Le but est de vous procurer de celles de l'autre camp et pour cela, tous les moyens sont bons. Néanmoins, j'espère que toutes ces heures passées à vous apprendre à maîtriser un adversaire sans le tuer ne soient pas du gaspillage de temps.

Son regard signifiait bien que le genre de comportement meurtrier était à éviter. Dans sa tête, elle se disait que Rain ne devait certainement pas être contre, vu sa manière de voir les arts martiaux. Pour elle, un corps n'était qu'une arme, à en croire ses paroles. Mais elle, Saya Park, ne laisserait pas faire ce genre de chose. Elle espérait grandement que ses élèves aient compris que les arts martiaux étaient avant tout une philosophie qu'il fallait comprendre. Un regard en biais vers sa collègue aux cheveux ébènes pour comprendre qu'elle n'écoutait les instructions que d'une oreille, trop occupée à jouer avec une clé. Cette vision lui servit de mémo et elle reprit alors :

▬ Oh, et j'allais oublier, en plus des six pierres à obtenir, il y aura deux clés, chacune gardée par Rain et moi-même. Si aucune équipe ne parvient, à la fin de cet exercice, à se procurer de ces clés, tout le monde sera en échec. Par contre, si vous parvenez à en obtenir ne serait-ce qu'une seule d'entre elles, vous aurez la note maximale. Cela ne vaut que pour l'équipe et non pour le camp, mais celui des gagnants aura toujours plus de points que celui des perdants, logique. Des questions ?

Bon, elle devait avoir fait le tour alors sans doute que les questions ne pleuvraient pas. Dans tous les cas, une fois certaine que tout le monde ait bien compris le principe de l'exercice, l'enseignante lut les dispositions des groupes à haute voix. C'était justement ce niveau qu'elles avaient dû revoir avec l'arrivée improvisée de leur nouvelle collègue. Celle-ci ferait donc équipe avec Kate A. Hawkins et rejoignait donc par conséquent le camp A. D'une part, cela leur permettrait de mieux connaître la jeune femme et de l'autre, celle-ci ferait plus ample connaissance avec l'élève.

Voici donc comment furent disposées les équipes :


    Equipe A-1 : Leiko Murakami & Kate A. Hawkins - Emeraude
    Equipe A-2 : Abygaïl Lullaby & Hank J. Wibelton - Saphir
    Solo A-3 : Yan Lando - Aigue Marine
    Equipe B-1 : Ritsu Kay & Topaze Aryia - Améthyste
    Equipe B-2 : Maya Tensho & Arsen Icum - Diamant
    Solo B-3 : Lev Wezka - Rubis


Une fois le tout annoncé, ce fut au tour de Rain de prendre la parole.

▬ Dix heures de théorie ne valent pas une heure d'expériences sur le terrain. Dans quelques instants, vous serez transportés dans un lieu inconnu, autant vous y préparer, les élèves du camp adverse ne seront pas vos seuls ennemis. Il vous faudra choisir entre le travail d'équipe et le travail en solitaire pour avancer et parvenir à vos objectifs. Les personnes isolées peuvent se joindre à une équipe de leur camp et une équipe peut tout aussi bien se dissoudre. Durant cet exercice, il n'y aura qu'une seule interdiction : l'abandon.

Ces mots prononcés, une lumière aveuglante envahit la salle, faisant disparaître celle-ci et la remplaçant par un décor bien plus sombre : un labyrinthe aux murs d'acier, si hauts qu'ils étaient probablement liés au plafond. Chaque équipe avait été téléportée dans un endroit complètement aléatoire. Ils se trouvaient à présent pour certains livrés à eux-mêmes et pour d'autres en compagnie d'un partenaire. Dans ce labyrinthe, des monstres rôdaient, appartenant respectivement aux classements I et II. De longs couloirs se dressaient à présent devant eux, sombres. Les échos de leurs pas semblaient se multiplier à l'infini, leur donnant l'impression d'être suivis... voire poursuivis. De quoi largement amuser les plus téméraires et effrayer les autres...

Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Carte-10
Légendes :
Groupe A
Groupe B
Rencontre surprise (monstres au choix si vous avez de la chance ou une des deux professeurs détenant la clé, à voir HRP :p)

[HRP : Précisez à la fin de votre post vos données pour fournir votre emplacement, c'est important]





Cadeau d'anniversaire de Yanichou:
 

Invité
Anonymous
Invité
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames - Mer 28 Aoû 2013 - 23:56



Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames
Leiko feat. Rain & les élèves




Pour continuer dans sa lancée d'insolence, Kate fit original pour obéir à l'ordre de sa professeur. Elle se leva, ouvrit la fenêtre et sauta. Et le pire ? Quelques élèves suivirent. Leiko eut une diable envie de se frapper la tête en soupirant, mais à quoi bon ... Elle ne savait pas si c'était de l'insolence, de l'indiscipline ou de la bêtise, mais une chose était sûre, il allait être dur de leur inculquer quelques bases de discipline. Finalement Rain indiqua une nouvelle personne à suivre, qui cette fois-ci passa par la porte. Après tout les élèves partit au trot, les trois professeurs suivirent tandis que Saya expliquait à la nouvelle venue ce qui était prévu. Enfin expliquait ... Elle parla vaguement d'un programme spécial, d'une sorte de test qu'elles auraient appliqué le lendemain, mais Leiko eut surtout l'impression de déranger. Allez savoir pourquoi. Mais peut-être était-ce une impression que les relents d'alcool dans son sang lui donnait. Leiko ne tenta pas d'en savoir plus et se contenta de poursuivre le chemin jusqu'au centre d'entrainement en silence. Le travail d'équipe était habituellement son fort, c'était un concept avec lequel elle était très à l'aise et qu'elle défendait bec et ongle s'il le fallait. Bien sûr, pour que ce genre de groupe fonctionne correctement, il fallait un leader et des subordonnés. La japonaise avait pour habitude d'occuper le poste de chef et de travailler uniquement avec des hommes. Plus obéissants, plus disciplinés, moins hésitants qu'une femme -nous parlons là d'une femme normalement constituée selon Leiko, qui n'aurait pas la volonté d'écraser une mouche et qui hurlerait devant une araignée- loyaux, et fiers, bref, le compagnon de bataille presque idéal. Sauf que voilà le hic : elle se retrouvait avec deux collègues, obligée de donner un cours dont elle ne sait absolument rien sur le déroulement. Les enseignantes semblaient toutes trois avoir un fort caractère, cela promettait de belles disputes à venir. Leiko n'espérait qu'une chose, c'était de réussir à s'entendre correctement avec Saya et Rain.

Les élèves étaient en rangs ordonnées, devant leurs professeurs, attendant la suite du cours avec plus ou moins d'impatience. Leiko elle n'attendait qu'une chose, savoir à quelle sauce elle allait être mangée. Car elle avait la sensation que ça allait être comme un test pour elle, pour que les deux professeurs puissent juger ce qu'elle valait. Saya commença donc à expliquer le but, simple, de l'excercice. Deux camps, des pierres. Chaque camp aura ses  membres dispachés dans le labyrinthe en binôme avec une pierre et il fallait simplement récupérer celles des adversaires. Deux clés, deux profs. Eh mais attendez ! Et elle ? Elle se contentait de faire l'arbitre ou mieux encore, de faire la pompom girl et d'encourager les élèves ou quoi ? Elle coula un regard vers ses collègues pour leur signifier son désaccord, mais Saya et Rain ne la regardaient pas et elle n'allait pas commencé à s'énerver ici. Elle pouvait patienter cinq minutes et gérer ça en adulte pour une fois. Malheureusement, elle n'en eut pas le temps. Saya appela des noms et attribua des pierres. A sa plus grande surprise son nom fut appelé et elle ne pu retenir un hoquet de stupeur.

« Quoi ?! »

Pas le temps de protester que Rain enchaînait sur les choix à faire, et les surprises possibles auxquelles s'attendre. Leiko fit face à la jeune femme aux cheveux noirs à la fin de son petit speech et préparait à s'effaroucher lorsqu'une lumière aveuglante envahit soudainement la pièce... qui fut remplacée par des murs sombres, à l'aspect glauque. La jeune femme avança, recula, tourna sur elle même et lâcha un juron.

« Bordel ! Mais pourquoi je suis venue ce matin moi ?! Et c'est quoi cette blague de mauvais goût ?! »

Et puis elle vit Kate à côté d'elle et ferma la bouche. Les parois semblaient répercuter les paroles et les pas très loin... pas le top de la discrétion. Elle réfléchit cinq minutes à la situation. De toute façon, elle n'avait pas le choix, elle était obligée d'y participer. Mais si elle tombait sur Rain ou Saya, ses "collègues" allaient passer un sale quart d'heure ! Elle soupira et jeta un coup d'oeil à Kate.

« Ecoute, je te propose de pas bouger comme ça les autres vont se battre, ça nous fera moins de travail après. Et puis en attendant, tu pourrais me parler de tes capacités et, si tu les connait, de celles de tes camarades. Oh et puis celles de mes charmantes collègues qui viennent de me faire retourner à l'école tant qu'on y est ! »

Vu la franchise dont l'élève avait fait preuve plus tôt dans la salle de classe, il y avait fort à parier qu'elle ferait de même ici. Leiko sentait qu'elle pouvait lui accorder sa confiance. Elle écouta donc d'une oreille attentive la réponse de Kate et de l'autre les éventuels bruits de pas dans le couloir.



[H6 toujours]



Contenu sponsorisé
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames Empty
Re: Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames -
Cours de combat avec les Trois Drôles de Dames
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Centre de sport et d'examens :: Salles d'Examens-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page