Chapitre en cours :
Entre Mortels et Immortels, la guerre est déclarée. Trois mois après la chute d'Isanagi et du Golem de Pierre, la tension ne fait qu'accroître. Encore une fois, l'ennemi saura surprendre. Encore une fois, les futures divinités devront se montrer à la hauteur, et les humains, plus unis que jamais.


École des dieux RPG


Forum RPG
 

 

 I can love and hate you [PV Nel]

 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
I can love and hate you [PV Nel] - Ven 28 Juin 2013 - 19:20

    Trish venait d'arriver à l'académie. Elle ne comprenait pas comment elle était tombée dans ce monde. Elle avait fermé les yeux, s'était coupée les veines dans les toilettes miteuses et non entretenus de sa cellule, puis pouf, elle ouvrit les yeux et la voilà dans un autre monde. De plus elle n'était ni élève ni professeur. Non non, madame avait eut la chance d'être devenue une repenti. Qu'est-ce que c'est ? C'est une personne qui doit travailler pour "expier" pour ses pêchés. Comme si c'était une esclave ! En plus de ça elle était devenue jardinière, elle qui n'a pas la main verte. Au lieu de faire pousser les fleurs Trish les tuait. Elle ne comprenait pas les motivations de la personne qui l'avait choisit. Une chose était sûre : Trish ne jardinerait pas. Ce n'était pas une esclave, personne ne pouvait la forcé à faire quoi que ce soit. En tout cas l'idée d'être jardinière la rendait de mauvais humeur. Mais quand elle se dit qu'elle était devenue une déesse, déesse maîtrisant le feu en plus ! Le feu, quel magnifique élément pour la brune qui avait toujours admirer les désastre que cet élément pouvait faire à lui tout seul. Et elle manipulait cet élément, quelle joie ! Au fond qu'elle soit vivante une seconde fois n'avait pas que des désavantages, du moins elle se consolait en se disant ça.

    C'est en pensait à tout cela que Trish observa les différents élèves et professeurs qui n'avaient pas cours. Trish n'aurait pas pu être professeur, trop chiant de surveiller des élèves pour rien. Eux pensaient leur apprendre des choses alors que les élèves ne retiennent même pas le début, une perte de temps. Être élève ? C'était trop ennuyant d'écouter un professeur parler dans le vide. Elle était repenti, mais elle avait un poste qu'elle ne désirait pas. Elle ne se voyait pas arroser les fleurs de cette académie tous les jours et ça pour des prunes. Elle marchait encore lorsque quelqu'un bouscula la fille. Elle l'observa de la tête aux pieds. Ca ressemblait au genre de voyou bien chiant.

    - Tu peux pas faire attention toi ?!
    - Ne me cherches pas pauv' con !

    Elle l'attrapa par le col et rapprocha son visage du sien. Inconsciemment elle brûla le col de l'élève en question qui commença à paniquer. Trish lâcha le garçon qui partit en courant, sans lui présenter d'excuses. La repenti insulta le garçon de tous les noms dans sa tête, il se prenait pour qui lui ? Elle soupira, c'était vraiment une journée de merde. Tous les regards étaient tournés vers elle, comme si elle était une bête de foire. Trish soupira et partit plus loin, elle ne supportait pas leurs regards interrogateurs et les trouvait lourd. C'était pensant cette atmosphère à l'école. C'est vrai qu'elle avait brûlé le col du garçon sauf qu'elle ne l'avait pas fait exprès et en plus il 'avait cherché et n'oserait pas recommencer.

    Trish aperçue une fontaine avec ... Un garçon dedans ? Elle s'approcha, étonnée. Normalement on ne dort pas dans une fontaine. En plus ça n'avait pas l'air de gêner le garçon qui avait l'air d'avoir un sommeil profond. Alors pour le réveiller, au lieu de lui demander gentiment, elle attrapa le garçon en question par les cheveux et mit celle-ci dans l'eau. Il avait intérêt à se réveiller s'il ne voulait pas finir avec de l'eau dans les poumons. Ça peut paraître cruel ou méchant, Trish voulait juste qu'il n'oublie pas à quel point cette journée était nulle.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Ven 28 Juin 2013 - 20:33
Bordel de mer- ... C'était quoi cette flotte qui venait perturber son sommeil, déjà ? ET- ...

Il s'était réveillé, soudainement, les yeux ouverts et aussitôt agressés par l'eau de la fontaine. Instantanément, un froid intense l'envahit, tandis que sa vision était troublée par les bulles qu'il créait. On était en train ... De le noyer ? Une main solide lui maintenait la tête sous l'eau. Comme à son habitude, il réagit extrêmement rapide. En se coulant de lui-même, il se soustrait à son agresseur, avant de bondir hors de l'eau avec une inversion de la gravité. D'un geste rapide, il s'accroche au sommet de la fontaine, en forme de grimoire, s'y stabilisant comme un animal, pieds et mains jointes au sommet, son regard bestial scrutant un instant les environs, à droite, puis à gauche, s'assurant qu'il n'y avait personne d'autre que celui qui avait tenté de s'en prendre à lui. Autour de Spectre gravitaient de petites gouttes d'eau, tandis qu'il se redressait légèrement, remarquant enfin celui qui l'avait dérangé. Ou celle, plutôt. Ses iris luisants se braquèrent sur la jeune femme. Il la dominait d'un mètre, de son perchoir. Il analysa la nouvelle venue, lentement, froidement, le visage inerte. Il dégoulinait littéralement, et était surtout trempé. Ses cheveux, plaqués sur son crâne, accentuaient l'aura animale créée par ses yeux. Zero, en travers de son dos, liée par des attaches invisibles, semblaient comme toujours tenter d'apercevoir quelque chose depuis son manche de cuir, par-dessus l'épaule de l'apprenti-dieu. Celui-ci termina de détailler la jeune fille, s'attardant une dizaine de secondes sur son regard azur, profond, et surtout océan de sentiments ... Plutôt violents et contrariés, actuellement. En silence, il bondit à terre, aux côtés de Trish, et lui, tournant le dos, il entreprit de s'éloigner. Il n'aimait pas la compagnie des gens. Il ne comprenait pas pourquoi ceux-ci tentaient d'établir un contact, quoi que maladroit, avec lui. N'était-il pas assez repoussant ? Il ressemblait à un épouvantail, et c'était d'autant plus affligeant dans son étrange ensemble sombre. Pas vraiment la grande classe. Levant la main gauche, Nelgaroth entreprit de s'assurer de l'état de son anneau. Il se retourna, remarquant les longs cheveux bruns de la jeune fille. Quel temps fou ça devait lui prendre, d'entretenir ça ... Bon, elle avait au moins une notion de style, à côté de ça. Comparé à lui, et à ces fringues étranges qu'on lui avait refourgué. En plus de ce foutu hachoir qu'il était obligé de se trimbaler. Il faudra qu'il passe au temple, à l'occasion, histoire d'en causer deux mots à ... C'était quoi, déjà ? Deiu ? Quel nom de merde. Faudra qu'il lui trouve un autre nom, à l'occasion. Parce que ... Duse ... Merde quoi. C'était vraiment naze. Pourquoi il s'était retrouvé dans la fontaine, au fait..?

Poursuivi par un surveillant, il avait tenté de semer celui-ci à travers les couloirs, comme l'aurait fait un enfant avec son instituteur. Manque de bol, c'est un vrai labyrinthe, cette académie. Tiré par l'oreille, il avait été ramené vers la salle où avait cours Ethan, un professeur de philosophie qui n'avait jamais vu Spectre. C'est alors que celui-ci a utilisé sa fameuse excuse de l'infirmerie. En effet, dans le règlement, il est stipulé que si un élève se sentait mal, il pouvait s'éclipser pour aller à l'infirmerie. Si c'était vrai, il est probable que Nelgaroth ai été malade ... Plus d'une centaine de fois depuis son arrivée. Il s'était bien entendu renseigné sur les possibles techniques pour sécher les cours, à son arrivée. Et puis, être enfermé dans une classe, avec des gens ... C'est trop. Trop de gens, et pas assez d'espace. Après avoir une énième fois dupé un surveillant, qui était forcé de respecter ce que Spectre lui servait, il était parti en direction ... Du bureau des directeurs. Mais il avait oublié pourquoi était-il nécessaire d'y aller. Alors, pour y réfléchir, il s'était assis sur le bord de la fontaine, afin d'y réfléchir. Malheureusement, son manque de sommeil l'avait finalement abattu, et il était tombé raide dans la fontaine, la tête hors de l'eau néanmoins. C'est vrai, il ne peut pas tenir debout avec moins de vingt heures de sommeil par jour, cet apprenti-dieu. Ce serait contre-nature.

Spectre fut tiré de ses pensées par une emprise brûlante, qui le força à se retourner.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Ven 28 Juin 2013 - 23:33

    Trish trouva ce garçon intéressant. Il ne se débattait pas, alors qu'il avait la tête sous l'eau. Brusquement il bondit hors de l'eau, les perles bleus luisants autour de lui. Il avait la gravité ou bien l'eau ? Difficile à dire. En tout cas Trish fixait l'homme percher au dessus de cette fontaine. Se prenait-il pour un animal ? En tout cas il avait le regard mauvais, tellement que Trish le regarda de travers. Puis sans un mot ou sans une réplique, il descendit enfin et lui tourna le dos. Cette réaction étonna la fille. C'était la première personne qui lui faisait ça, à savoir ne pas lui rendre la monnaie de sa pièce. Pourquoi réagir ainsi ? Monsieur est insociable ? Haha, quelle ironie, l'inverse de Trish ! Il ne lui adressa aucun regard, aucune parole. Elle se demandait comment il avait pu s'endormir dans une fontaine. En plus il était trempé, le pauvre. Il devait avoir froid maintenant. Avait-il subit une mauvaise farce de ses camarades pour tomber si bas ? Question question, arrête de me titiller la tête ! Il avait l'air de vouloir partir, sauf que pour une fois que Trish approchait quelqu'un, elle ne comptait pas le laisser partir ainsi. Surtout que c'était un homme intrigant par son caractère et son look. Un punk ? Un metalleu ? Après tout il était spécial en tout point alors autant ne pas le laisser filer.

    Quand Trish attrapa son poignée, il se retourna immédiatement, comme si quelque chose le brûlait. C'est vrai, c'était Trish. Elle n'essayait pas le brûler au contraire. Elle essayait de le réchauffer avec le peu de son pouvoir divin qu'elle savait encore utiliser. Elle ne se voyait pas le prendre dans ses bras, ça ne lui ressemblait pas du tout. Au fond même si c'était une journée de merde pour elle rien ne disait que ça devait être pareille pour tout le monde. Alors maladroitement elle essayait. Mais vu son comportement, elle avait peur qu'il la rejette et franchement ça ne l'étonnerait pas du tout. Après tout qui étaient-ils l'un pour l'autre ? Elle ne risquait pas de mal le prendre s'il agissait violemment, elle risquait juste de lui répondre méchamment pour le vexer et s'en aller finir sa journée de merde.

    - Monsieur n'a pas froid ?

    Question bête. Mais vu comment il agissait, que dire d'autre ? Après tout il avait l'air de s'en ficher royalement. C'est vrai, elle n'était personne pour lui. Juste une repenti. Une simple jardinière. Sauf qu'il ne lui avait rien fait de mal et elle avait plongé la tête du gamin dans l'eau de la fontaine. En même temps quelle idée de dormir dans une fontaine ! Trish réchauffa l'atmosphère autour d'elle de plusieurs degrés pour qu'il n'attrape pas froid. Elle se mettait à sa place et se disait qu'elle aurait aimé que l'on fasse cela pour elle alors pourquoi pas elle pour les autres ? Trish a beau avoir mauvais caractère, il n'est stipulé nul part qu'elle était égoïste. D'ailleurs elle faisait tout pour ne pas l'être. Pourquoi ? Parce qu'elle déteste ce type de personne. Un groupe d'élève passa, observant Trish avec l'élève, observant la fille tenir le poignée du garçon. Rhaa, encore épiés ! Elle soupira et lâcha le poignée de l'homme, mais laissa cette chaleur entre eux. La bande d'élève partit. Et voilà, les rumeurs pouvaient maintenant circuler. Quoi que la femme s'en fichait, au fond n'est-ce pas un passe-temps pour eux de rire en voyant deux personnes ? Toujours à comparer l'autre à soi, toujours se sentir supérieur et ça uniquement pour se rassurer. Minable. Elle avait mémoriser leurs têtes et comptait les rendre chauves si une seule rumeur voyait le jour.

    - Sinon moi c'est Trish.

    C'était plutôt simple comme présentation. Quoi ? Lui parler de ce qu'elle faisait dans cette académie de merde et comment elle était morte ? Puis quoi encore ! Non non, elle ne lui dirait tout cela uniquement si ça l'intéressait et franchement vu son attitude on avait plus l'impression qu'il avait l'envie de prendre ses jambes à son cou qu'autre chose.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Sam 29 Juin 2013 - 0:12
( https://www.youtube.com/watch?v=X3whsCVxgBI )
Frisson.
Elle avait posé ses grands yeux bleus sur lui, le clouant sur place.
Ses pulsions animales, prédatrices, furent tué sur-le-champ, brisées. Perdant de sa précision, son regard s'est perdu de droite à gauche, détaillant à nouveau, maladroitement cette fois, la jeune fille. Pourquoi réagissait-elle ainsi ? En temps normal, n'aurait-elle pas dû se contenter de froncer les sourcils, et de le regarder partir..?

" - Monsieur n'a pas froid ? "
La question fit sursauter Spectre. A trop réfléchir, on peut se perdre. Lentement, la température s'éleva, pour son plus grand bonheur. Les rayons du début d'après-midi étaient trop doux pour tenter de le sécher. Finalement, ses yeux se stabilisèrent sur le visage de la jeune fille. Il n'était que légèrement plus grand qu'elle, et, pendant un instant, confondit cette chaleur avec une étrange douceur. Elle avait l'air aussi tiraillée de question que lui, son regard bleu terni par ses pensées.
Elle n'était pas comme lui. Mais, au moins, elle semblait aussi perdue qu'elle, dans ce monde. Forcée de cohabiter avec d'immatures autres humains de toutes les époques. Tout comme lui. Les perles d'eau gravitaient toujours autour de lui, reflétant la lumière, offrant un aspect étrangement chaleureux à la scène. Un groupe d'étudiant passa, non loin, et Spectre leur décocha un regard si mauvais qu'ils accélérèrent le pas. Malgré cela, la jeune fille rompit le contact en lâchant son poignet, laissant à nouveau ses yeux paniquer, à la recherche d'un quelconque prétexte pour s'extirper de cette situation.
Non.
Étrangement, il n'en avait aucune envie. L'agréable augmentation de la température perdurait, entre eux, tandis qu'il la regardait dans les yeux, immobile, muet. Ils étaient silencieux, tous les deux, l'eau s'écoulant dans la fontaine remplaçait les paroles. Ils ne se connaissaient pas. Ce n'est pas ce qui les empêchait de se regarder. Ce simple contact visuel était le premier pas, pour quelqu'un comme Nelgaroth. Il n'avait pas répondu à sa question. Néanmoins, il se doutait que la jeune femme ne lui en tiendrait pas rigueur. Il ne parvenait plus à analyser froidement la situation. Parfois, les humains étaient trop surprenant pour lui. Peut-être était-ce pour cela, qu'il se démarquait d'eux. Elle ne lui ressemblait pas du tout. Et pourtant, elle s'était approchée de lui, et lui avait adressé la parole. Certes, cette question n'était pas typique. Néanmoins, il se trouvait affecté par celle-ci. Les questions qui lui venaient ne concernaient plus son passé, ou son futur. Elles étaient là pour ce présent, avec elle. Tout de suite. C'était quoi, cet étrange contact ?

" - Sinon moi c'est Trish. "
De nouveau, Spectre sursauta. Sa concentration fut rompue un instant, et les gouttes autour de lui chutèrent, heurtant le sol de pierre de l'Académie. Certaines tombèrent sur le sommet du crâne de Trish, ce que l'apprenti-dieu avait craint, de peur qu'elle disparaisse aussi vite qu'elle était apparue. Alors, il s'était senti obligé de la retenir, juste par nécessité.
" - Moi, c'est Spectre. "
Ils n'avaient pas besoin d'en savoir plus. Leurs noms. Peu importait leur vie passée. Ou leur futur. Leurs occupations. Ce qui comptait, c'était ce qui se passait, là, maintenant, tout de suite. Lentement, Nelgaroth sourit. Simplement content. C'était une notion étrange que voilà. Mais pour le moment, pas besoin de définir précisément ce que c'était. A pas lents, il vint s'asseoir sur le rebord de la fontaine, les mains au bord, la pointe de Zero effleurant l'eau. Puis, il fit signe à Trish de le rejoindre.
" - Désolé, pour... "
Incapable de terminer sa phrase, il montra du doigt le sommet du crâne de la jeune fille, faisant allusion à son écart dans sa concentration.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Sam 29 Juin 2013 - 18:03

    " - Moi, c'est Spectre. "

    Hééé voilà ! Tu vois quand tu veux mon grand ? Dans la vie faut quand même être un minimum sociable tu sais ? En tout cas Trish prit cela pour une victoire. Ce qui la troublait cependant c'était le fait qu'il sursaute à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche. Avait-elle un air menaçant ? Mais non, peut-être faisait-il partit des garçons dans la catégorie "Sans-ami" ? Stop Trish, arrête de penser à des trucs aussi méchant alors qu'il avait l'air de faire des efforts, sois gentille un peu ! Elle sentit des gouttes lui tomber sur la tête et les gouttes d'eau autour eux tombaient aussi. Puis il sourit. Cela étonna Trish qui observait l'homme, troublée. Le sourire illuminait son visage, ça lui allait déjà bien mieux que la tête qu'il faisait quand il était perché en haut de la fontaine. Il faisait des efforts ou est-ce par simple envie ? Question question, sors de mon crâne putin ! Trish reprit vite ses esprits quand elle vu que Spectre s'était assit sur le rebord de la fontaine et qu'il lui faisait signe. Elle le rejoint en souriant, après tout elle devait elle aussi faire des efforts. Au fond, pourquoi ne pas essayer de s'entendre ? Le côté "trop" sociale de la fille lui parlait lui disant de faire ami-ami avec cet homme. Pourquoi pas, après tout elle ne le connaissait pas et n'avait aucun ami vu qu'elle venait à peine d'arriver.

    " - Désolé, pour... "

    Il ne put finir sa phrase et montra du doigt le sommet de son crâne. Trish passa sa main à cet endroit et réchauffa encore l'atmosphère pour que l'eau s'évapore. Il ne restait plus rien. Au moins il s'excusait, un peu pour rien aux yeux de Trish qui n'y avait pas vraiment faire attention, mais c'était une petite attention non ? Sauf s'il essayait d'engager une discussion ? Ou qu'il ne savait plus quoi lui dire ? Était-il aussi insociable que ça ? Mais non puisqu'il lui parle. Au lieu de lui donner son prénom il aurait put lui tourner le dos une bonne foi pour toute et partir, Trish ne l'aurait pas retenue. Après tout c'est elle qui venait lui parler -enfin elle a limite déclaré la guerre au garçon en mettant sa tête dans l'eau.

    - Oh c'est rien, ne t'inquiètes pas ! Au fait, comment t'as atterris ici toi ?

    C'était le premier truc qui lui passait par la tête et elle ne se voyait pas lui dire "Aaah bah mon coco, t'as l'air sans-ami, ça te dis de sympathiser avec moi ?". Ah non, ça risquait de le faire fuir. Trish restait debout en face de lui, les mains dans ses poches arrières. Au moins elle essayait de lui faire la conversation. En apprendre plus sur lui ne la dérangerait pas, ça ferait passer le temps et elle pourrait créer un lien avec quelqu'un. Et puis elle n'était pas du genre à rejeter les autres, être aimée plaisait à la jeune fille. Sauf qu'elle était morte, elle n'avait plus personne. Tout le monde sait la jeune fille morte alors qu'elle était devenue une déesse du feu.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Dim 30 Juin 2013 - 12:00
Finalement, ça n'avait pas l'air de trop la déranger, les quelques gouttes qui étaient tombées sur son crâne. Elle se contenta d'élever la température autour d'elle, à nouveau, pour les faire s'évaporer. C'était ça, son domaine divin ? La température ? Qu'était-elle ? Élève ? Repenti ? Probablement pas professeur. Et certainement pas surveillante. Il devrait être en cours, à l'heure actuelle. Et tous les surveillants ont fini par le connaître, avec tous les ennuis qu'il leur cause. C'est fou ça. Peu importe qu'il soit nouveau, il se faisait remarquer sans le vouloir. Par principe, Spectre voulait simplement être seul. Les autres sont ... Emmerdant. Simplement. Ils amènent des problèmes, ou, par exemple, le percute en roulant sur la route, avec un camion, ce qui le tue sur le coup et l'envoie dans cette académie pour dingue.
Nelgaroth perçut un bruit, et tenta de voir par-dessus l'épaule de Trish ce qui se passait. Ses yeux captaient une étrange luminosité, et ce crépitement mauvais. Les sens en alerte, il déplaça imperceptiblement ses appuis, même assis sur la fontaine. Elle le regardait, les mains dans les poches. Visiblement, elle continuait de se poser des questions. A son sujet ? Il est mauvais d'être trop curieux. De toute manière, l'apprenti-dieu n'était pas capable d'appréhendait l'esprit humain. C'était trop complexe, et imprévisible. Probablement pour ça qu'il ne les aimait pas.
Il chassa la jeune femme de ses pensées, reprenant son expression fermée, froide. Qu'est-ce qui se passait ? Pourquoi il sentait un danger aussi proche ? Ce n'était tout de même pas cette fille, si ?

" - Oh c'est rien, ne t'inquiètes pas ! Au fait, comment t'as atterris ici toi ? "
Est-ce qu'elle se moquait de lui ? Il était mort, comme tout le monde ici, de ce qu'il avait cru comprendre. C'était bien, ça. Il était de nouveau capable de réfléchir correctement, d'analyser les choses. Ça ne risquait pas d'être elle, ce danger. Aussi frêle soit-elle, Spectre ne la sous-estimait pas. Néanmoins ... Ce genre de fille ne pouvait pas se trahir, lorsqu'elles jouaient leur rôle de " gentille ". Ou alors, c'était simplement que Nelgaroth ne pouvait pas percer à jour ce genre de façade.
Crépitement sonore. Ça arrivait. Et vite.
Geste rapide. Irréfléchi. Spectre avait bougé, et son bras droit se glissa vers l'épaule de Trish. Il la projeta sur la droite, sans finesse malheureusement. Une lumière orangée l'illumina un instant, et un éclair de flamme le percuta, le propulsant directement dans la fontaine, avec un grand bruit d'explosion, et une sinistre odeur de brûlé. Nelgaroth semblait totalement hors-jeu, la tête à peine hors de l'eau, écrasé contre une partie en marbre de la fontaine.
Un élève, à presque dix mètres de là, toisait mauvaisement Trish, avant de porter son regard sur l'apprenti-dieu de la gravité. Il devait bien être en troisième année, et derrière lui, il y avait trois garçons, dont un qui avait un col brûlé. Bravo mademoiselle la pyromane, le gamin était parti chercher le grand-frère. Celui-ci s'adressa à Spectre, inconscient, des flammes enveloppant de nouveau sa main, prêtes à être projetées par leur possesseur.

" - Excuse-moi, mon grand. C'est pas toi que je visais... Dis-toi que c'est de bonne guerre. "
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Dim 30 Juin 2013 - 14:41

    Étrangement Spectre redevint très froid et distant envers Trish. Elle avait dit quelque chose de mal ? Elle avait touché un point sensible ? Sauf s'il n'est pas si bavard que ça. En tout cas il n'était plus là. Il était là physiquement seulement, son esprit était ailleurs, comme s'il était perturbé. Un soucis ?  Comme si quelque chose le gênait. C'était peut-être elle, who know ? En tout cas ils étaient dérangés, ça elle en était certaine. Elle entendait des bruits désagréable mais n'en tint pas compte, après tout ça pouvait être un élève qui utilise son domaine divin pour s'entraîner et ce n'était pas le genre de Trish d'aller punir les gens pour rien, voir de punir tout court. Sans vraiment s'y attendre elle se retrouve par terre. Elle reçu un coup dans l'épaule qui la poussa à plusieurs centimètres du garçon mouillé. À ce moment-là elle perdit sa concentration et la température retomba brusquement. À quoi il jouait ? Il voulait qu'elle remette sa tête sous l'eau ? Puis il fut projeté à son tour contre la fontaine. Et voilà, encore mouillé, t'es malin toi ! Elle se releva et se précipita près de lui. Elle était inquiète, il venait quand même de prendre un coup à sa place. Elle tenue son poignée et passa sa main droite sur sa joue, elle l'observait.

    - Oh putin Spectre !!

    Elle paniquait, juste un peu. Elle le tira de la fontaine quand une vois apparue.

    " - Excuse-moi, mon grand. C'est pas toi que je visais... Dis-toi que c'est de bonne guerre. "

    Trish se tourna en grognant. Si c'était pas pour lui alors c'était forcément pour elle. Et franchement elle trouvait ça lâche. Si Spectre n'était pas intervenu, elle aurait reçu le coup par derrière. Une attaque de dos. Mais putin portes tes couilles ! Elle soupira, le regard noir. Il se prenait pour qui ? Il osait quand même attaquer Trish et par derrière ne plus. Ils ne perdaient rien pour attendre. Le gamin avait ramené son grand-frère. Tss, grand-frère ou non elle allait les liquider. La température monta brusquement de 10°C.

    'Spèce d'enfoiré ! En plus d'être con t'es lâche, c'est malheureux.

    Elle s'approcha des deux garçons. Le gamin recula alors que le grand-frère s'avança. Trish attrapa le garçon par les cheveux qu'elle brûla et lui mit un coup de pied dans les genoux. Elle savait qu'il n'allait pas se laisser faire ainsi, quelle horreur c'est de perdre contre une femme pour un homme. Elle déposa sa main contre son visage et lui brûla la joue. Il l'avait cherché. Bizarrement elle prenait plaisir à lui faire mal et surtout à lui brûler la joue et la tête. Au fond peut-être qu'elle allait prendre du plaisir lors de ce combat ? À peine arrivé et la voilà déjà en train de se battre ! Vraiment Trish, t'es incorrigible ! Toujours à chercher les ennuis. Elle avait certes brûlé le col d'un gamin, mais c'était pas volontaire.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Dim 30 Juin 2013 - 20:12
Assourdi par l'impact, ses oreilles sifflaient, lui donnant un mal de crâne infernal. Il sentait une onde de douleur se propageait dans tout son torse, implacable. Qu'est-ce qu'il fichait là, déjà ? Était-il en train de se réveiller ? Quelqu'un le tira hors de l'eau, ce qui intensifia légèrement sa douleur. C'était quoi, cette douleur ? Il allait leur montrer. Il allait leur montrer, oui. On ne provoque pas le Prédateur de l'apex. C'était lui le dominant ici. C'était le nom qu'on donnait, en franglais.
Explosion de colère.
Était-ce ce pouvoir qui lui faisait réfléchir ainsi ?
La déferlante d'adrénaline lui donnait l'impression d'être invincible.
Même si c'était probablement faux, il aimait ça. Peu importe les principes chrétiens.
Ici, c'était lui le maître.
Il roula sur le flanc, s'appuyant sur son bras gauche pour se redresser. D'un geste simple, il se défit de son grand manteau, le projetant sur le côté, avant d'entreprendre de se relever en s'appuyant sur son genou. Il retira son t-shirt, sans pour autant déplacer Zero qui s'adaptait à chaque fois. Torse nu, ses bottes, son pantalon, et sa ceinture trempés, il dégaina sa gigantesque claymore, dévoilant la croix chrétienne dans son dos, ses muscles tendus à l'extrême, des promesses de carnage qui luisant dans son regard.
Comme pliant sous le poids d'un fardeau, il ne se tenait pas droit. De plus, il fumait, à cause du projectile de tout à l'heure. Son regard bestial braqué droit devant lui, il se rappela de Trish. Elle, il ne devait pas la tuer.
Il la vit brûler celui qui l'avait mis dans cet état. Ça puait la chair brûlée. Mais était-ce la sienne ou celle de l'autre ? Son sang bouillonnait. Autant que sa peau. Était-ce l'effet des flammes ?  Ses yeux se braquèrent sur le grand-frère. Il s'apprêtait à riposter contre la jeune fille, lui aussi rendu ivre par le combat.
Spectre bougea, comme ignoré par la gravité. Il avait traversé la distance qui le séparait de la Repentie en quelques pas. Son bras droit, libre, avait entouré les épaules de celle-ci, l'attirant contre lui. Il pivota dans le même mouvement, tandis qu'il brandissait Zero au-dessus de sa tête. Il orienta la pointe de la lame vers le sol, et l'abattit derrière lui, frôlant son dos. Il fit contrepoids sur une dalle, et usa de son pouvoir de gravité pour affecté la terre sous la dalle. Ainsi, un pilier de pierre se leva, alors qu'une vague déferlante de flamme jaillissait de la main du grand-frère, à temps pour venir se briser sur la protection improvisée de Nelgaroth. Faute de pas pouvoir affecter les projectiles immatériels, rien ne l'empêchait d'utiliser l'environnement pour s'en protéger. Lâchant Trish après l'avoir regardée un instant, il s'exposa aux flammes en brandissant Zero comme bouclier. Une fois que l'élève eut cessé son manège, il laissa de nouveau un Spectre fumant. Qui se rua sur lui, sans le moindre cri, ses yeux hurlant à sa place. L'heure n'était pas à la douleur.
Pour le moment, seul le massacre importait.
Il se pencha, fauchant les appuis de l'élève, qui visiblement, se concentrait un peu trop sur ses pouvoirs pour penser au corps-à-corps. Mécanique parfaite du chasseur ; Nelgaroth frappa sa cible avant qu'elle ne touche le sol. Maniant Zero d'une seule main, son poing libre vint percuter le visage du jeune homme. Usant de la gravité pour intensifier la puissance de son coup, il éjecta le jeune homme un mètre plus loin, dans un craquement sinistre. Il fit mine de ne plus bouger. Inconscient, ou faisait-il semblant ?
Les trois autres se mirent en mouvement. Le môme et un autre se dirigèrent vers Trish, tandis que le troisième venait vers Spectre. En marchant, celui-ci se fendait d'un sourire méprisant. Lentement, il s'illumina, se recouvrant d'une épaisse armure avec un heaume, d'une épée, et d'un large bouclier.
Théoriquement, ce jeune homme aurait eu l'avantage. Mais il s'agissait de Nelgaroth. Et, dans le cas actuel, celui-ci n'avait peur de rien. Principalement parce qu'il avait soif de sang, dans l'immédiat. Et surtout, il était furieux. N'importe quel animal sait éviter un prédateur courroucé.
C'est la base de la survie.
Ils se toisèrent un instant, puis se ruèrent l'un sur l'autre.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Lun 1 Juil 2013 - 22:21

    Que dire mis à part qu'elle ne s'y attendait pas ? Avoir une journée pourrie avec en plus une bagarre à cause d'un môme ça la faisait plus chier qu'autre chose. C'est vrai quoi ! Elle n'avait rien fait de grave pour que cette tapette ramène son grand-frère qui a des airs aussi con que lui, de famille sans doute. En tout cas se battre n'était pas son hobbie. De plus Spectre finit torse-nu alors qu'il était mouillé. À quoi il jouait ? Il voulait attraper froid ? Quoi qu'avec les dix degrés que Trish venait d'ajouter à la température ça ne risquait pas. Tant bien même elle se demandait ce qu'il fichait. Franchement elle ne s'attendait pas à ce qu'il l'aide, après tout c'était elle qui les avait cherché -involontairement certes. En tout cas elle était bien contente qu'il ne la laisse pas se faire massacrer par ces types. Spectre attira la repentie contre lui afin de lui faire éviter un coup de flamme de son ennemi. Attend, deux secondes. Pause !! Il utilise le feu ? Il rigole ? Trish soupira. Au fond ça n'avait servit à rien puisqu'elle aussi maîtrisait le feu donc elle n'allait pas craindre son propre élément quand même. Il la regarda un bref instant alors que Trish le remercia du regard.

    Il restait le frère. Celui qui avait osé ramener son frère tellement il était minable. Il tremblait de peur et cela donna des frissons à Trish qui dégaina son katana. De plus ils étaient deux, le gamin n'était pas capable d'assumer un combat ? Imbécile ! Incapable ! À quoi il servait alors -mis à part faire chié le monde ? Rien. Trish s'approcha, le katana en main. Apparemment son copain voulait le protéger et il sortit une arme lui aussi. Un combat au corps à corps ? Aah il osait ! Trish n'allait sûrement pas être honnête dans ce combat. User n'importe quel moyen, n'importe lequel. Pourquoi ? Bah pour gagner pardis ! Il avait une épée, rien d'impressionnant en soi. Il fonça sur la jeune fille avec son épée. Mine de rien il était rapide ! Elle évita son coup de justesse, celui-ci entailla la main de la repentie qui lui mit un coup de genoux dans le ventre. Il recula, mais gardait l'arme en main, il avait la main sur son ventre et essayait de reprendre sa respiration. Trish leva son katana, un coup et hop elle aurait pu le finir mais non. Le gamin enfin à l'action en sortant une arme à feu. Il tremblait, mais osait. Un rictus apparut sur le visage de la fille. Elle ne lâcha pas son katana pour autant. Sale merde, tire !

    Le garçon reprit sa respiration et fonça à nouveau sur Trish. Il essayait de lui mettre un coup de poing qu'elle se prit en pleine figure. Un coup de poing au visage. Elle le prit de plein fouet. Sale connard ! Trish se releva en grognant. Elle était bien énervée, mais qui t'as dis de toucher le visage !? Elle lui sauta dessus avec le katana et réussit à enfoncer celui-ci à l'épaule. Le gamin l'attrapa par les cheveux pour l'empêcher sauf qu'elle ne craignait pas cet endroit. Toutefois elle lui mit un coup de poing au niveau de la mâchoire et il tomba, en saignant. Le garçon à l'épaule trouée maintenant se releva. Trish grogna encore, reste par terre putin ! Elle lui attrapa le visage et de la fumée en sortit : elle lui brûlait le visage. Celui-ci se débattait sauf qu'elle en profita pour lui enfoncer le kanata dans la cuisse et le lâcha. Il tomba par terre, lâchant son épée. Il criait. Trish s'occupa du gamin qui avait encore l'arme en main. Elle fit un pas. Un seul. Puis boum. Il avait enfin osé tirer. Bien joué gamin ! Sauf qu'il visait mal et la balle avait frôler le visage de Trish qui s'arrêta net. Son cœur battait plus vite brusquement. Elle perdit son sourire et lançait un regard noir à son ennemi qui s'approcha du blessé.

Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Mar 2 Juil 2013 - 12:01
C'était vraiment pas bon. Vraiment pas.
Ce qui ressemblait à un chevalier était si solidement caparaçonné que Zero ne faisait que glisser sur son armure magique. De plus, l'énorme pavois qu'il maniait si aisément était un gigantesque rempart qui empêchait Spectre de se manœuvrer correctement. L'épée courte de ce même adversaire était maniée avec force et, malgré le manque d'allonge, restait extrêmement précise. Les échanges avaient beau se multiplier, aucun des deux ne prenait l'avantage sur l'autre. Étrange représentation que voilà. La nature animale de l'homme luttant contre une quelconque noblesse des humains ? Sordide caricature. Le corps de Nelgaroth avait cessé de fumer, et à présent, la peau de son torse, brûlée, apparaissait clairement.
Une nouvelle fois, la lame aux bords déchiquetés fit hurler l'acier du bouclier de l'élève, la violence du coup ne le faisant même pas broncher. Spectre, lui, reprit une distance raisonnable avec son opposant, maniant toujours Zero d'une unique main. Ce combat pourrait durer longtemps. Jusqu'à ce qu'un des deux se vide de leur énergie. Ce qui allait vraisemblablement prendre du temps. Le chevalier campait sur ses positions, bouclier levé, l'épée prête à frapper.
Encore une fois, Nelgaroth se rua vers l'autre, sa gigantesque claymore visant le flanc droit de son adversaire, comme une mâchoire prête à destituer sa proie d'un morceau de son corps. Encore une fois, le rempart vint à sa rencontre, pendant que la lame courte traçait un arc-de-cercle vertical. Spectre se fendit sur la gauche, afin de ne pas finir éventré, et utilisa le poids de Zero pour tourner sur lui-même, prenant un élan monstrueux. L'arme aux bords déchiquetés s'abattit à nouveau contre la défense de l'apprenti-dieu, qui ne flancha pas un instant, sa propre épée revenant, vengeresse, laisser une entaille brûlante à la cuisse du maître de la gravité. Celui-ci gronda, son sang pulsant de colère. Ses yeux bestiaux cherchèrent ceux du chevalier, mais ne parvinrent pas à leur but. C'était mauvais. Ne pas voir le regard de son adversaire l'empêchait de connaître les intentions de celui-ci. Offensif ou défensif ?
Nelgaroth battit de nouveau en retraite, écopant uniquement de la blessure peu profonde à la cuisse.
C'était rageant, tout simplement. Son opposant se contentait de camper sur ses positions, et d'attendre. C'était un affrontement, et pas un combat d'usure ! Qu'il mette un peu sa vie en danger !
Spectre détecta une faille, au niveau de la jambe droite du chevalier. Sa garde n'était donc pas si parfaite que ça, hein ? Portant son épée à la main droite, et son pavois à la main gauche, habitué à ce que Nelgaroth frappe à gauche, puis à droite selon le même schéma, son opposant semblait avoir baissé sa garde, s'attendant probablement au même assaut que le précédent.
Il le tenait. Son instinct primaire le propulsa en avant, Zero brandit. Arrivé à moins d'un mètre, il se fendit soudainement vers la droite, frappant de son arme dans la même direction.
Un de ses appuis se déroba. Là où sa cuisse était entaillée, la douleur avait comme anesthésié le muscle.
Et le piège du chevalier se referma.
Il se doutait que l'attitude bestiale de son adversaire allait le jeter droit dans son traquenard. Son bouclier para sans mal Zero avant que son épée courte fusa, sous la forme d'une frappe d'estoc, vers le thorax de Spectre.
Étrangement, celui-ci sourit. Et il s'affaissa en augmentant soudainement son poids, la lame entamant sa joue et intensifiant la colère animale qui palpitait déjà en lui. Nelgaroth se redressa aussi vite qu'il était tombé, sa monstrueuse claymore aux bords déchirés remontant verticalement avec lui, depuis le sol, prenant de court le chevalier, qui hurla lorsque Zero le fit décoller de terre, ouvrant en deux son armure comme on viderait un porc. Mais Spectre ne s'arrêta pas là, encastrant son épée dans le sol, sa main gauche se refermant sur le heaume de son opposant qui se figea en l'air, soulevé. Son armure était inanimée, pas vrai ? Un sourire carnassier illumina le visage de Nelgaroth, qui commença lentement à comprimer la cuirasse du jeune homme, lui coupant net le souffle.
C'est alors qu'il essaya une idée qui avait germé dans son esprit. Brutalement, la pression autour de lui augmenta, balayant tout l'air dans son champ d'action. Il abattit le chevalier qui hoquetait au sol, craquelant celui-ci à l'aide de la force qu'il avait acquis en augmentant le poids de sa victime. Soudain, il utilisa l'armure de son opposant contre lui, et fit comme s'il tentait d'expulser l'armure de son champ d'action. Or, les pavés bloquant le jeune homme proche de lui, le champ gravitationnel continuait d'essayer d'éjecter l'armure de sa zone, tandis que l'apprenti-dieu lui tenait solidement la tête. Lentement, le jeune homme commença à s'enfoncer dans le sol, l'armure gémissant quand elle pliait, et lui hurlant de douleur. Cela devait franchement être une mort atroce. Pour le bien de la science, pourrait-il se dire.
Finalement, Nelgaroth relâcha sa victime, inerte. Inconsciente... Ou morte ? Peu importait. Il savait à présent qu'il pouvait expulser les objets inanimés de son champ d'action. Et surtout, il venait de laisser son adversaire en morceaux derrière lui.
Une boule de feu minuscule, peu puissante, vint le percuter dans le dos tandis qu'il arrachait Zero de la terre.
Il avait presque oublié celui-là. Grognant de douleur, il pivota, s'approchant lentement du grand-frère qui utilisait les flammes, toujours au sol, le visage en sang. Spectre le cala au sol en abattant son pied sur le torse de l'élève, soulevant son arme de métal noir à deux mains, au-dessus de sa tête. Il orienta la pointe de celle-ci vers le jeune homme, avec un sourire méprisant aux lèvres. Il souffrirait plus tard, la douleur cognant dans sa tête, de sa cuisse, de sa joue, de son torse, et de son dos. Le regard terrifié du garçon était braqué sur lui, qui le fixait de haut, sa lame prête à s'abattre. En conservant son sourire, il lui lança:

" - Dis-toi que ... C'est de bonne guerre. "
Craquement sonore.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Mer 3 Juil 2013 - 2:20

    Franchement ? Ils étaient chiants tous les deux. L'autre con il a des trous dans le corps et l'autre gamin il a plus envie de se pisser dessus qu'autre chose. Et ils osaient se battre contre Trish qui était de mauvais humeur ? De vrais suicidaires ces gamins ! Comme s'ils lui demandait de les tuer, raison ? Bah y'en a pas ! Pourquoi faudrait une raison à tout ? Dans tous les cas elle trouvait que ça durait trop longtemps. Elle avait d'autres trucs à faire elle ! Elle n'était pas là pour faire la nounou. Les deux garçons restaient cote à cote. Un regard noir. Un rictus sur ses lèvres humides. Elle réflechit. Foncer ou non ? Parce que mine de rien elle avait des chances d'y passé elle aussi à cause de l'arme à feu de l'autre gamin. Attends attends arrêtes toi deux secondes ! Wait, stop, pause. Si elle ne fonce pas ça voudra dire qu'elle laisse tomber. Han la blague ! Chose juste im-po-ssi-ble venant de la brune qui décida de foncer, à ses risques et périls.

    L'homme blessé se cachait derrière l'enfant. Il devait avoir peur. Haha minable, ça joue moins les malins quand ça saigne hein ? Bah assumez jusqu'au bout ! La jardinière leur fonça dessus. Boum. L'enfant tira encore ratant malheureusement sa cible. Trish écarta le gamin en lui mettant un coup de boule qui eut pour effet de le laisser tomber par terre, le front en sang. Ooh oui gamin toi aussi tu vas y passer, mais chacun son tour tu veux ? Tata doit déjà s'occuper de cette «chose» qui te sert d'acolyte. Trish lui rendit son coup de poing en l'insultant de connard. Personne ne touche à son visage, pas même Deus alors c'était pas un adolescent qui venait d'apprendre à bien viser aux toilettes qui pouvait. Le blessé tomba. La repentie attrapa le garçon par cette touffe qu'il avait sur la tête et approcha son visage du sien en laissant glisser son katana le long de son cou. Elle en frisonna. Elle avait sa vie entre ses mains. Elle se sentait puissante ! Le gamin observait, mort de peur avec sans aucun doute cette pointe de curiosité qui voulait savoir ce qu'il va se passer. Trish lécha le lobe de l'oreille du garçon blessé qui ne bougeait plus.

    «Héhé, tu pue la peur espèce de branleur.»

    Elle n'attendit aucune réponse de la part de sa victime et passa à l'acte : elle lui coupa la jugulaire, enfonçant son katana au plus profond du cou du jeune homme. Oh oui quelle sensation ! C'était ça alors, tuer ? C'était aussi facile que de respirer. Il y avait du sang sur le katana et le visage de la jardinière. Un regard reprit de haine, elle se releva et perdit son si sourire en coin. À ton tour gamin.

    Le gamin se releva à son tour. Un éclair apparut dans sa main, transformant l'arme à feu en katana. Oh oui ça c'est excitant !! Donc son domaine divin consistait à changer une arme en une autre ? Intéressant ! Trish sourit, bien contente de voir que ce putin de gamin portait enfin ses couilles. Néanmoins il tremblait encore, la repentie ignora ce détail. Et le voilà lancé, les larmes aux yeux. Oh pauvre bout de chou, il devait vraiment l'aimer son copain ! Dommage chéri, tu auras le même châtiment que lui ! La brune fonça aussi. Les deux lames se rencontrèrent enfin. Mine de rien il avait d'la force le gamin ! Ce combat promettait d'être interessant.

    Trish recula de quelques pas, son ennemi fit de même. Étrangement une lueur apparut dans ses yeux. Lueur d'espoir ? De courage ? Arrêtes d'espérer gamin, tu seras déçu à la fin. Elle fonça à nouveau sur lui, les lames se rencontraient à nouveau. Cette fois elle réussit à le déstabiliser en approchant sa propre lame contre sa gorge. Le gamin recula et la jardinière lui mit un coup de pied au niveau des chastagnettes -ou son entre-jambe, comme nous voulez. Il tomba à terre, utiliant une seule main pour vérifier si ses bihoux de famille allaient bien. Il cracha par terre, mécontent. Non mais tu t'attendais à quoi gamin ? À couper la tête de la jardinière à moitiée pyromane ? L'espoir fait vivre et le rêve le fait durer.

    Bon maintenant faut mettre un terme à tout ça ! Le garçon se releva et fonça violemment sur Trish avec son katana. La jeune fille ne s'y attendait pas et fut prise par surprise. Le garçon réussit à faire pénetrer la lame de son katana dans la chair de Trish, au niveau de la poitrine. Merde ! Ni une ni deux Trish utilisa son katana contre lui. Elle le lui enfonça au niveau de l'estomac. La douleur le fit hurler de rage et il recula retirant son arme du corps de son ennemi. Arf, les deux étaient touchés. Cette fois c'était l'ultime coup, les deux courraient en direction de l'autre, le katana en main. Qui tombera à terre avec une vie en moins ?
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Mer 3 Juil 2013 - 17:56
Laissant son arme dans le sol au travers du corps de l'élève, enfoncée d'un tiers de sa lame, Spectre s'assit sur le cadavre de sa dernière victime, celle-ci pratiquement coupée en deux. Pendant une seconde, qui s'était étirée à l'infini le temps de sa réflexion, il avait songé à se ruer sur Trish, lui réservant le même sort avant de s'occuper des deux autres. Mais il fallait rester raisonnable. Une telle folie meurtrière lui aurait probablement coûté cher au sein de l'établissement. Voir son exclusion. De plus, peut-être que cette jeune femme lui offrirait une nouvelle tuerie comme celle-ci, à l'aide de son tempérament ... explosif. Malgré ses multiples blessures, Nelgaroth restait droit, ses yeux orangés braqués sur les actions de sa collègue. Finalement, elle était sadique. De plus, l'apprenti-dieu ne savait même pas ce qui avait poussé ces élèves à l'affronter. Mis à part le fait qu'ils ne voulaient pas l'impliquer lui, mais uniquement Trish. Manque de chance. Un type comme Spectre ne rate jamais une bonne boucherie, surtout quand il affronte des gamins qui n'étaient même pas capable de se battre correctement.
Refusant de penser au fait que le Chevalier l'aurait mis en échec si sa jambe ne s'était pas dérobée par un heureux hasard, il se concentra sur ses nausées. Elles mettaient un temps fou à disparaître, lorsqu'il foutait les tripes à l'air d'un type. Était-ce une réaction normale, ou juste son cerveau qui était trop fragile ? Toujours analyser froidement, sans prendre partie. Portant une main à son visage, il masqua la moitié de celui-ci, laissant reposer sa tête, trop lourde. Il était non seulement occupé par ces nausées, mais aussi par cette atroce douleur. Les flammes qui avaient rongé sa chair lui donnaient encore l'impression d'être en feu. Néanmoins, sa colère tarissait. C'était un bon point, si on ne voulait pas qu'il se jette sur Trish avant de lui arracher la carotide à mains nues. Non pas que soudainement il ai décidé qu'il ne l'appréciait pas. C'était plutôt une simple envie d’assouvir son désir de violence.
D'ailleurs, il se doutait que ce n'était probablement pas la seule chose qui le poussait à faire ça. Tuer pour tuer. Pas le genre de Nelgaroth. Réfléchissait-il inconsciemment à une possible hypothèse de maladie psychologique qui le pousserait à faire ça ? Le réveil dans une Académie de demi-dieux, peut-être. En même temps, il y avait de quoi enfermer ceux qui pourraient raconter cette histoire. Si c'était vraiment ça, il serait temps que l'autre partie de son cerveau le mette au courant de ces spéculations dénuées de sens.
Dénuées de sens ? N'était-ce pas lui qui avait passé sa vie à creuser des questions qu'il jugerait maintenant dénuées de sens ? En soi, qu'avait-il accompli, dans " l'autre " ?
Cette étrange prise de conscience coupa court à son humeur massacrante, le rendant plus sinistre. Qu'est-ce que c'était que ces foutaises ? Pourquoi il réfléchissait à ça ? Et surtout, on lui avait dit que seules les âmes dignes rentraient ici. Était-il jugé sur ce qu'il ferait, ou plutôt sur ce qu'il avait fait ? Ah, bravo, il avait bien caché son jeu jusqu'à maintenant. Est-ce que, pour autant, devait-il se révéler maintenant ? C'était plus fort que lui. Est-ce que revenir sous forme d'apprenti-dieu l'avait si profondément que ça changé ? Dès qu'on le provoquait, il explosait. Si c'était une Académie pour apprentis-dieux, les élèves ne devraient-ils pas être plus civilisés que ça ? Tout ça, c'était la faute à Deus ?

Spectre secoua la tête. Il ferait le point plus tard. Il fallait laisser sa nature violente revenir, pour le moment. Une vraie jungle, cette école. Redevenir normal. Maintenant. Il souffla.
Lâchant son visage, ses yeux revinrent vers Trish. La jeune femme venait d'égorger un de ses adversaires, et échangeait à présent des coups avec le second. Le gamin ?
Un rictus mauvais barra le visage du maître de la gravité, qui se redressa en gémissant, sentant sa cuisse saigner de plus belle. Il jeta un regard par-dessus son épaule. En fait, le Chevalier était littéralement concassé. Bon, à savoir, ce genre d'expérience était mortelle pour le sujet. Il haussa les épaules, arrachant Zero du cadavre de sa dernière victime, le corps déjà durci par son nouvel état. Avec un peu de chance, eux aussi seraient encore ressuscités. S'ils viennent réclamer vengeance, un autre combat éclatera. Et encore, comme souvent, de par sa nature vaniteuse et arrogante, il gagnerait, songea-t-il. Balançant sa claymore noire sur l'épaule, il se dirigea vers la Repentie, qui venait d'essuyer un coup au niveau du torse. Elle se rua de nouveau contre son adversaire.
Contact.
Si le gamin était encore en vie, ça ne durerait pas longtemps.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Jeu 4 Juil 2013 - 21:54
    Et voilà, qui va tomber ? Les paris sont ouverts ! Haha, c'est jolie d'espérer la mort de Trish. Dommage pour vous, ce n'est pas le cas. Elle resta debout. Digne et frère d'avoir gagné. Haaaan j'ai gagné !! Elle était tellement heureuse juste en se disant ça ! Même si elle avait gagné, rien ne disait qu'elle était sortit intacte de ce combat. Ce garçon voulait-il lui couper le bras ? Apparemment puisqu'elle avait une entaille au niveau du bras, près de l'épaule. Ce putain de gamin était un bon rival quand même. Une fois qu'il portait ses couilles il était beaucoup plus intéressant à combattre. Elle avait prit un énorme plaisir. Comme si tué était cool ! D'ailleurs le garçon lui était par terre. Trish avait viser au niveau de son ventre. Elle l'avait ouvert et le laissa traîner par terre, baignant dans son sang, les organes étalés par terre. Il rampait encore en s'approchant de Trish. Celle-ci rangea son katana dans son fourreau et s'approcha du garçon par terre -elle prit sur elle pour les blessures et s'accoupie. Elle lui souffla au visage et le garçon arrêta de sourire. Il perdit enfin la vie en souriant. Au fond peut-être que lui aussi avait prit du plaisir à combattre ? Le sang coulait encore. Elle n'allait pas nettoyer tout ça. Il en était hors de question ! Non mais vous prenez Trish pour une bonne ou quoi ?! Elle avait plus envie de s'occuper de sa blessure qu'autre chose. Putain qu'elle avait mal ! Ça piquait et ça saignait en plus, tâchant les habits de la repentis par la même occasion. Elle se releva et porta sa main à sa blessure. Oui elle c'était battue et avait subit des dommages, sauf qu'au moins elle vivait encore, c'était ça le plus important. Elle s'approcha de Spectre, lentement, mais sûrement. Elle avait une question à lui poser, une seule. Elle se planta devant lui et l'observait dans les yeux.

    - Merci. Mais, pourquoi m'avoir aidé ? Tu n'étais pas obligé tu sais ?

    Sans lui elle serait sans aucun doute morte. Merci Spectre. Maintenant explique pourquoi. Pourquoi l'avoir aidé alors que tu aurais pu la laisser mourir ? Après tout tu aurais pu te venger, n'est-ce pas Trish qui avait mit ta tête dans l'eau pour te réveiller ? T'as pas l'air de lui en vouloir. Elle n'était pas gênée de lui demander ce genre de chose. Elle voulait savoir. Est-ce parce qu'il voulait simplement combattre ? Rhaa trop de questions ! En tout cas elle ne comptait pas partir sans avoir sa réponse. Elle jeta un petit coup d’œil aux deux autres garçons morts. Spectre ne les avait pas ratés. Elle ne fut pas étonné d'en voir un coupé en deux -avec l'arme qu'il a en même temps il serait même capable de couper Trish en deux ! Il avait bien combattu, Trish aussi. Au fond les deux étaient que des fouteurs de merde non ? En tout cas ils devaient vite filer s'ils ne voulaient pas aller rendre visite au directeur de l'académie ou se faire attraper par un membre du conseil. Elle se voyait mal dire qu'elle avait tué deux garçons uniquement parce qu'un gamin l'avait provoqué -il avait cherché sa mort tout seul quoi ! C'est sa faute au môme !
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Sam 6 Juil 2013 - 12:00
Spectre s'était figé en voyant que finalement, Trish s'en était sortie sans trop de dommage. Il s'était retourné, dépouillant l'élève qu'il avait laissé derrière lui, mutilé, d'une de ses manches, la réduisant en lambeaux afin de s'en servir en guise de bandages. Il s'était dirigée vers la jeune femme, qui s'était plantée devant lui, et avait braqué son regard dans le sien. Ses yeux orangés tiquèrent. Et une folle idée lui traversa l'esprit, tandis qu'il détaillait ses blessures. Il pouvait l'achever, elle aussi. Pourquoi pas, après tout ? C'était un massacre. Un mort de plus ou de moins. De plus, elle s'en était pris à lui, tout à l'heure.
Non. Pourquoi ? Elle lui avait parlé, après tout, et s'était montrée un tant soit peu sympathique. Cela arrivait tellement rarement, dans cette Académie qui aurait pu être reconvertie en asile pour fou. Ou peut-être était-ce eux les fous ? Probablement. Néanmoins, il était temps de mettre les choses au clair. Oui, il lui avait porté secours. Il replaça Zero en travers de son dos. C'était un simple instinct qui l'avait poussé à ça. L'autre garçon lui avait tout de même calciné le torse. C'était normal de lui rendre la pareille ... Mais visiblement, Nelgaroth avait beaucoup de mal à rendre correctement les choses. Entre un peu de chair brûlée – qui lui diffusait toujours une douleur atroce dans le corps, tout de même -, et un coup sectionné en deux après avoir littéralement massacré son ami... La réciprocité échappait apparemment au jeune homme. Alors, pourquoi ? Il n'aimait pas particulièrement cette fille. Qui en plus de ça mettait du sang partout. Spectre baissa le regard vers le bandage qu'il tendait toujours, et lui lança. Alors, elle l'interrogea, comme pour manifester sa propre question.
- Merci. Mais, pourquoi m'avoir aidé ? Tu n'étais pas obligé tu sais ? "
Effectivement, il n'était nullement obligé. Mais pourquoi se plaindre quand on vous évite la mort ? Ce raisonnement échappa un instant à Nelgaroth, qui finalement haussa les épaules, cherchant une excuse à tout ça. Finalement, il allait devoir s'accepter un moment comme il était actuellement, jusqu'à ce qu'il fasse le point. Comme prévu. Cesser de réfléchir, et se contenter de réagir. Recommencer à analyser froidement. Oui, c'était la meilleure alternative, pour le moment. La lueur animale habituelle dans ses yeux se ralluma.
" - C'était simplement un prétexte pour me battre. Sur le principe, je ne suis pas violent. C'était juste … Un défouloir ? "
Toujours torse nu, il frissonna un instant, jetant un regard à son manteau, et son dessus, qui étaient dans un trop sale état pour qu'il puisse penser à les remettre. Et les vêtements des élèves qui étaient inutilisables ... Soit ensanglantés, soit déchirés. Quel duo de brute. Néanmoins, tout ceci était réglé. Et les problèmes n'allaient pas tardé. C'était probablement une mauvaise idée de rester tous les deux. Ils auraient plus de chance d'y réchapper s'ils se séparaient. Avec un soupir, Spectre logea ses mains dans ses poches, faisant tournant les talons. Son tatouage, en travers de son dos, était à moitié visible. Mais ainsi, on pouvait deviner sa forme entière. Étrange symbole, pour un individu aussi brutal et primitif que Nelgaroth. Une croix religieuse et des ailes ? Un peu cliché, tout de même. Probablement sans signification pour les autres. S'éloignant de Trish, il arracha une main de ses poches, lui faisant un signe, sans pour autant pivoter dans sa direction. L'air de dire " à la prochaine ".
Même si, au fond, il s'en doutait de ne pas la revoir. Ce qui l'arrangeait. Il lui fallait du temps, dans l'immédiat. Et se faire massacrer par le Conseil des élèves n'était pas dans ses priorités. Va donc faire l'appât, jeune fille.
Invité
Anonymous
Invité
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] - Sam 6 Juil 2013 - 17:43
    Spectre lui lança un bandage qu'elle utilisa pour sa blessure au niveau de l'épaule. C'était n'importe quoi toute cette histoire. Tuer quatre élèves uniquement parce que chaque côté voulait montrer qu'il était le plus fort, absurde ! Ils ressemblaient à des bêtes sauvages -dont quatre morts dans le lot. Trish trouvait la réaction des garçons pitoyables. Pourquoi ne pas simplement s'expliquer ? Aaah non, ces pauvres cons ne se sentent plus, comme s'ils avaient des ailes dans le dos, ils se croyaient les plus fort et ils avaient perdus, bien fait pour votre gueule ! Au moins -si Deus les faisaient revivre- ils n'oseraient plus les embêter. Alors comme ça c'était qu'un défouloir ? Trish n'aurait pas dit non pour une autre raison, m'enfin au moins il ne lui sautait pas dessus pour la tuer. Il lui tourna le dos lui disant au revoir par la même occasion, elle ne chercha pas à le suivre et fit de même : elle lui tourna le dos et me voilà l'infirmerie !

    Parce que oui, mine de rien elle avait quand même mal. Alors sans un regard pour Spectre elle partit se mettant en tête d'éviter de foutre sa tête dans la fontaine la prochaine fois.
Contenu sponsorisé
I can love and hate you [PV Nel] Empty
Re: I can love and hate you [PV Nel] -
I can love and hate you [PV Nel]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deus Academia :: L'Académie de Deus :: Bâtiment administratif :: Fontaine de Deus-
Sauter vers:

Attention :
Ce RP contient des passages violents ou/et particulièrement gores. Il est déconseillé à la lecture aux moins de 18 ans.
Continuer à lireQuitter cette page