Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 Alcool, Abus .... Surprise !

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Alcool, Abus .... Surprise ! - Jeu 4 Juil 2013 - 23:12


Les défis ça ne se refuse jamais, un chevalier les relève tous et en sort vainqueur. Oui, fierté mal placé des chevaliers …
Nous voila un après midi, dans la salle des professeur, un collègue lui propose un défi qui se passe dans un bar des humains le bar « A pu soif », mais surtout le fait que le collègue lui affirme qu’il ne pourrait pas en ressortir vainqueur. Il n’en fallut pas plus pour que le professeur lui arrache le morceau de papier de participation et parte directement relevé le défi.


- Je vais te prouver le contraire !

Et le voila dans le monde des humains, dans le bar où il donne son invitation au défi pour gagner et prouver le contraire. L’adversaire arrive en face, il boit, il boit, il boit, il boit et le terrasse, et de un encore … trois ? Et oui, ce concours qu’il avait accepté était celui du plus gros buveur, et il n’en n’était pas vraiment un. Du coup le deuxième combat signa sa perte, et la signa peut être trop, il ne se rappelait plus de la suite.

-------------------------------------

Le réveil, la bouche pâteuse, le mal de crâne, Alexander écarte la couverture et reste assis un instant sur le bord du matelas. Bon il ne se souvient plus de rien, mais si il est dans son lit il n’a dut rien y avoir de si horrible. Il se gratte rapidement les épaules puis le menton, comme d’habitude il est torse nu, par contre les vêtements jeté au sol ne lui plait pas vraiment, mais il met cela sur le compte de l’ivresse.
Allez le chevalier n’a même pas le courage de se lever ce matin, les élèves n’auront pas cours, tant pis. Oh, le blond décide de se rallonger, et en posant ses mains derrière sa tête son coude touche quelque chose qui l’interpelle, des cheveux ? Il se tourne et les saisit, ils sont trop long pour être siens, cela laissait apparaître des idées dans la tête en décuvage du chevalier.

Et le choque arriva lorsque ses yeux finirent de s’habituer à la pénombre ambiante, le corps d’une femme, sa silhouette, juste à coté de lui ! Dans le même lit ! Il était complètement immobile la bouche légèrement ouverte par le choc. Et la fixait, soudainement il se questionnait vraiment, déjà du lieu ou il se trouvait, mais aussi sur ce qu’il s’est passé réellement pendant son trou noir dans sa mémoire. Devait-il la réveiller pour savoir ? Stupide fierté, un jour il allait devoir s’en débarrasser !




Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Invité
Anonymous
Invité
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Ven 5 Juil 2013 - 23:15
Alcool, Abus, Surprise!
Alcool, Abus .... Surprise ! 231450sibsign
« J'crois que c'est pas chez moi »

Allez, on va s'en j'ter un!

Si tu veux... Sören avait envie de sortir, et Sibylle s'était laissée tenter. Ca faisait du bien de sortir de temps en temps alors pour une fois, direction le centre ville faire la tournée des bars. C'est à partir du troisième bar qu'elle rencontra un mec sympa. Enfin...sympa dans le sens guilleret après la... bière n° j'ai-fini-de-compter-y-en-a-trop. Un cocktail, deux, trois, ... A force de boire à longueur de journée, et peut-être avec son statut d'apprentie déesse, elle tenait très bien l'alcool. Toutefois, il y eut tout de même un moment où ce fut le trou noir total. Au moins elle s'était bien amusée, ça changeait de ses soirées toute seule à la villa à écouter Sören constamment. Ce soir il l'avait même encouragée! "Bois, bois, bois, bois!" Enfin vous voyez le genre... Mais hey ça avait marché! Comme quoi ils faisaient une bonne équipe mine de rien. Bon, c'était pas pour la chose la plus utile qui soit maiiis ça avait du bon quand même.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Aaaah quel lit... une bonne nuit de sommeil faisait du bien de temps à autre. Elle bougea un peu pour remettre les draps jusque son épaule et recommenca à somnoler. Qu'importe l'heure qu'il était, c'était encore trop tôt. Puis bon, elle était chez elle après tout, elle avait bien le droit de se lever / manger / coucher / boire quand ça lui chantait.
Restant sur le côté, le sommeil la gagna peu à peu. Pas de là à être totalement endormie, mais assez pour avoir la flemme de se retourner. Le lit qui bougeait par contre ne lui échappa pas. Seulement, elle mit cela sur le compte des chiens qui venaient parfois s'allonger avec elle sur le lit. Et un dogue allemand de 70 kg, ça prend de la place je vous l'assure... Bref, ce détail ne la fit pas réagir outre mesure.

Le temps s'écoula à nouveau, lui apportant un début de migraine. Soupirant, elle se terra de nouveau sous ses couvertures, commencant à avoir froid. Et pour cause, elle était nue... Un oeil s'ouvrit, puis l'autre pour tomber sur une table de chevet. La flemme la reprit finalement quasi aussitôt et elle les referma aussitôt pour changer de côté et se tourner vers la fenêtre.
Son bras toucha quelque chose et le lit n'était pas comme d'habitude. Arf, sous l'alcool elle avait du se battre avec les coussins du lit et les mettre dans n'importe quel sens. Seul hic... le coussin était chaud... et il bougeait style respiration... il se levait, se rabaissait et... donnait des coups, un coeur? Sa main bougea pour tâter... et... si, elle connaissait même très bien ce toucher là.
Ses yeux s'ouvrirent soudainement et sa tête se releva pour pouvoir voir le haut du corps sur lequel elle était allongée. Elle le regarda... il la fixait. Son cerveau mit de très longues secondes avant de réagir. Oui, elle n'était pas chez elle, ce n'était pas son lit, cet homme était un parfait inconnu et elle était collée à lui après l'avoir confondu avec un oreiller et ce, totalement nue! C'était la première fois que l'alcool lui faisait un tour pareil. Et la réaction ne se fit pas attendre.

S'écartant brutalement de l'inconnu, elle lui donna sans aucun doute plusieurs coups de pied pour s'éloigner vite en s'agrippant aux draps pour cacher son corps dévêtu. Mais tellement vite qu'elle tomba du lit et se cogna la tête contre le mur.
S'agrippant toujours aux draps, elle fixait le blondinet qui devait être juste un peu plus âgé qu'elle. Paniquée, elle tendit un bras tremblant vers lui.


T..toi... T'es qui? Qu'est ce que tu fous là? S'est passé quoi?

C'était totalement dément cette situation. Mais le mieux restait à venir. C'était quoi cette bague au doigt? Bourrée ou non la veille, Sibylle était persuadée n'avoir jamais eu cette bague. Et pour cause! Elle ne les aimait pas, ça la dérangeait. Enfin, maintenant la question était: consenti ou pas? Si ce n'était pas le cas, ses "protections" contenaient une dizaine de balles chacune et elle n'hésiterait pas à trouer la peau de ce bellâtre s'il faisait le moindre geste brusque!
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Sam 6 Juil 2013 - 17:49


Voire la nuit ce n’est pas très simple, du coup les autres sens ont leur capacités qui se multiplient pour compenser le manque de visibilités. Alors il l’entendait très bien respirer, ou légèrement bouger.
Il sentit aussi très bien quand elle se retourna pour … utiliser son torse comme coussin, et le tâter allégrement. C’était gênant, il n’aimait pas cette sensation, sauf qu’il avait peur de la réveiller si il faisait quelque chose, il était littéralement coincé sur le lit maintenant, et regrettait aussi un peu d’y être revenu, mais il était persuadé d’être dans sa chambre à l’académie … Alors forcément il y était retourné à cause de son mal de crâne. Enfin bientôt toute la donne allait changer, il continuait de la fixer ne sachant quoi faire, mais il s’aperçut qu’elle venait d’ouvrir les yeux et qu’elle le fixait avec insistance. Et lui qui ne bougeait pas, incapable de savoir ce qu’il pouvait faire dans une pareille situation.

Les premières actions furent effectuées par la demoiselle de nombreuses secondes après leur partage d’un étonnement mutuel dans une posture gênante sur le lit. Elle se releva brutalement donnant des coups de pieds, de genoux, et poussa le professeur à la limite du matelas avant qu’elle ne chute de son coté en s’éloignant avec la couverture. Et le couperet tomba sur le chevalier lorsqu’en le pointant du doigt elle lui lança, d’une voix tremblante comme son bras, des paroles qu’il ne voulait pas entendre.


T..toi... T'es qui? Qu'est ce que tu fous là? S'est passé quoi?

Pourquoi ! Mais pourquoi ! Cette question impliquait la pire éventualité, aucun d’eux ne se rappelait donc de ce qu’il se passa hier soir et cette nuit ! Il allait faire quoi ? Et elle ? Qu’allait-elle faire ? Que s’était-il passé exactement ? Il ne manquait pas de questions, mais les réponses ne se bousculaient pas pour venir, il n’avait pas une seule réponse à lui apporter, sauf peut être son nom … Et encore, après il lui demanderait le sien … Alors sa réponse impliquerait directement une autre réponse. Belle journée en perspective … En plus si il était encore dans le monde des humains, et bien son cours était bon pour être raté …

- Et bien … mademoiselle … j’allais vous poser exactement les mêmes questions … Avec possiblement, où sommes nous ?

Bon il faisait trop sombre, ou était donc la lampe à huile ! Ah non … maintenant c’est des ampoules et un bouton pour la lumière …. Le blond se leva donc et tâtonnait un peu partout pour trouver l’interrupteur qui devrait leur donner une meilleure visibilité dans la pièce. Sauf qu’il ne le trouvait pas vraiment, les murs sont immenses quand il s’agit de trouver à l’aveugle un objet gros comme deux pouces cote à cote.

- Je puis déjà vous donner mon nom, Alexander Urmanis. Qu’elle est donc le votre ?

Et il s’arrêta d’un coup dans ses recherches, il y avait un anneau de plus aux doigts, sa chevalière familiale avait une compagne, un anneau tout simple qui entourait le doigt voisin, le majeur. Pourquoi il avait une bague supplémentaire ? La prochaine surprise allait être quoi ? Un enfant peut être ? Il continuait de longer le mur en tâtant, il trouverait bien un jour la lumière … En tout cette journée s’annonçait elle aussi plutôt … spécial …



Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Invité
Anonymous
Invité
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Mer 10 Juil 2013 - 19:47
Alcool, Abus, Surprise!
Alcool, Abus .... Surprise ! 231450sibsign
« C'est à moi qu'tu demandes ça? »


Toujours les draps contre elle pour cacher son corps, Sibylle ne revenait pas de la situation dans laquelle elle était. C'était tout simplement dément... Et l'homme en face qui ne semblait pas plus paniqué que cela... Est ce qu'il était responsable de cette situation? Devait-elle lui trouer le corps dés maintenant? Ca supprimerait le seul témoin au moins. Sauf que, vu l'état de sa mémoire, elle était incapable de dire si il était bel et bien le seul témoin.
Et le ponpon! Il ne savait rien non plus. Super... Qu'allaient-ils faire désormais? Se regarder dans le blanc des yeux jusqu'à ce que l'un d'eux se souvienne de quoique ce soit? Elle ne lui répondit pas, tout simplement car ce lieu lui était également totalement inconnu. Le suivant du regard, elle tentait de deviner ses intentions. Il avait quoi à tâtonner partout comme ça? Nom de D... La lumière! Oh que non! Hors de question qu'il la voit nue juste avec un drap sur elle.
Sa main se saisit du premier truc balançable et en l'occurrence, le tiroir de la table de chevet, oui...le tiroir. Elle ne l'envoya pas directement sur lui mais à côté pour qu'il arrête de bouger. Quelques feuilles s'envolèrent quand le tiroir heurta le mur, laissant une marque.


N'y pense même pas! Pas tant que je suis nue. Tourne toi que je puisse me rhabiller.

Son nom? Pourquoi le lui dirait-il? Ses mains tâtonnant autour d'elle, il fallait qu'elle retrouve ses vêtements qui... semblaient éparpillés à travers la pièce. Oh non... ils ne l'avaient pas fait quand même? Ah! Un sous vêtement là bas. Toujours cachée par le drap et guettant le dit Alexander des yeux pour vérifier qu'il ne la regardait pas en quoi, elle se saisit du vêtement et le remit. Ah! Son pantalon là bas... C'était bien beau, seulement le haut restait introuvable.
Ce fut un autre petit objet qu'elle trouva: une clé. Et cette clé, elle la reconnaissait entre mille: sa Vmax, sa moto. Et si elle était venue en moto, elle n'avait donc pas du aller bien loin de la villa. Et puis, la réponse lui apparut en tombant sur une porte entrouverte. Cette dernière donnait directement sur la salle de bain et tiens! Le reste de ses vêtements.
N'osant allumer la lumière de peur de s'éblouir et de voir sa tête de lendemain de cuite, la jeune femme se contenta de mettre son haut, se passer un coup d'eau sur le visage et revenir dans la chambre pour s'asseoir sur le lit. Il fallait quand même tirer cette histoire au clair.


Je m'appelle Théodora... Et... C'est une chambre d'hôtel mais je ne le connais pas.

Soudaine sympathie? Oh non, mais espérons quand même que leurs souvenirs reviennent vite. Et puis, il y avait cette bague qui était arrivée là comme par magie. Oh, faites qu'elle ait cambriolé une bijouterie et pas autre chose...  Car nul ne contradirait que c'était louche de se réveiller dans le même lit dans une chambre d'hôtel.

C'est quoi la dernière chose dont tu te souviens?

Il fallait bien commencer les recherches quelque part. Avec de la chance, ils se souviendraient d'une chose en commun ou d'un détail qui expliquerait la situation actuelle. Pour Sib, son dernier souvenir était d'être accoudée au bar, en train de boire son énième cocktail, ses affaires de moto à côté. Affaires qui avaient disparues d'ailleurs. A l'accueil peut-être? Ah tiens, ils sauraient sans doute quelque chose à leur sujet s'ils avaient pris une chambre la veille. Enfin... pour le moment, la jeune femme préférait tenter de tout expliquer là maintenant, entre eux.

♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Jeu 11 Juil 2013 - 0:40


Se repérer à l’aveugle ce n’est jamais facile, mais alors quand d’un coup un tiroir frappe le mur juste à coté de vous, la surprise est au rendez vous.
Plaqué contre le mur le chevalier se serait bien armé pour attaquer, mais dans le noir cela ne servait de toute façons à rien. Heureusement qu’elle avait eu la présence d’esprit de lui expliquer la raison de cet acte.


N'y pense même pas! Pas tant que je suis nue. Tourne toi que je puisse me rhabiller.

D’instinct il soupira, si il y avait bien une chose qu’il ne comprenait décidément pas, c’était cette gêne qu’avais les gens avec leurs corps, bon sang, ils sont tous pareil, et ça ne sert à rien d’en avoir honte ! Mais bon, si c’était le choix de la demoiselle, il allait donc les respecter. Mais cela ne l’empêchait pas de continuer à tâter avant de finalement heurter du bout des doigts ce qu’il cherchait, l’interrupteur ! Il ne le déclancha pas tout de suite, comme elle lui avait demandé, il allait donc attendre un peu.
Les bruits de pas raisonnait dans la pièce, laissant comprendre que les vêtements devaient se trouver un peu partout, et le bruit d’une porte, une autre pièce ? Le blond avait bien envie de se retourner là, mais il attendit son retour, et tandis qu’elle donnait son nom, sa voix avait changer, moins agacés, moins … Elle devait être couverte et elle lui donnait maintenant son nom, et tandis qu’elle lui posait une question, il se décida à allumer les lumières.


C'est quoi la dernière chose dont tu te souviens?

Il se retourna alors pour enfin mieux voire cette silhouette, ravissante jeune femme en soit. Mais la n’était pas le soucis, il n’était absolument pas dans l’académie ! Bon, il savait qui elle était, mais comme elle il n’en voyait pas plus, et son dernier souvenir, avant son réveil … Le quatrième défi de celui qui bois le plus !
Il voulut avancer mais heurta une feuille de papier qui avait du tomber au sol. Mais en la ramassant il vit de nouveau cette bague en trop et la retira pour mieux la regarder.


- Un verre d’alcool au bar, je ne me souviens plus du nom …

Il continuait à fixer la bague, pourquoi il en avait une de plus ? Cela n’avait vraiment aucun sens. Aucun, jusqu’à ce qu’il se décide à lire le morceau de papier, en échappant la bague au sol. Leur deux prénoms et contrat de mariage sur la même feuille, il venait donc de se marier pour la deuxième fois de sa vie ? Passant autre le fait que ce soit intolérable pour ses principes, il commença à rire jaune.

- Et bien …. Enchanté de te rencontrer …. Ma femme …

Il s’approchait d’elle, lui tendit le papier dans un geste un peu précipité, et s’assit sur le lit. Croisant les bras devant son torse, il soupira, pendant son ivresse il venait de se marier à une civil … Déjà comment un prêtre avait but accepter et tolérer de marier deux ivres ? L’église avait-elle perdu tout sens moral à cette époque ?

- Je me marie pour la deuxième fois de ma vie … sous l’alcool … C’est fini ma fierté je la met au placard …



Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Invité
Anonymous
Invité
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Sam 20 Juil 2013 - 20:26
[Si quelque chose te gène, dis le via skype, je changerais.]

Alcool, Abus, Surprise!
Alcool, Abus .... Surprise ! 231450sibsign
« Les blagues les plus courtes sont les meilleures »


La lumière une fois allumée lui agressa les yeux. Gueule de bois et lumière vive font rarement bon ménage... N'y avait-il rien à manger? Ca l'aiderait à aller mieux déjà. Bon, au moins la personne avec qui il semblait qu'elle avait passé la nuit était pas mal. En revanche, là où c'était perturbant, c'était sa ressemblance avec Noah... A moins que ça ne soit juste son cerveau encore embrouillé par l'alcool qui lui jouait des tours? Cela faisait combien de temps qu'ils ne s'étaient pas vu... Quoique le verbe "reconnaître" serait plus approprié. Elle l'avait bien vu à l'académie, mais voir son propre jumeau ne plus se souvenir d'elle avait été un choc. Bref, il avait réussi à la brouiller...

Il la ramena sur Terre quand il lui dit ses derniers souvenirs. Malheureusement, ça ne les avançait pas des masses. Oh son portable! Euuuh, oui, mais en fait ça ne serait sans doute pas d'une grande utilité. Qui appeler? Chez elle, à la villa? Qui répondrait à part ses chiens? Les fantômes de son père et ses associés peut-être... Décidément l'alcool lui faisait penser n'importe quoi. Et quand bien même quelqu'un répondrait, comment cette personne serait en mesure de lui dire où elle se trouve en cet instant?
Le sus nommé Alexander se remit à parler mais elle n'écouta que d'une oreille distraite. Enfin, seulement jusqu'au fatidique "ma femme". C'était une blague? Il valait mieux mais ça ne le ferait pas échapper au poing dans la figure qui l'attendait. "Ma femme", comme si elle appartiendrait jamais à quelqu'un... Non sans le fusiller du regard, elle se saisit de la feuille et la parcourut à son tour.


*Héhé bien joué, alors là chapeau... T'aurais pu me prévenir que tu te mariais, j't'aurais fait un cadeau.*

Rhaaa Sören si tu pouvais la boucler. Mais comment cela avait-il pu seulement arriver? Et puis les noms... les noms sur cette satanée feuille! "Alexander Urmanis et Théodora Lawrence". Comment, dans son ivresse, avait-elle pu avoir la présence d'esprit d'utiliser son faux nom mais ne pas l'avoir pour refuser de se marier? Comment avaient-ils pu se marier déjà en une soirée? Même bourrés on ne se mariait pas au bout d'une soirée... Mieux valait ne pas connaître les raisons en fait, ça serait certainement préférable pour leur santé mentale.

- Je me marie pour la deuxième fois de ma vie … sous l’alcool … C’est fini ma fierté je la met au placard …
-Merci pour la précision! Tu n'étais pas obligé de me faire partager tes erreurs.

Oui, elle le savait, elle n'était pas blanche comme neige non plus mais elle était avant tout furieuse. La jeune femme commença à faire les cent pas, délaissant la feuille sur le lit. Non, elle n'avait aucune valeur cette foutue feuille. Après tout, c'était sa fausse identité qui y était écrite et donc, n'existait pas. Ah! Encore mieux! Le contrat de mariage venait d'une église!

De toute manière ce contrat n'a aucune valeur. Il sort de l'Eglise, or je ne suis même pas baptisée... Je me demande d'ailleurs comment j'ai pu mettre un pied dans ce genre d'endroit...

Le souvenir du temple de Deus s'imposa à elle. Que des mauvais souvenirs en plus. Ah! Que la vision du dragon avait été salvatrice au final. Ou mieux: le portail s'ouvrant pour les ramener sur Terre. Loin de l'allégeance qu'ils devaient à ce dieu endormi de malheur... Trouvant un fringue par terre, elle en conclut qu'il appartenait à son "mari" et le lui envoya.

Je ne sais pas pour vous cher..."époux" mais je compte bien annuler ce mariage *et vous descendre par la suite pour effacer toutes traces de cette erreur* A la réception ils doivent savoir où est l'église qui a toléré cette chose.

Et puis... et puis l'erreur... L'erreur de se souvenir où elle avait rangé ses affaires de moto et pire: de les sortir. Car s'il aurait été compréhensible de la voir prendre son casque moto d'une armoire, la voir le sortir de sa poche -et plus précisément de son coffre dimensionnel- l'était beaucoup moins. Elle demeura immobile quelques instants, il l'avait vu ou pas? Peut-être que dans le doute elle devrait l'abattre, ce n'est pas ce qui la dérangerait en fait, au contraire.
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Dim 21 Juil 2013 - 22:08

-Merci pour la précision! Tu n'étais pas obligé de me faire partager tes erreurs.

Il semblait qu’il s’était mal exprimer … Son premier mariage était arrangé, pas sous ivresse, et elle semblait comprendre cela. Enfin ce n’était pas une chose des plus importante à notifier, alors il allait oublier cette incompréhension, de toute façons il se voyait mal expliquer que son dernier mariage datait d’il y a 850 années ... Il valait mieux éviter de faire des vagues après une telle bêtise … D’ailleurs les bêtises il les enchaînait … C’est dur de s’adapter !

De toute manière ce contrat n'a aucune valeur. Il sort de l'Eglise, or je ne suis même pas baptisée... Je me demande d'ailleurs comment j'ai pu mettre un pied dans ce genre d'endroit...

Ses vieux réflexe étaient toujours présent, il s’en rendait finalement compte. Oui, à ces mots il lui jeta soudainement un regard assez dédaigneux, dénigré l’église … Une chose qu’il avait dut défendre durant sa vie … Il ne pouvait pas l’accepter, même si au fond de lui il savait qu’elle ne représentait rien d’autre qu’une erreur humaine … Mais son conditionnement ne pouvait pas disparaître aussi vite qu’il ne el souhaitait au fond de lui.

- Ce contrat a bien plus de valeur à mes yeux … enfin … il aurait si … Mais l’eglise c’est trés important … c’est … voila …

Oui, voilà qui reflétait bien son état d’esprit actuel, tirailler entre ancienne et nouvelle croyance, il ne savait plus comment vraiment penser dans ce genre de situation. A son époque, bien qu’il n’y soit pas particulièrement attacher de lui même, une personne accusant de tel propos aurait finit sur un bûché et traiter d’hérétique … Mais voila dans cette situation, en fait, il en venait à se dire que cela ne possédait plus aucune raison d’être, ce qui en soit était le cas, mais qui pour un chevalier est une conclusion difficile à prendre en considération.

- Je ne sais pas pour vous cher..."époux" mais je compte bien annuler ce mariage. A la réception ils doivent savoir où est l'église qui a toléré cette chose.

Annuler un mariage ? C’était possible ? A on époque il fallait demander la grâce du pape pour pouvoir rendre caduque un pareil contrat. Ou alors il fallait la mort d’un des deux signataires, ce qui l’annulait d’office …
Intrigué il continua à la fixer, tandis qu’elle sortait un étrange casque de … sa poche ?! Oulaaa il ne devait pas encore être parfaitement frais et disponible … ses yeux lui jouaient un vilain tour. Il secoua rapidement le visage et commença à errer dans la chambre pour récupérer sa chemise, sa veste, sa cape, et ses bottes. Après avoir tout remit il se frotta rapidement le cou d’une main, cette époque ne lui réservait donc que des surprises, Autant se laisser guider, car seul, il n’allait rien pouvoir faire …


- Alors il est possible d’annuler un mariage ? Mais il ne va pas falloir requérir les bonnes grâces du pape pour cela ?

C’est vrai, c’était comme cela que le système fonctionnait à son époque, mais à en juger par la légèreté avec laquelle elle proposait cette solution, ce devait probablement être devenu plus simple. Vu qu’elle semblait bien mieux comprendre et pouvoir résoudre la situation que le chevalier déboussolé, il était largement préférable que ce soit cette dernière qui s’occupe de tout cela, premièrement pour ne pas faire de nouvelles bêtises, et deuxièmement pour se débarrasser de cette inquiétude dans les plus bref délais.

- Vous semblez bien plus apte que moi à résoudre notre difficultés, je vais donc sagement vous suivre en cas de besoin, et lorsque tout ceci sera passé, et bien je m’en irais et nous oublierons ce fâcheux incident …



Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Invité
Anonymous
Invité
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Sam 27 Juil 2013 - 14:53
Alcool, Abus, Surprise!
Alcool, Abus .... Surprise ! 231450sibsign
« On va s'amuser... »


Sibylle ne prêta pas trop attention aux réflexions de son "mari" au premier abord. L'Eglise importante? Si il veut... De toute manière, la loi interdit à une Eglise de reconnaître le mariage si celui-ci n'a pas été fait en mairie avant... Donc, l'église qui avait autorisé cette chose était aussi dans la m*rde. Pliant le contrat pour le ranger dans une de ses poches intérieures tout en enlevant la bague pour la mettre dans une poche. La demoiselle allait ensuite sortir quand une phrase l'interpella. C'était quoi cette blague?

Le pape? Mais tu viens de quelle époque? Si le pape devait autoriser chaque divorce dans le monde il n'aurait même plus le temps de dormir...

Il n'était pas à fond sur la religion à ce point là quand même? De toute manière, même si elle l'avait blessée, qu'importe. Après l'épisode de Deus et compagnie, tout ce qui rappelait qu'ils devaient se plier à un "dieu" lui était execrable. Dommage si elle paraissait cassante cela dit, il avait l'air sympathique au fond. Arf... il finirait comme tout les autres de toute manière une fois que les renégats se seraient organisés.
En tout cas, la proposition qu'il fit ensuite lui convenait bien mieux. Qu'il la laisse faire oui... Car s'ils devaient attendre une réponse du Vatican, ils auraient le temps de mourir de vieillesse! Mise à part qu'elle était déjà morte... Lui indiquant de la suivre avec un simple "Allez allons-y", Sib descendit à la réception après avoir vérifié ne rien avoir oublié.

La réceptionniste dit se souvenir les avoir vu la veille et qu'elle était contente qu'ils aient meilleure mine... Comme quoi ils devaient vraiment avoir été au bout du rouleau... La note ayant été réglée avant qu'ils prennent la chambre -chambre payée par Sib d'ailleurs... ça expliquait le manque flagrant de billets dans son porte monnaie-, elle leur indiqua juste comment se rendre à l'église en question. Heureusement ça n'était pas loin, 10-15min suivant la circulation en ville. Heureusement, grâce à la moto, se faufiler serait facile et ils gagneraient du temps. Elle précisa que l'engin de la demoiselle était dans leur parking.


J'espère que tu aimes la moto, par contre je n'ai qu'un seul casque.

Contente de constater que l'alcool avait assez diminué pour lui permettre de marcher droit, ils regagnèrent le parking souterrain où la bécane les attendait sagement. Toutefois, avant de monter dessus, inspection oblige pour voir si elle ne l'avait pas rayé par inadvertance. Heureusement, rien à signaler.

Je te rassure, je n'ai encore perdu personne derrière moi.

Bon, il fallait dire aussi qu'elle n'avait jamais pris personne derrière elle... Mais il pouvait s'estimer heureux, c'était la Vmax, autrement dit, le siège passager était bien plus confortable. Elle déplia les cale pieds et prit place sur le siège conducteur avant de faire tourner la clé, mettre le contact, et vérifier qu'ils avaient assez d'essence.

Allez courage, ça sera plus rapide comme ça, tiens toi bien à moi et ça ira.



[Un peu court °° Bon, Sib parle parle mais rien t'empêche de négocier si tu veux pas aller sur la moto hein x) Mais j'voulais faire peur à ton perso un peu =3]
♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Sam 27 Juil 2013 - 23:25


Oui, cette époque était vraiment totalement, complètement et entièrement différente de celle qu’il connaissait de son vivant. Tout semblait tellement difficile pour lui, oui le mieux était sans aucun doute de se laisser guider. Il ne voyait absolument pas d’autres solutions dans l’immédiat, et comme la réflexion n’était pas spécialement sont point, ajoutant à cela qu’il ne connaissait absolument pas les différentes institution de cette époque de fou, il ne faisait aucun doute qu’il se devait d’avoir une personne pour le guider ici.

Le pape? Mais tu viens de quelle époque? Si le pape devait autoriser chaque divorce dans le monde il n'aurait même plus le temps de dormir...

Il aurait put répondre, mais quel humains croirait qu’il était un chevalier ressusciter après une mort déshonorante dans une académie pour dieu et qu’il était descendu pour un histoire de défi ?
Non, c’est bon, sa situation était déjà assez problématique comme cela … inutile de rajouter de l’huile sur le feu. Il avait beau ne pas être un exemple de ruse, il n’en demeurait pourtant pas assez bête pour dire ceci. Enfin de toute façons cette réponse ne faisait que de confirmer ses soupçons de changement, le pape avait perdu de son autorité … Enfin ce n’est pas comme ci sont ordre l’avait suivit aussi aveuglément que certains autres … Un homme reste un homme.
Suivant la blonde sans parler il écouta attentivement la conversation, mais surtout le fait qu’il semblait prêt à tomber hier soir en arrivant lui fit mal dans sa fierté … Se montrer dans une telle situation devant des dames … Quel piètre chevalier moderne il pouvait faire …
Et malgré que quelques termes comme engin, parking, ou ce qui semblait être des noms de rues, lui semblent incompréhensible, il continua à la suivre sans parler, il ne comprenait pas tout, alors pour sa fierté, il se protégeait dans le silence. Leur périple les conduisit dans un souterrain, parfaitement carré, sans vraiment autant de support qu’il ne pensait en voire, qu’elle genre de construction était-ce ?


Je te rassure, je n'ai encore perdu personne derrière moi.

Perdre quelqu’un ? Sur ce … drôle d’instrument ? Mais c’était quoi exactement ? Intrigué il s’approcha doucement de la moto et la fixa intrigué, curieux, mais pourtant un peu hésitant.
Et soudain ce fut ce qu’il ne fallait pas, après avoir simplement tourner le poignet Elle fit rugir la créature de fer qu’elle chevauchait. Faisant bondir en arrière le chevalier qui par peur se réfugia derrière un poteau à proximité.


Allez courage, ça sera plus rapide comme ça, tiens toi bien à moi et ça ira.

Son regard se fit plus agressif, pas envers la dame, mais plutôt envers cette machinerie diabolique, tout ces instruments modernes lui sortaient par les yeux. Et ce … véhicule … venait de rugir comme un lion à ses yeux, il s’approcha doucement d’un pas hésitant avant de reporté son regard sur la jeune femme.

- Tu me demandes de monter derrière toi, sur cette machinerie démoniaque ? Quand bien même, je …

Et puis mince, d’un seul coup il s’avança en enjamba le siége pour s’asseoir derrière la blond. Voila la première fois qu’il se retrouvait derrière quelqu’un dans une position laissant songer à une balade à cheval …
Inconsciemment il avait encore les jambes qui tremblait légèrement par la peur et ses mains s’accrochèrent à la chose lui semblant la plus sur dans sa situation, les hanches de al conductrice.


- Dépêchons, le casque je m’en moque, je souhaite descendre rapidement…



Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Invité
Anonymous
Invité
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Mar 30 Juil 2013 - 1:47
Alcool, Abus, Surprise!
Alcool, Abus .... Surprise ! 231450sibsign
« I'm on the highway to Hell »


Aaaah le contact du cuir sur soi... NON! Arrêtez vous tout de suite, il n'y a AUCUNE allusion! Juste que le cuir en cas de chute ça protège bien... Et là se retrouver assise sur son engin avant tant de puissance sous elle... ... Ouai bon, on va arrêter de parler bécane, ça prête trop à confusion.
Tout ça pour en venir au fait qu'une fois assurée que tout allait bien, son pouce appuya sur le lance circuit qui embrasa le moteur. Déjà d'ordinaire, les 1700 cm3 du moteur n'étaient pas discret, mais enfermé dans un parking vide c'était pire! Enfin, pour Sib qui adorait ça, ce n'était pas dérangeant, mais à la longue pour les autres ça pouvait l'être. Qu'importe, ils étaient que tout les deux.
Enfilant ses gants, la demoiselle ne répondit pas à "machinerie démoniaque"... Décidément, il avait de drôles d'expressions quand même mais il n'avait pas d'autre choix que de monter! Enfin si mais s'il refusait, elle lui roulait dessus et l'amenait de force... Et une bécane comme la sienne qui pesait 300kg, ça faisait mal!

Il finit toutefois par se décider et enjamber timidement l'engin. La jeune femme mit son casque, passa la première vitesse mais avant de partir, elle prit une des mains de son passager et la lui mit sur son ventre et non sur sa hanche. Le pauvre semblait tellement habitué aux motos qu'à la première accélération, s'il ne se tenait pas, il valserait en arrière et il faudrait aller le rechercher...


Reste collé à moi.

Impossible de savoir s'il avait entendu mais bref! Assez de temps perdu, embrayage relâché, accélérateur tourné, la moto fila aussitôt. Aaah, c'était comme le vélo, ça ne s'oubliait pas. Il fallait toutefois qu'elle prenne en compte avoir un poids à l'arrière, dans les virages ça ne réagirait pas pareil. Heureusement, sortie du parking, premier virage, il ne se redressa pas. Une moto tournant par rapport au poids du conducteur, si Sib se penchait à droite mais que Alex restait droit, la moto filerait tout droit purement et simplement.

Toutefois... la conductrice oublia vite la personne à l'arrière, question d'habitude. Un papy qui faisait du 30 au lieu de 50? Allez, première échappée, un coup de gaz et elle le doublait quitte à le frôler. Elle connaissait sa machine, ses capacités, il fallait juste saisir sa chance au bon moment. Il arrivait même que le pneu arrière dérape un peu dans un virage ou deux mais rien de dramatique, elle ne perdait jamais l'équilibre. Peut-être que son passager avait peur mais il voulait en finir vite alors il ferait avec.
Feu rouge. Remontant la file de voiture, elle s'arrêta à côté de la première conduite par jeunes. Aaaah ces jeunes pleins d'hormones, toujours prêts à faire la course. Et comme de fait, ils la provoquèrent, la cherchèrent pour qu'ils fassent la course au démarrage. Petits joueurs... Un coup d'accélérateur, deux, trois... le moteur chaud n'attendait que le départ. Un petit à-coup, un deuxième, Alex devait être secoué derrière mais tant pis, elle montrerait à ces jeunes que leur musique à fond ne faisait pas d'eux des fous du volants. VERT! Relâchant brutalement l'embrayage mais pas le frein, Sib laissa fumer un peu le pneu arrière avant de tout relâcher et filer comme une flèche, dépassant aisément la voiture des gamins, les enfumant en même temps avec une superbe odeur de caoutchouc cramé.
Le fin du calvaire pour son passager approchait enfin, l'église était en vue. Montant doucement sur le trottoir, la jeune femme coupa le moteur sur le parvis même de l'édifice. Une fois son compagnon descendu, elle coupa le moteur, déplia la béquille et descendit en enlevant son casque.


Alors, pas trop secoué? Tu vois, je t'ai pas perdu.

Comme dit, le trajet n'avait duré qu'une dizaine de minutes. Et les voilà finalement, bientôt leur calvaire serait terminé. Ouvrant doucement la porte, la renégate pénétra dans le "lieu sacré".

*Deus est ce qu'à partir de là tu nous entends? Vaut mieux pour toi, on va vite te sortir de ton sommeil, crois moi.*

Contrairement aux gens présents, Sib n'avait pas la tête à participer à la messe. La messe... il fallait qu'ils arrivent à ce moment là. Espérons que ça soit la fin. N'ayant aucun intérêt pour ces choses, elle préféra faire le tour, observer les icônes, les sculptures, tapisseries... et envoyer quelques sms aussi après s'être mise dans un coin à l'écart.
L'office se termina au bout de 10 minutes à peine, heureusement! Rejoignant le prêtre, elle lui demanda où se trouvait le Père **** qui avait conclu leur mariage. L'homme disparut en disant qu'il allait le chercher. Ils pouvaient voir le bout du tunnel, ce n'était pas trop tôt.

♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Mar 30 Juil 2013 - 21:56


Ce rugissement constant qu’émettait le monstre mécanique sur lequel il se trouvait glaçait le sang au chevalier, il avait l’impression de ce trouver sur un démon … à moins que ce ne soit un dragon, après elle crachait de la fumé !
Lorsqu’elle replaça sa main sur son ventre Alexander se mit à craindre que le voyage ne soit violent, et, par peur et par réflexe, il se colla littéralement à elle comme un sac à dos le ferait. Et il eut raison …

Le visage du chevalier blanchissait à chaque virage, il se collait tellement à elle qu’il suivait parfaitement les mouvements de la blonde, mais l’inclinaison le terrorisait à chaque fois qu’elle avait lieu. Bon sang ! Pourquoi les fidèles destriers n’étaient-ils plus utilisés ? Un beau cheval, ce n’était pourtant pas si affreux non ?
Un arrêt, le chevalier soupira, il avait du répit, deux secondes seulement … Aussitôt la moto hurla de nouveau crachant encore plus de fumé, tandis que le véhicule juste à coté hurlait lui aussi, Alexander était plus blanc qu’une culotte en lin !  Cette machine allait finir par réussir à le tuer avant d’arriver à l’église ! Il venait sûrement de monter sur une machine de torture, il n’y avait pas d’autre possibilités à ses yeux.

En dix minutes le pauvre chevalier avait subi toutes les étapes de la peur, de la terreur, allant jusqu’à l’effroi en frôlant d’autres véhicules encore plus imposant. Mais finalement l’église se trouvait juste à coté de lui, il n’eut pas besoin d’attendre de se faire prier … oh que non !
Instinctivement il sauta littéralement de la moto et fonça prendre de l’eau bénite dans l’église, ignorant complètement la messe. Revenant à coté de la blonde et ton son instrument de torture il projeta toute l’eau sur la moto, ne faisant pas attention à l’endroit ou sa femme de la journée s’y trouvait. Et tandis qu’il lançait l’eau il hurlait.


- VILE CREATURE DU MALIN ! SOIT PURIFIEE ! QUITTE DONC CE MONDE !

Les passants se mirent soudainement à changer de trottoir pour l’esquiver, comme si il venait d’un autre monde. Ils n’avaient jamais vu de prêtre tenter d’exorciser un démon ? Remarque … à cette époque cela devait avoir disparut au même titre que quasiment toutes ses traditions … Son regard se reporta rapidement vers la jeune femme, il s’aperçut qu’il avait malheureusement projeté un peu d’eau sur elle, et tandis qu’il s’apprêtait à aller s’excuser le pauvre homme bondit une nouvelle foi en arrière devant le spectacle que lui offrait cette machine.

- QUE LE CIEL S’ABATTE SUR MOI ! ELLE EST IMMUNISEE!

Que voulez vous qu’il dise d’autre en voyant l’eau s’évaporer à cause de la chaleur du moteur tandis que rien ne se passait ? Le chevalier ne pouvait pas rester ici et courut se réfugier dans l’église, estimant être à l’abri derrière la porte, il n’était pas souvent aussi apeuré que cela …
Et lorsqu’elle pénétra dans le bâtiment Alexander s’était un peu calmé, bien qu’il eut du mal au début. Ayant tout observé allégrement il remarquait que même la traditionnel messe avait changé … oui … il pouvait affirmer qu’il ne connaissait plus rien maintenant …
Alors silencieusement, comme si il effectuait une procession, il suivit sa femme, il n’était pas un homme soumis, juste un chevalier perdu dans le temps vous savez … C’était déjà assez difficile d’admettre qu’il devait se faire aider pour tout ici … Laissez le donc avoir de la fierté … Il ne savait même plus comment se comporter avec l’ecclésiaste devant lui maintenant … Il avait peur de se tromper, il n’était pas encore tout à fait remit du problème de la moto … Il ne parlait plus du tout … Pourtant il n’avait pas fait vœux de silence …

Enfin finalement le prêtre de cette église les reçus dans un petit bureau à l'écart, dans l'école la paroissien les avait conduit. Alexander jugea rapidement la salle, heureusement il existait encore des choses qui n'avaient pas trop changé ... Mais ce sourire gêné qu'il arborait motiva le chevalier à rompre son mutisme passager à cause du choc de la moto.


- J'ai crut comprendre que c'est vous qui nous avez marié ... Vous vous rendez compte de ce que vous avez fait ? Comment un homme de foi peut laisser deux personnes ivres se marier dans son église ? Pourquoi n'avez vous donc rien fait pour nous stopper dans notre folie ? Vous ...

Réalisant qu'il allait peut être trop loin le chevalier s'assit sans dire un mot de plus, il se sentait prêt à craquer ... Ce n'était pas dans ses habitudes, il ne devait pas ... Non, il avait fait le vœux de toujours ce contrôler ... Vœux certes vieux de plus de huit cent années, mais néanmoins pour lui cela paraissait à peine dix ans ...



Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Invité
Anonymous
Invité
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Ven 9 Aoû 2013 - 0:38
Alcool, Abus, Surprise!
Alcool, Abus .... Surprise ! 231450sibsign
« Y en a un qui va en prendre pour son grade »


C'était... improbable, inimaginable, inconcevable, surréaliste. Nan sérieusement vous avez déjà vu quelqu'un accuser une moto d'être possédée vous? Même les Amishs ne réagissaient pas comme ça en en voyant une. Il faisait bien sur lui pourtant... d'où pouvait-il sortir alors? Un asile était sensée être la réponse la plus logique mais il agirait bizarrement pour tout le reste alors. Et c'était un peu le cas. Contacter le pape pour un divorce... Elle ne s'en remettait toujours pas. Plutôt que se casser la tête à l'amener ici, peut-être aurait-elle du respecter le "jusqu'à ce que la mort vous sépare". Un peu sanglant comme fin mais elle aurait déjà pu rentrer chez elle.

"Immunisée", un peu plus et elle aurait ri. Qu'est ce qui pouvait bien passer par la tête pour ne pas comprendre que de l'eau sur quelque chose de bouillant donnait de la vapeur? Enfin, il fallait s'estimer heureux. Et s'il avait cru l'inverse? Il serait surement en train de frapper la machine "démoniaque". En fait, il était chanceux d'avoir fait le bon choix. Autrement, le bon Dieu qu'il semblait adorer ne l'aurait pas sauvé de la furie de sa "femme".
Tant d'agitation vis à vis de tout ça était quand même étrange. On n'était pas attachés aux anciens rituels à ce point. Qu'importe, il y avait plus important à faire.

Heureusement, son 'époux' sembla retrouver la parole et un semblant de logique quand le prêtre les fit enfin entrer dans son bureau. Au vu de la tête de l'ecclesiastique, il se souvenait d'eux la veille. Toutefois, elle doutait que la honte se lisant sur son visage soit dû au fait de les avoir uni. Lui aussi avait quelque chose à se reprocher de la veille?
C'est tout de même dépitée que Sibylle regarda le jeune homme s'asseoir en plein milieu de sa tirade. Mais bon sang non! T'étais bien parti bordel, continue! Elle n'en croyait pas ses yeux... Il ne pouvait pas baisser les bras aussi rapidement. Rhaaaa et dire que légalement elle était mariée à cet abruti. Enfin, "légalement" c'était relatif. Quoiqu'il en soit, elle continua la tirade pour lui alors que le prêtre tentait de bredouiller quelque chose.


Connaissez-vous la loi mon père? Elle dit qu'il vous est impossible d'unir deux personnes si elles ne l'ont pas déjà fait auprès d'une autorité civile, or ce n'est pas le cas pour nous. Vous avez donc tout intérêt à trouver une solution ou je vous fais virer de votre paroisse.

Le respect envers l'Eglise? Quand on avait juré de réduire l'humanité en cendres, on pouvait considérer que ça ne comptait pas n'est ce pas? Le père devenait tout rouge, embarrassé, il cherchait ses mots et parvint à trouver assez de courage pour formuler ses phrases.

Mais je n'ai rien à me reprocher! C'est vous! Vous êtes venus hier soir, ivres mais en maintenant dur comme fer que vous désiriez vous unir. En échange, si j'acceptais, vous feriez une donation à la paroisse qui en a tant besoin.

Alors là c'était la meilleure... Elle, faire un don à une église? Il y a trois ans encore, ça aurait pu tenir la route mais là... là c'était du délire pur.

Que vous l'ayez fait suivant un pari ou non ne me concerne en rien.

Ah, du nouveau. Un pari? Ils s'étaient mariés suite à un pari? Et bien, ça s'améliorait... Et elle qui ne voulait pas savoir comment ils avaient pu se retrouver dans une situation pareille. Il n'empêche que la loi était de leur côté et que s'il ne voulait pas avoir de problèmes, il devait accepter de les séparer et rompre ce contrat.

Je vous propose dans ce cas de vous laisser le don mais en échange vous devez rompre le contrat.
C'est hors de question! Vous vous êtes unis devant Dieu, rien ne pourra vous séparer si ce n'est la mort désormais.

Ouuuh les paroles à ne pas dire. La mort, la mort, les humains la croyaient si éloignée alors qu'en fait, elle se trouvait là, juste sous leurs yeux, sous la forme d'une blonde à lunettes. Pourtant, la demoiselle sut garder la tête froide. Et si elle laissait à son époux une dernière chance de prouver qu'il était un homme? Ses yeux dorés se posèrent sur lui.

Quelque chose à ajouter?

Il avait tout intérêt à le convaincre, autrement, elle ferait démonstration de ses capacités et ils auraient enfin une bonne raison de vouloir l'exorciser. Le lendemain aux informations on pourrait donc lire: "Une église incendiée, deux prêtres et un paroissien retrouvés morts dont deux tués par balle". Hors de question qu'elle s'embarrasse de détails comme un stupide contrat de mariage.

♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Dim 11 Aoû 2013 - 15:24


Le visage cache dans ses mains le chevaliers se contrôlait difficilement, bon sang, il n’en revenait toujours pas de cette époque, et pourtant il pouvait largement coté en semaine ou en mois le temps passé depuis sa réincarnation. Il avait réussit à ne pas devenir fou avec la nouvelle technologie car au fond de lui il savait qu’en neuf cent années elle aurait progressé, même si il l’imaginait un peu moins que ça cette évolution dans sa tête …
Enfin bon, sans bouger il écoutait la conversation entre sa femme et le prêtre, et bon … Il allait bien se rendre compte que certains points étaient bien différents de ce qu’il connaissait, même au sein de l’église …
La menace de viré le paroissien de son secteur, jamais il n’avait entendu une pareil chose, pas plus que d’union « civil » c’était quoi encore que cette invention de devoir faire deux mariages avec un nom différent ? Bon sang… Mais si ce devait être le pire qu’il devait entendre, son état aurait pu s’améliorer !


Mais je n'ai rien à me reprocher! C'est vous! Vous êtes venus hier soir, ivres mais en maintenant dur comme fer que vous désiriez vous unir. En échange, si j'acceptais, vous feriez une donation à la paroisse qui en a tant besoin.

Attendez ? Il avait bien entendu ? Ce prêtre … cet ignoble représentation de la foi actuelle … Il venait d’avouer probablement la pire des choses aux yeux du chevalier. Comment, oui comment, une personne sensé représenter la protection, la bonté, et être un guide vers le bon chemin pour le peuple venait d’admettre qu’il s’était laisser acheter ? Le chevalier crispa ses mains, et serra les dents, oh bon sang, à son époque ce être abject aurait été supprimé de l’église et décapité sur son propre bureau dans la minute qui suivait !
Et ce fut cette histoire de défi qui revenait, le chevalier bouillait littéralement, contre lui pour avoir céder à l’alcool et à l’abus, mais aussi contre se prêtre. Arrêtez de parler, si cette conversation se poursuit encore trop longtemps … Il allait finir par ne plus répondre de ses actes.


Je vous propose dans ce cas de vous laisser le don mais en échange vous devez rompre le contrat.
C'est hors de question! Vous vous êtes unis devant Dieu, rien ne pourra vous séparer si ce n'est la mort désormais.

Voila, deuxième tentative de corruption, et aussi un échec, ce prêtre avait la fierté terriblement mal placée. Pour se défendre il venait tout juste d’utiliser dieu à son avantage ? Quelque chose se rompit dans l’esprit du chevalier, probablement son self contrôle, savoir que tout ce que en quoi tu croyais venait d’être brisé par ce vieillard … Alors lorsqu’elle lui proposa d’ajouter quelque chose … Il retira ses mains et fixa d’un regard inquisiteur le prêtre, à ses yeux il n’existait plus dans son métier, il n’était qu’un imposteur, de la poudre aux yeux ne servant plus les bons desseins.
Ecartant d’un grand coup de pied l’immense bureau en bois massif du prêtre, il saisit ce dernier par le col et le plaqua extrêmement violemment contre le mur de pierre, faisant chuter au sol un tableau.


- Vous … vous déshonorez tout votre ordres, vous êtes la honte de votre profession. Je vous rappel que vous devez guider les gens vers le bonheur, et pas vous laisser acheter pour causer du malheurs ! A mon époque … de mon temps … un homme comme vous dans un établissement comme celui-ci était tuer sur son bureau, nous ne lui laissions pas le temps de répandre son mal aux autre paroisses !

Il serra encore plus sa poigne, plaquant toujours plus fort contre le mur cet homme, faillait-il qu’il le tue ? Non … il n’était pas encore comme cela, il n’y avait aucun ordre à exécuter, il était simplement sous le coup de ses émotions … Il ne fallait pas … Mais pourtant …

- Donnez moi une seule bonne raison de ne pas répandre vos entrailles dans ce lieux saint … ou plutôt … dans ce lieux que jadis je croyait saint et intouchable !

L’homme était visiblement terrorisé, ce profane semblait soudainement prendre en considération le chevalier. Ce dernier avait déjà eut du mal de ne pas cracher au visage de cette parodie de prêtre qu’il était un chevalier catholique du moyen âge, un homme qui connaissait visiblement mieux le sens de la croyance qu’un prêtre, et c’est peut être ce détail qui faisait que le chevalier devenait fou.

- Mais … je … qui êtes vous ? Vous levez la main sur un symbole de votre dieu !

- Mon dieu est mort il y a bien longtemps, et si tu poursuis ton parjure, je t’assure que tu sera occis toi aussi !

La menace eut finit par avoir l’effet escompté, mais aux yeux de blond, la suite n’avait aucune importance, dans son esprit qu’importe ce qu’il disait, le choix était simplement le tuer pour honorer la foi de ses ancêtre, ou bien l’épargner pour continuer de vivre en suivant les principes de son ordres de chevalier maintenant disparut.

- Je … Je vais … rompre le contrat … je vous en prie laissez moi …



Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Invité
Anonymous
Invité
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Mar 20 Aoû 2013 - 14:51
Alcool, Abus, Surprise!
Alcool, Abus .... Surprise ! 231450sibsign
« Aaah, il se réveille »


Ce prêtre était exaspérant, raison de plus pour ne pas s'attacher à tout ce qui est religieux, même si elle savait ce qui pouvait se passer dans l'après mort. Il ne pouvait pas leur refuser, point barre. Heureusement son 'tendre époux' trouva enfin la force de se lever et parler le prêtre. Et bien voilà, quand il voulait, il savait faire preuve d'autorité. Sib elle, avait pris appui sur le bureau en attendant que la tempête passe, bras croisés, tranquillement. Peut-être en effet aurait-elle du commencer par les menaces de mort, ça aurait été plus rapide. Ca lui ferait presque oublier le passage de la moto possédée...

Certaines réflexions étaient bizarres quand même "de son époque"... c'était de plus en plus louche. Ces expressions, le vocabulaire... C'était vraiment bizarre, il fallait qu'elle s'en méfie. Toutefois, au passage sur "votre dieu", Sibylle ne put réprimer un rire. Comme si elle attendait quelque chose des dieux, franchement. Ca serait drôle tiens s'il débarquait à l'académie au milieu des jeunes pédants qui ne savent rien avec un dieu endormi à honorer pendant que eux, renégats, s'occupaient de provoquer la panique chez les humains.

Mais enfin, ô miracle, l'homme d'église accepta de rompre le contrat. Il était temps! L'encens commençait à lui taper sur le système. Toujours appuyée sur le bureau, elle le regarda remplir les formalités pour prononcer le divorce, comme si le mariage était vraiment reconnu... Mais le temps passait trop lentement. Elle avisa dans un coin un petit buffet sur lequel il y avait des verres. Noooon, il n'aurait pas osé quand même, si? La jeune femme alla vers le dit meuble et l'ouvrit. Et bien si! Il y avait là quelques bouteilles d'alcool. Lui tiendrait-il rigueur si elle en prenait? Arf, il n'avait pas le choix. Elle prit la première bouteille devant elle, du vin, qui avait déjà été ouvert et s'en servit une coupe.


Je ne t'en propose pas?

Dit-elle tournée vers le blond... non, mieux ne valait pas lui redonner de l'alcool après les évènements de la veille. Quoique, ça lui mettrait peut-être les idées en place et peut-être qu'il supporterait mieux la moto. Seulement, dés que ça serait terminé, elle avait bien envie quand même de partir direct et rentrer à la villa. Le prêtre tenta de protester qu'on piquait dans sa réserve mais qu'importe, il aurait accéder à leur requête dés le départ, la renégate n'aurait même pas remarqué la présence de ce meuble. Prenant place sur un siège, elle sirota son vin jusqu'à ce que le prêtre finisse enfin sa paperasse.

Voilà... J'ai déclaré le mariage invalide pour cause de stérilité de l'épouse, c'est la seule raison qui m'est venue en tête, et comme ça on ne discutera pas le divorce.

Il leur tendit le contrat mais Sibylle restait interdite. Stérile... Elle stérile? Pas qu'elle voulait avoir d'enfants mais ça restait vexant quand même. Ca lui rappelait surtout LA question qu'ils ne voulaient pas se poser: Qu'avaient-ils fait le soir? Jusqu'où la consommation du mariage avait été? Brrr, non, mieux valait ne pas savoir.

Quel dommage, vu votre baiser hier soir, vous sembliez vraiment très proches et prèt à vous unir.

Bien sûr... allez y enfoncez les. Un frisson parcourut l'échine de la renégate, elle s'imaginait la scène. De suite, elle vida le reste de vin d'un trait. Non, non, non, il ne fallait pas se souvenir, même si elle se souvenait parfaitement s'être réveillée nue. Non, fallait pas y penser, du tout, plus jamais!
Laissant le verre vidé sur le bureau, elle se saisit du contrat de mariage enfin invalidé et le déchira en deux. Elle en tendit une moitié à Alex. Quant à l'autre, elle prit un briquet de sa poche, l'alluma et fit brûler le bout de papier. Ses yeux regardèrent disparaître les lettres, leurs noms et leurs signatures, adieu mariage ~


Et euh... pour... pour la donation?

Sibylle l'incendia du regard. Il ne pensait donc qu'à ça? Il lui suffirait d'une balle pour le faire taire mais, elle préféra tenter le latin enfin... ce qui lui en restait du lycée plutôt.

Quae sunt Caesaris, Caesari.

"Il faut rendre à César ce qui appartient à César", voyons si le prêtre lui comprenait. Et vu son teint qui avait blêmi, il avait compris. Il sortit le chèque et le tendit en tremblotant à la jeune femme. C'était bel et bien son écriture et ah ouai quand même... Décidément elle avait été d'humeur généreuse la veille. Ce morceau de papier subit néanmoins le même sort que son prédecesseur et fut consummé par les flammes.
En ayant vu plus qu'assez, la renégate sortit du bureau et se tourna vers Alex.


Je te ramène quelque part?

♦ Rose ou chou ? : choux
♦ Combien de rides ? : 26
♠ Petits messages : 1009

Feuille de personnage
Niveau:
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue22/30Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (22/30)
Expériences :
Alcool, Abus .... Surprise ! Left_bar_bleue7546/6000Alcool, Abus .... Surprise ! Empty_bar_bleue  (7546/6000)
Votre domaine: La dévotion
Alexander
Professeur de Sport
Professeur de Sport
Voir le profil de l'utilisateur
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! - Ven 23 Aoû 2013 - 0:21


La voila qui se servait du vin maintenant ! Il la regarda intrigué, elle osait de boire de nouveau de l’alcool si rapidement après leur … rencontre ? D’ailleurs comment on pouvait appeler ça ? Il n’avait jamais entendu parler de deus personnes se mariant ivre et dormant ensemble le soir même … Mince, pourquoi il avait pu accepter ça ?
Enfin finalement le pauvre s’exécuta enfin sous les yeux inquisiteurs du chevalier, fichu homme de foi déshonorant sa foi, il ne lui restait vraiment plus que ses principes teutonique à respecter maintenant.
Enfin qu’importe, il finit par saisir le morceau qu’elle lui tendit, utilisant la flamme de celui de la blonde pour embraser le sien et le jeter au sol sur la pierre, regardant la flamme gagner rapidement en intensité, puis se réduire de nouveau jusqu’à s’éteindre et laisser un peu de cendre au sol.
Voila qu’il parlait d’un baiser passionné … Il était vraiment ici pour les dégoûter … C’est pas possible ça, qu’elle prêtre inutile, idiot et … prétentieux!


*Je vais finir par le contraindre à faire voeux de silence et le rendre eunuque si il continue lui …*

Finalement il se décida à ignorer tous les autres événements se passant avec le prêtre, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait maintenant. Surtout depuis qu’il n’y avait plus aucun lien entre eux, des histoires, des histoires ne le concernant plus du tout, ça ne touchait pas à son époque, il s’en moquait. Il pouvait tout ignorer ce serait plus simple en fin de compte.
Oui, voila, il se dirigea vers l’entrée de l’église et s’assit sur une marche soupirant. Bien, alors maintenant … quoi faire, il était perdu dans cette ville immense, sans fin, sans aucun moyen de vraiment retrouver son chemin.
Les neurones du blond fumaient à chercher une solution efficace pour qu’il puisse rentrer jusqu’à l’académie, oui, maintenant tout ce u’il voulait c’était d’aller dormir, une nuit tranquille, seul, en paix ! Mais surtout sans aucun soucis, bon sang, il avait une soudaine envie de se défouler, de frapper dans un mannequins de … combattre ! Oui, un tour à l’arène s’imposait avant d’aller dormir, ce serait pour le mieux pour décompresser.
Finalement ce qui le tira hors de ses songes fut les paroles de dame théodora Smith, l’ancienne madame Urmanis !


Je te ramène quelque part?

Oui, à la Deus académie … Autant vous dire qu’elle ne pouvait pas vraiment l’aider … Enfin si, elle devait parfaitement savoir ou se trouvait le port des dimensions, mais aux yeux d’Alexander, elle n’était rien de plus qu’une femme avec qui il avait fait des erreurs après un excès d’alcool.
Bon, c’était par où déjà, il était ou exactement … Trop de question, il releva la tête, et son corps le suivit rapidement. Regardant du coin de l’œil la moto, ce terrible instrument démoniaque de torture.


- Encore avec cette chose n’est ce pas ? …

Idiot, forcément que c’était avec ça, il y avait rien d’autre sur lequel se déplacé dans le secteur ! Alors, trouvé un moyen de tomber sur le port des dimensions, il est sur le bord de la ville, pas dedans, donc … Mais la moto quoi ! C’était un sorte d’épreuve à ses yeux, il ne pouvait pas vraiment avoir le courage de remonter dessus, pas tout de suite, mais là il en avait besoin … Bon, au point ou sa journée en était, allez achevons nous … Pauvre chevalier …
Donc il se retourna vers elle, son expression neutre étant enfin revenue après son accès de rage, la fixant droit dans les yeux, il agrippa son courage avec autant d’énergie que son engouement à brandir son épée et lui répondit rapidement.


- Je crois que c’est vers le nord de la ville, sur la bordure … Mais je ne suis pas certains …



Alcool, Abus .... Surprise ! 2bhf
Alcool, Abus .... Surprise ! Journa11
Contenu sponsorisé
Alcool, Abus .... Surprise ! Empty
Re: Alcool, Abus .... Surprise ! -
Alcool, Abus .... Surprise !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: Le Monde des Humains :: Au cœur de la ville-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page